Shadow lance 3 nouvelles offres et rend la RTX 2080 accessible à partir de 24,99€ par mois

Pierre Crochart
Expert smartphone & gaming
29 octobre 2019 à 10h34
0
Shadow
© Shadow

Les frenchies de chez Shadow ont tenu ce matin une conférence de presse afin de nous dévoiler le futur du service.

Et le moins que l'on puisse dire, c'est que Stadia n'a qu'à bien se tenir. À trois semaines du lancement du service de Cloud gaming de Google, Shadow annonce non seulement une hausse drastique des performances de ses serveurs, mais aussi un nouveau découpage de son offre afin de la rendre plus accessible.

Shadow se décline maintenant en trois offres, à partir de 12,99 € par mois

Basés depuis plusieurs années déjà sur un couple Intel Core i7/GTX 1080, les ordinateurs dans le nuage de Shadow commençaient à prendre la poussière. Surtout au regard de la promesse de jeu vidéo en 4K 60 fps émise par Google avec Stadia.

Action, réaction. Ce matin, Emmanuel Freund, co-fondateur de Shadow, a officiellement dévoilé les trois nouvelles offres qui sont d'ores et déjà disponibles à la précommande.

  • Boost : La promesse de jeux en Full HD, reprenant l'essentiel de la configuration actuelle de Shadow. On y retrouve une GTX 1080, un processeur quadricœur cadencé à 3,4 GHz, 12 Go de RAM et 256 Go de stockage. 12,99 € par mois avec engagement d'un an, ou 14,99 € par mois sans engagement.
  • Ultra : Pour le même prix que l'offre actuelle de Shadow, les serveurs passent à la sauce RTX. On obtient donc une RTX 2080 et un processeur 4 cœurs cadencés à 4 GHz, ainsi que 16 Go de RAM et 512 Go de stockage. Le jeu en 4K devient accessible pour 24,99 € par mois avec engagement d'un an, et 29,99 € par mois sans engagement.
  • Infinite : Des mots d'Emmanuel Freund, « l'offre pour les personnes souhaitant une voiture roulant à 240 km/h sur des routes limitées à 50 ». Autrement dit : une véritable machine de compétition offrant du jeu en 4K à plus de 120 fps grâce à un « équivalent » de Titan RTX, un processeur hexacore 4 GHz, 32 Go de RAM et 1 To de stockage. Formule annoncée à 39,99 € par mois avec un engagement d'un an, et 44,99 € par mois sans engagement.

Sans plus de précision, le co-fondateur de Shadow avertit sur le fait que ces offres et tarifs sont garantis pour les 50 000 premiers clients seulement. Les précommandes ouvrent sur le site officiel de l'entreprise à 11 h ce matin, et les livraisons sont prévues pour le mois de février 2020.


Shadow offres
Qu'adviendra-t-il une fois les 50 000 premiers abonnements souscrits ? On l'ignore. © Shadow

À noter qu'en complément de cette annonce, Shadow offrira — en option — la possibilité d'étendre le stockage de la machine virtuelle jusqu'à 2 To.

Une nouvelle interface favorisant le jeu sur mobile et téléviseur

Outre ce nouveau découpage des offres de Shadow, la conférence matinale a aussi été l'occasion pour l'entreprise de dévoiler une toute nouvelle interface dédiée à l'utilisation de ses services sur Android TV, Apple TV, Android ou iOS.

Partant du constat que disposer de Windows sur ce type d'appareils était au mieux inconfortable, au pire totalement inutile, Shadow a développé une nouvelle page d'accueil se substituant au lancement automatique de Windows dans le cadre d'une utilisation sur smartphone ou boîtier TV. On retrouve peu ou prou une interface rappelant Steam Big Picture, laissant la part belle à de grandes tuiles facilitant l'accès rapide à ses jeux vidéo.

Shadow interface

Shadow interface
Les nouvelles interfaces de Shadow sur boîtier TV et smartphone. © Shadow

Sur les images présentées par Shadow, on croit néanmoins apercevoir sur le bas un bouton Windows qui devrait permettre — on l'espère — d'accéder malgré tout à l'intégralité des fonctionnalités de l'OS. Cette nouvelle interface est disponible dès aujourd'hui via une mise à jour de l'application sur les différents appareils compatibles.


Shadow se lance dans la réalité virtuelle

Dernière annonce : Shadow devient accessible sur les casques de réalité virtuelle. Ou du moins, sur son propre casque qui, bien qu'il soit présenté à la presse ce matin, n'a pas fait l'objet d'une présentation en bonne et due forme pendant la conférence.

À en croire Emmanuel Freund, Shadow a développé son propre casque de réalité virtuelle autonome (rappelant l'Oculus Quest donc), alimenté par la puissance des serveurs Shadow. En d'autres termes, il s'agirait d'une solution particulièrement mobile et légère, qui ne souffrirait d'aucune limitation technique grâce au bagage hardware tonitruant mis en place par l'entreprise côté serveurs.

Aucune date, aucun tarif, ni aucune autre information n'a pour le moment été dévoilé concernant ce produit.
Modifié le 04/11/2019 à 18h54
16
14
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Windows 7 : il existe un hack pour obtenir les mise à jour de sécurité malgré la fin du support
Microsoft va encore vous inciter à passer de Windows 7 à 10, en plein écran cette fois
Les prix français du Mac Pro sont annoncés, et ils grimpent jusque 62 500€
En Chine, les premiers hybrides singes-cochons, conçus pour des transplantations, sont nés
Au cas où vous auriez 11 000€ en trop, le Mac Pro et son écran XDR seront disponibles le 10 décembre
Sony : la PS5 sera remplacée plus rapidement que la PS4, une version Pro prévue pour 2023
Depuis la démocratisation des smartphones les gens ont plus d'accident dus à leur téléphone #SansDec
Contrôle technique : le CNPA alerte sur d'importants retards en 2019
Selon une étude, 46 % des Français envisageraient d'acheter une voiture électrique ou hybride
L'Union européenne débloque 3 milliards pour la recherche sur les batteries électriques

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

Abonnez-vous !

Vous n'avez pas le temps de venir nous lire ? Recevez notre newsletter quotidienne ou suivez-nous sur les réseaux sociaux !
scroll top