Test Shadow Ghost : une nouvelle box pour le meilleur service de cloud gaming

Pierre Crochart
Spécialiste smartphone & gaming
14 avril 2020 à 09h58
30
Dans le cadre de notre grand dossier à paraître sur l'état du cloud gaming en France, nous nous intéressons aujourd'hui au fleuron du marché : Shadow. Développée par les Français de Blade, cette solution - qui se définit d'ailleurs plus volontiers comme du cloud computing - est pionnière en son genre, et a bien évolué depuis sa mise sur le marché début 2017. Alors qu'en est-il aujourd'hui ? La proposition de Blade est-elle à même de se substituer pleinement à un véritable PC de jeux ?

Alors que Blade vient juste de lancer sa Shadow Ghost, l'heure est particulièrement bien choisie pour nous intéresser à son service. Mais si nous ne manquerons pas de revenir en détail sur le nouveau boîtier de l'entreprise dans ce test, commençons tout d'abord par faire un état des lieux du service.

Comme chacun sait, le concept du cloud computing est assez simple. En l'échange d'un abonnement mensuel, un utilisateur dispose d'une machine dématérialisée qu'il peut utiliser comme bon lui semble. Naviguer sur Internet, faire du montage vidéo, et bien entendu jouer : tout ce que vous pourriez faire sur votre propre ordinateur en réalité.

Toute la question est donc de savoir si la stabilité du service est suffisante, et si les limitations techniques ne sont pas trop nombreuses pour ne plus avoir à s'encombrer avec une énorme tour logée sous le bureau.

Shadow cloud computing test
Crédits : Blade




Shadow : présentation du service et des tarifs

Shadow est un service onéreux, qu'on se le dise. Une grille tarifaire en partie justifiée par l'orientation computing et non pas exclusivement gaming de l'entreprise. D'ailleurs, à l'heure où sont écrites ces lignes, Blade a légèrement repensé et simplifié son offre. Si l'on pouvait auparavant opter pour un engagement trimestriel facturé 34,95€ mensuels, cette proposition a disparu au profit d'une offre d'essai de trente jours facturée 29,95€. Le prix de l'abonnement sans engagement a également perdu 5€ dans l'exercice : 39,95€ par mois.

Shadow cloud computing test
La grille tarifaire de Shadow a été simplifiée. Crédits : Blade

Mais à quoi a-t-on droit pour ce tarif ? Sur le sujet de la fiche technique, Shadow est relativement transparent, même s'il se garde bien de donner les références exactes de ses composants.

Nous avons donc accès à un ordinateur sous Windows 10 équipé d'un processeur Intel Xeon de 24 coeurs / 48 threads. Dans les faits, ce processeur est alloué à plusieurs clients simultanément ; vous ne bénéficiez que de 4 coeurs / 8 threads dédiés. Côté RAM, votre machine virtuelle embarque 12 Go de DDR4 cadencée à 2 400 MHz. Le stockage de base est de 256 Go en SSHD, extensible à 1 To contre 2,95€ / mois supplémentaires. Enfin, la partie graphique est assurée par une carte équivalente à la GTX 1080. Les performances de cette dernière sont bien entendu dédiées pour chaque client.

Enfin, et c'est loin d'être négligeable : en utilisant Shadow, vous bénéficiez de la connexion Internet qui dessert les serveurs de l'entreprise. Autrement dit, à vous la fibre à 1 Gb/s, et donc le téléchargement de jeux très volumineux en quelques minutes seulement !.

Précisons également que Shadow est disponible sur une grande variété de plates-formes. PC, Mac, Linux, iOS, Android : presque tous les systèmes d'exploitation actuels disposent de leur application dédiée permettant de profiter du service.

Blade propose également la Shadow Ghost en remplacement de son ancienne box, pour permettre aux utilisateurs de se créer un setup ultra compact. Plus besoin d'un PC, Mac, ou d'un smartphone pour accéder au service, la Shadow Ghost permet de connecter en HDMI une TV ou un moniteur, et les périphériques en bluetooth ou en USB.

DSC00730.JPG
Crédits : Clubic

La Shadow Ghost est disponible à l'achat pour 119 €.

Shadow cloud computing test
Shadow est présent sur à peu près toutes les plates-formes possibles et imaginables. Crédits : Blade

Quelle connexion pour utiliser Shadow ?

L'idéal est bien entendu de bénéficier de la fibre optique. Mais jouer de façon fluide est désormais possible à partir de 15 Mb/s. Shadow permet même d'encoder le flux vidéo en H.265 afin de soulager la bande passante, au détriment de la latence (et de l'utilisation d'un équipement relativement récent).

Pour de la bureautique simple en revanche, le service est parfaitement accessible et fluide dès 2 Mb/s.


Quid des paramètres d'affichages ? La solution de Blade est des plus souples en la matière, au sens où le service s'adaptera à votre matériel. Le boîtier Shadow Ghost (anciennement Shadow Box) vous permet de brancher périphériques et écrans, mais dans le cas d'une utilisation via un ordinateur, Mac, smartphone ou tablette, le service ajustera le flux en fonction de ce qui se présente à lui. La fiche technique Shadow indique ainsi être capable de gérer un flux 4K jusqu'à 60 Hz et de grimper jusque 144 Hz en Full HD.

Enfin, en ce qui concerne les écrans compatibles G-Sync ou FreeSync, Shadow ne les prend pas en charge. Pour la simple et bonne raison que les serveurs intègrent déjà "une solution anti-tearing directement dans son architecture", indique la FAQ du site.

IMG_1348.jpg
The Division 2 sur un OnePlus 6T ? Check

Premiers pas avec Shadow

L'installation de Shadow est d'une simplicité déconcertante. Une fois l'exécutable récupéré sur le site officiel, il vous suffit de vous connecter à votre compte et de configurer Windows exactement comme vous le feriez au premier démarrage d'un ordinateur. Au passage : votre ordinateur a beau être hébergé dans le cloud, cela ne vous soustrait pas à l'utilisation d'un antivirus pour autant.

Une fois votre session configurée ma foi... il s'agit d'un ordinateur sous Windows ! Comme dit plus haut, dès lors que vous disposez d'une connexion d'au moins 2 Mb/s, vous pouvez profiter d'une expérience bureautique décente.

Une application Shadow est préinstallée, et vous permet de régler quelques paramètres à la volée. Bande passante allouée au service (dans mon cas : 70 Mb/s), encodage H.265 (mode faible connexion), USB over IP (uniquement sur Windows pour le moment), etc. Un véritable tableau de bord pour votre PC dans le nuage en somme.

Shadow cloud computing test
L'application Shadow vous permet de monitorer la connexion au service

Aussi vous l'aurez bien compris : ce PC, aussi immatériel soit-il, vous appartient le temps de votre location, et vous pouvez en faire ce que vous voulez. Que votre usage soit professionnel, créatif ou vidéoludique, libre à vous d'installer tous les logiciels que vous souhaitez, sans restriction particulière à noter du côté de Shadow. Gardez simplement en tête que 256 Go de stockage, c'est peu. Vraiment peu, notamment pour les joueurs gourmands, qui ne pourront installer que quelques titres sur leur machine. Mais à 3€ à peine l'extension de stockage à 1 To, on aura vite fait de repasser à la caisse pour être tranquilles.

Shadow en jeu : une différence quasiment imperceptible

Abordons le gros du sujet. En partant du principe que la communication de Shadow est essentiellement tournée vers les joueurs, il y a de fortes chances pour que ce soit spécifiquement ce sujet qui vous intéresse ici. Sans plus de cérémonie, nous devons bien avouer que Shadow est un service en tout point bluffant.

Utilisateur de macOS au quotidien, je ne cachais pas ma fébrilité à l'idée de faire de mon MacBook une véritable machine de jeu. Pourtant, la transition s'est opérée sans à-coups, tout naturellement. Une fois l'utilitaire installé et ma ludothèque Steam retrouvée, j'ai pu lancer toute une variété de titres sans constater la moindre latence. En jeu, il est possible de pousser tous les curseurs à leur maximum sans jamais descendre sous la barre des 60 images par seconde, même sur les jeux les plus gourmands (Metro Exodus et Anthem notamment).

Shadow cloud computing test
Côté performances, rien à craindre : mettez tout à fond. Ici, sur Metro Exodus à plus de 60 ips

Il me faut néanmoins faire un petit aparté à destination des joueurs qui, comme moi, espèrent jouer depuis un ordinateur portable Apple (attention au mapping des touches du clavier). Il ne vous aura pas échappé que l'écran des MacBook Pro dispose d'une définition un peu bâtarde (2880 x 1800 pixels ici). Et en dépit de toute la bonne volonté de Shadow, leurs PC dans le nuage sont avant tout conçus pour du Full HD. Augmenter la résolution en jeu se traduira ainsi par des latences élevées, ou à du stuttering des plus gênants. Seule solution pour nous : jouer en mode fenêtré en 1920 x 1080, ou opter pour un ratio d'écran 16:10 et un affichage en 1920 x 1200.

Shadow cloud computing test
Battlefield 1 en Ultra sur MacBook Pro ? Check

En Wi-Fi ou Ethernet ?

Si Shadow est parfaitement utilisable en Wi-Fi (connexion 2,4 GHz, passez votre chemin), on ne saurait que recommander une utilisation filaire par câble Ethernet.

Lors de nos tests, les phénomènes de stuttering et la récurrence des lags étaient plus prononcées en Wi-Fi qu'en câblé. Si vous désirez jouer en ligne, ce sera donc un prérequis absolu.


Il reste également un point à aborder : celui du jeu en ligne. Si le Shadow excelle pour le traitement des jeux solo, qui demandent rarement une précision au cordeau, la chose n'est pas aussi simple dans les jeux compétitifs en ligne.

Shadow cloud computing test
Dans de rares cas, vos parties en ligne seront perturbées par une latence soudaine

Le problème n'est même pas celui de la latence qui, nous l'avons dit, est parfaitement maîtrisée et imperceptible dans une majorité de cas. Le problème est plutôt l'imprévisibilité du réseau. D'une partie à l'autre, impossible de prévoir si votre machine virtuelle va être en mesure de retransmettre le signal de façon égale tout au long de la partie.

Exemple typique : sur deux parties de Apex Legends d'affilée, la première s'est déroulée sans accroc, là où la seconde m'a bêtement coûté la vie à cause d'un lag important pile au moment d'ouvrir le feu sur l'ennemi. Les aléas de la technologie, qui ne remettent pas en question la fiabilité du service proposé par Blade, mais qui font s'interroger sur les cas d'usage de leur solution. Remplacer son ordinateur fixe pour du cloud computing, pourquoi pas. Mais en aucun cas (pour l'instant) pour se lancer dans une carrière d'esportif professionnel.

Shadow cloud computing test
Apex Legends sur iPad ? Check

Sur iOS et Android, l'expérience se passe également sans accroc majeur. Difficile de rester de marbre quand votre bureau Windows apparaît instantanément sur votre tablette, juste en lançant une application. Bien entendu, il vous faudra prévoir des périphériques sans-fil pour pouvoir interagir avec l'interface (n'essayez même pas de vous débrouiller avec le tactile), mais la simple possibilité de déporter votre écran sur un smartphone ou une tablette est une idée géniale en soi. Petite frustration néanmoins : Shadow ne permet pas la connexion simultanée via plusieurs machines. Se connecter au service via un iPhone coupera forcément votre connexion depuis votre ordinateur, et vice-versa.

Shadow Ghost : quelle expérience pour la nouvelle box ?

Nous avons bien entendu prolongé l'expérience sur la nouvelle box de Blade, la Shadow Ghost. Cette nouvelle box se veut plus compacte, plus silencieuse et moins énergivore que la génération précédente. Blade propose un petit boitier (182x123x50 mm pour un poids de 190g) avec refroidissement passif et connectique assez complète :
  • Port HDMI 2.0 : 4K UHD 60Hz / 1080p 144Hz
  • Wi-Fi 802.11 : a/b/g/n/ac Dual Band
  • Bluetooth : 4.1
  • Ethernet : Gigabit
  • 2 USB 3.0 + 2 USB 2.0
  • Entrée/sortie audio : jack 3,5 mm
DSC00723.JPG
Crédits : Clubic

Pour le test nous avons connecté la Shadow Ghost à un moniteur 4K, et à un combo clavier/souris bluetooth (via des dongles USB). La box est connectée à internet via un câble ethernet pour des conditions optimales, mais elle peut également se connecter au wifi (5 Ghz fortement conseillé).

Une fois celle-ci démarrée via l'interrupteur présent sous le boitier, elle recherche automatique les dernières mises à jour. Il est possible de switcher de canal de MàJ, entre les versions stables, ou bêtas plus récentes mais parfois buggées. Il est ensuite possible de se connecter à son compte Shadow via un écran de connexion semblable aux autres clients :

IMG_1338.jpg
Un fois allumée, on retrouve le même écran de connexion que sur les autres clients (PC, Mac, Android, iOS)

L'expérience qui s'en suit est parfaitement similaire à nos tests sur les autres clients, mais dans un silence total. Le boitier étant dépourvu de ventilateur, la Shadow Ghost saura se faire complètement oublier dans votre salon.

« Seule une lueur rouge sous le boitier vous rappellera qu'un PC gamer se déchaîne pour vous quelque part dans un datacenter. »



Et il faut reconnaître que c'est un véritable bonheur de jouer sur sa TV de 55", confortablement installé manette en main au fond de son canapé. Avec une bonne connexion fibrée, on s'est permis de pousser le débit jusqu'à 70 mb/s pour une compression vidéo (H264) imperceptible sur une TV en Full HD (1080p).

A titre d'exemple on a comparé Shadow of the Tomb Raider sur la Shadow Ghost et sur PS4 Pro : la qualité d'image et le framerate avec tous les réglages à fond sont supérieurs sur la box de Blade ! Une petite remarque cependant, il n'est pas plus possible de faire du multi-écran avec la box qu'avec les clients logiciels.

Shadow, est-ce que c'est rentable ?

Bluffante, la technologie déployée par Shadow n'en est pas moins coûteuse. On l'a dit : un abonnement annuel vous coûtera 29,95€ par mois, soit 360€ l'année. En gardant à l'esprit que la machine fournie par Blade équivaut à un PC fixe d'une valeur de 1 500€, il vous faudrait à peu près quatre ans pour dépenser autant d'argent via l'abonnement.

C'est une belle somme, mais n'oublions pas que l'entreprise s'engage de son côté à mettre à niveau les composants de ses machines sans surcoût pour l'utilisateur. La chose s'est d'ailleurs vérifiée récemment, où les GTX 1070 originelles ont été remplacées par les GTX 1080 (pour l'heure, le passage aux GPU Turing n'est pas prévu).

Shadow : l'avis de Clubic

Disponible depuis plus de deux ans, Shadow a pris du galon et a clairement gagné en maturité depuis son lancement. Toujours pourvu d'un support impeccable, et fort d'une communauté animée et réactive, Blade n'a pas volé son titre de fleuron du cloud computing grand public.

Disponible sur à peu près toutes les plates-formes possibles et imaginables, Shadow fonctionne comme un charme dès lors que vous disposez d'une connexion d'au moins 15 Mb/s (les fonctionnalités bureautiques sont parfaitement fonctionnelles à partir de 2 Mb/s). Idéale pour les professionnels en déplacement, les créatifs à gros besoin de puissance de calcul (et d'upload !) tout comme aux joueurs désireux de s'essayer aux dernières nouveautés, Shadow est une solution que l'on ne peut que recommander. Nous sommes en revanche dans l'obligation d'émettre une réserve quant à la pratique du jeu en ligne compétitif. Si la latence est imperceptible la majorité du temps, il n'est pas impossible que le lag et autre stuttering fassent leur apparition en cours de partie. Vous voilà prévenus.

Reste le sujet du prix. Oui, Shadow est cher, et vous demandera d'investir au moins 29,95€ mensuels pour profiter d'un ordinateur haut de gamme. Mais au-delà de la prouesse technologique, on trouve également une licence Windows, un support technique aux petits oignons et l'assurance d'upgrades matériels sans surcoût au gré des évolutions du marché. Quand bien même vous ne souhaiteriez pas investir à long terme dans Shadow, libre à vous de souscrire à un mois par-ci par-là. En plus, vous pouvez désormais l'essayer pendant 30 jours sans engagement. Ne serait-ce que pour vous convaincre que, oui, le cloud computing est une réalité, ce serait dommage de vous priver.

Shadow

8

Les plus

  • Mise en place très simple
  • Les performances sans concessions
  • Jouer, écrire, monter, créer : sait tout faire
  • Accessible dès 15 Mb/s
  • Disponible sur PC, Linux, Mac, Android et iOS

Les moins

  • Configuration pensée avant tout pour le Full HD
  • Essai de 30 jours gratuits
  • Pas de connexion simultanée multi-écran
  • Jeu en ligne peu recommandable

Performances9

Matériel (moment-T)7

Stabilité7

Utilisation9

Prix 6


Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
30
19
Baxter_X
Pourquoi avoir mis dans les “moins” “- Essai de 30 jours gratuits”?<br /> Sachant que si j’ai bien suivi, la période d’essai n’est pas gratuite
BetaGamma
Il faut boycotter tout ce qui est streaming / cloud… car au final ils vont vous faire payer 100 fois et même plus des choses que vous ne posséderez finalement pas… pourront vous couper vos accréditations ou modifier drastiquement les prix sans recours car ils sont installés juridiquement dans des paradis fiscaux !
eric957
Complètement bidon.<br /> Tout ce qui tourne sur un PC shadow appartient à son utilisateur… Le compte Steam par exemple, Shadow n’intervient pas dans ce fonctionnement. S’ils coupent le service, l’utilisateur ne perd que ce qu’il n’a pas sauvegardé du SSHD inclus.
Feunoir
l’anti tearing c’est logique vu que le calcul de la carte graphique n’est pas affichée sur un écran mais encodé en video pour être expédié, j’ai 30 images par secondes, j’en encode 30 : pas de déchirement possible
inconnu_de_passage
A mon avis c’est l’équivalent de Nvidia Fast Sync/AMD Enhanced Sync.<br /> Ça fait le boulot pour éviter le tearing, mais ça impacte la fluidité s’il n’y pas 2X plus d’images par seconde.
inconnu_de_passage
@Clubic (ou @ des gens qui ont déjà utilisé Shadow) : est-ce qu’il y a moyen d’avoir une image avec des vrais pixels RGB, ou est-ce que comme tous les autres programmes de streaming l’image est pourrie par un passage en YCbCr 4:2:2 ?
Blap
Pour le moment. Il n’en reste pas moins que c’est une des dérives les plus probables de ce genre de services fermés.
donjeuw
360€/an cela reste hors de prix, j’ai fait mes calculs avec ma config initial de 2011 à base de i7 2600/16G ram/GTX 460 puis changement pour une 7870XT puis GTX1070 et prochainement un rafraichissement Zen2… je peine à atteindre 2000€ sur 8 ans (250€/an), certes j’ai acheté certaines pièces d’occasion, mais cela fait partie du bonus Perf/Prix des ordis, il y a en prime la revente ou le partage des pièces dans le parc familial… on récupère entre 20 et 30% de son achat 4 ans plus tard, ou on fait plaisir à son entourage, ça compte!
molotofmezcal
Le gros avantage est quand même la mobilité et la possibilité de jouer sur tous les appareils.<br /> La facture edf doit également être bien allégée sur 5 ou 10 ans.
eric957
FUD complet. Au contraire d’une console de jeu, le service n’est pas plus fermé que Windows lui-même (avec une évolution possible vers Linux ou autre). Le système n’est pas non plus intrusif dans l’utilisation de Windows, encore moins des services Internet utilisés sur la machine, donc pas de dérive en vue. Pour l’instant leur intérêt est de grossir avant qu’un GAFA ne les concurrence. Plus ils ont de CPUs, plus ils peuvent p.ex héberger d’autres services sur les cœurs non utilisés, la nuit ou autre. Le pire qu’ils peuvent faire, c’est exploiter les données utilisateur qui passent chez eux. Mais ça, tous les fournisseurs d’Internet peuvent le faire déjà.
eric957
C’est vrai, mais tous les utilisateurs n’ont pas ton expertise ni l’envie de s’investir à ce point. De plus, je ne suis pas sûr que tu aies eu en permanence une config haut de gamme, comparable à la 1080 actuelle.
KlingonBrain
Se monter un PC de nos jours n’est vraiment pas compliqué. Il n’y a pas besoin d’être un expert, c’est juste du Lego. On trouve sur le Youtube pléthore de vidéo qui expliquent pas à pas tout ce qu’il faut faire et les quelques pièges à éviter.<br /> Pour la 1080, le service shadow coute 360€ par an. Ramené sur 5 ans, ça permet de se faire une très jolie config.
Columbus
Tout à fait d’accord avec toi.<br /> Sans parler de la revente du matériel.<br /> Contrairement à Shadow que l’on paye tous les ans 360 euros, le changement de carte graphique ce fait tous les 2 ou 3 ans, donc 2x360 ou 3x360 euros (720 / 1080 euros…) avec autant d’argent ce n’est même plus que la carte graphique qu’on peut changer. Ok il y a l’investissement de départ mais avec 1000 euros on a quelque chose qui nous appartient et qui ce revend. Et pour jouer en 1080P il y a des cartes graphiques encore plus abordable qu’une GTX1080.<br /> Shadow comme on peut le voir n’est absolument pas aussi évolutif qu’ils ont voulu nous faire croire au début… donc payer pour avoir du matos qui n’évolue même pas tous les ans c’est pas possible, sans compter que le processeur Xeon n’est absolument pas adapté au jeux vidéo, leur GTX1080 se retrouve mal exploitée.<br /> Quelqu’un qui veut juste jouer mais pour moins chère qu’un PC et sans les galère de configuration et compatibilité (c’est un peu l’argument de Shadow aussi) ça existe, ça s’appelle une console.<br /> Shadow n’est absolument pas fait pour “travailler” au départ sinon il y aurait des machines à louer bien moins chère. Pas besoin de mettre une GTX1080 de partout. Utiliser Photoshop est problématique par exemple, la colorimétrie est complètement faussée et Shadow est conscient de ce problème.<br /> Et les professionnels de l’image ont l’argent pour ce payer le bon matos.<br /> Taper du texte ? vous êtes sérieux ? pour 30 euros par mois… merci mais une tablette à 100 balles et un clavier bluetooth sera suffisant…<br /> Je ne vois donc vraiment aucun avantage AU VUE DES PRIX PRATIQUÉS et de la configuration proposée.<br /> C’est beaucoup trop chère pour jouer.
Columbus
Une GTX1080 aujourd’hui n’est plus du tout le haut de gamme et quand on est pas expert ou juste pas envie de s’investir on va dans une boutique, mais ici on parle de Cloud Gaming, donc généralement les mecs sont un peu plus au courant que les autres et si vraiment le mec est un faignant, il y a la console de salon.
LeGrosWinnie
Mouais comme certains l’ont remonté la config est en réalité du “milieu” de gamme actuelle.<br /> Le point qu’il faudrait surveiller c’est la mise à jour du matos car là ils partent déjà en retard, la carte va quand même déjà avoir 3 ans.<br /> Donc comme déjà dit, pour 3 ans d’abonnement on peut avoir plus qu’une RTX 2080…<br /> La RAM est déjà dépassé aussi, ça coûte 100€, donc 3 mois d’abonnement…<br /> Le SSD 256Go dépassé aussi (quel marque ? dédié à l’utilisateur ? ou une partition sur un de 1 To et donc performance dégradée).<br /> Le tout étant virtualisé pas sûr que ça reste stable/performant réellement.<br /> Déjà quand je vois qu’un jeu comme AC Odyssey rame à certains moment en ville si je mets tout à fond…
inconnu_de_passage
Ton 2000€ sur 8 ans, il est juste rentable parce que tu n’as pas encore changé le morceau qui fait mal : CPU+carte mère+RAM.<br /> Une fois que tu rajoutes ça dans l’addition, tu te rapproches du prix de Shadow.<br /> A noter 2 avantages de Shadow par rapport à la machine locale :<br /> c’est eux qui payent la conso d’électricité de la grosse machine (400-500W ?), pendant que tu peux jouer sur une tablette (2W ?)<br /> le stockage est répliqué et donc résistant à la panne, donc pas besoin de prendre un abonnement MachinDrive ou un NAS en RAID pour éviter de perdre ses données.<br /> En tenant compte du fait qu’il n’y a pas besoin de monter la machine*, et que c’est censé être évolutif (ça se voit pas trop avec la stagnation actuelle, mais je pense que ça peut pas être pire que 7870XT -&gt; GTX1070), je pense que c’est pas nécessairement un mauvais choix financier.<br /> * : Oui, c’est facile de monter un PC, j’en ai fait presque une dizaine, mais c’est pas du tout ma passion, et j’aurai pas de regret à perdre cette étape. Pour les amateurs du bricolage, rien ne les force à prendre Shadow. Chacun fait ce qu’il veut sur ce point, mais ça me parait malhonnête comme argument de supposer que tout le monde veut absolument monter son PC soi-même.<br /> Pour quelqu’un qui veut pas toucher à l’intérieur d’un PC, Shadow sera moins cher que racheter un PC entier à chaque fois.<br /> Pour les adeptes des PC portables, les PC gamer vieillissent très mal et sont de toute façon nettement plus chers qu’une config équivalente en fixe, donc il vaut mieux prendre un PC portable moins puissant qui vieillira mieux et un abonnement Shadow pour jouer.
ZeMM
Le système a du s’améliorer avec le temps parce que j’ai un amis qui a essayé il y 1 an et c’était injouable en ligne (pourtant avec la fibre).
PsykotropyK
@chelmix bien évidemment qu’il existe moults situation où on ne peut avoir recours à du distant. T’a cité le TGV on pourrait ajouter l’avion et d’autre.<br /> En terme de connexion, aujourd’hui, je ne connais pas un hotel qui n’offre pas une connexion suffisante (15 Mb/s c’est pas énorme non plus). Bien sur le faire en connexion 3G depuis un téléphone ça semble beaucoup plus aléatoire, surtout dans un TGV
PsykotropyK
C’est pas que la CG qu’on change tous les 3 ans. Si tu veux vraiment comparé, en terme de performance, il faut changer tout ton matos tous les 3 ans. Cela dit, le gain s’apprécie surtout lorsque tu souhaite avoir de la mobilité.
Feladan
Il n’en a pas, c’est là ce que tous les calculs des dits expert ne prennent pas en compte.<br /> 1/ La portabilité<br /> 2/ Le fait que la configuration te permette de jouer en Max, tout le temps.<br /> 3/ PC Dématérialisé<br /> Si tu veux rester au max, perpétuellement, tu es obligé d’investir bien plus que ce qu’il dit. Encore plus vrai avec du 4k. Il a du faire des passages où il baissait la configuration, obligatoirement. C’est là où l’offre du Shadow diffère d’un calcul comme celui-ci.<br /> Si on veut comparer le coût avec le réel, faut surtout comparer également des services similaires. Je doute qu’il puisse jouer partout, sur son téléphone, avec toutes les options graphique au maximum, et cela depuis 2011 <br /> En prenant ces éléments, et même rien que le deuxième point, Shadow est plus rentable qu’un PC fixe. Mais vous allez toujours trouver des spécialistes qui vont faire des calcules, sans comprendre qu’il faut comparer le comparable.
KlingonBrain
@PsykotropyK Et pourquoi compter ce qui n’a pas besoin d’être changé ?<br /> Par exemple, un bon boitier de PC, ça peut durer 15 ans. Une bonne alim 10 ans.<br /> L’avantage d’avoir son propre PC, c’est qu’on peut changer les éléments de manière individuelle quand ils ont besoin d’être remplacés.
KlingonBrain
@LeGrosWinnie 256Go de stockage, pour ma part je les dépasse très largement rien qu’avec les jeux installés. Les gros triple A récents prennent vraiment beaucoup de place. Et pourtant, je fais souvent le ménage.
Columbus
Le changement d’un processeur + carte mère + ram c’est tous les 5 ans voir même 6 ou 7 avant qu’il ne limite les perfs de la carte graphique, où de tomber sur un jeu qui avantage plus le processeur que la carte graphique à la limite.<br /> Changer totalement de PC tous les 3 ans faut vraiment le vouloir quand on fait du jeu vidéo parce que ce n’est pas du tout une obligation à ce niveau à part si tu fais de l’encodage vidéo ou de la 3D ou calcul photo à la limite pour gagner en temps de rendu.<br /> Et comme dit KlingtonBrain, tout le reste on peu le garder encore plus longtemps. D’où le faite de ne prendre en compte que le changement de la carte graphique dans mon calcul. Ce qui donne 720 euros de budget tous les 2 ans ou 1080 euros tous les 3 ans pour ne changer QUE la carte graphique… c’est énorme et on ne dépensera même pas la moitié de cette somme avec la revente de l’ancienne. Ce qui permet d’acheter pleins d’autres trucs, un jolie casque/micro ? de la déco ? une TV ? clé USB ? Disque SSD ? bref beaucoup de choses qui sont toujours revendable qui plus est.<br /> Oui Shadow s’adresse aux nomades… mais franchement, ça aussi j’en connais peu qui ne pourrait pas se passer de jouer quelques heures ou jours quand on est en déplacement. Et là encore, en extérieur ou chez son copain il va falloir retrouver la même qualité de connexion que chez soit. Mais bon là je ne juge pas car je parle de besoin qui ne s’adresse pas à moi aujourd’hui. Il y a surement des personnes à qui ça convient, Shadow est encore là et Google / Apple arrivent aussi sur ce marché.<br /> Mais par contre niveau tarification, je ne vois pas du tout l’avantage pour un gamer d’aller là dessus.
Feladan
Comme expliqué, ton calcul fait l’impasse sur énormément de chose. Des composants jusqu’à ta consommation électrique.<br /> Déjà, ce que je ne comprends pas, c’est même en passant tous les détails, tu arrives à 1080€ tous les trois ans, alors que je Shadow, arrive à 30 *36 = 1080 €.<br /> Tu en sors exactement le même chiffre, à partir de là, c’est déjà rentable. Si effectivement tu fais de la revente, il serait bon de prendre tous les autres paramètres que tu oublies. L’électricité, que tu peux facilement chiffrer à 100 € / ans, en fonction de ta consommation à la différence du Shadow qui t’en coutera environ 10€ (15 Watt le boitier). Tu rajoutes tout le reste, ram, proc, etc. Tu arrives à quelque chose qui surpasse le Shadow en prix.<br /> Je vois pas comment tu peux trouver qu’une tour est plus rentable, si tu veux rester à performance MAX =/
PsykotropyK
Bien évidemment que ce qui peut être conservé l’est. T’as l’alim, le boitier, les disques. Par contre CM, CG, proc et RAM il faut repasser à la caisse. Or c’est le plus cher.<br /> Ensuite comme précisé par Feladan t’as l’électricité à compter.<br /> @Colombus<br /> Un bon PC gaming (2k euros) au bout de 6-7 ans c’est une bouse hein… Surtout que plutôt que de prendre des tops perf au début pour du très moyen ensuite il vaut mieux acheter un bon milieu de gamme et le renouveler plus souvent au final ça te coûtera moins et en moyenne t’auras une meilleur qualité (Les compo haut de gamme étant en général un peu sur facturés).
Columbus
Désolé mais je ne suis pas d’accord et je vais m’expliquer.<br /> Si on prend une machine qui consomme 370w en jeu (c’est déjà une bonne configuration, la mienne ne consomme pas plus de 350watts avec un i7 4770K + GTX1070, et avec une GTX1080 on serait dans les 370watts, d’où mon exemple pour bien comparer avec celle de Shadow) en comptant 3h par jour et ce tous les jours de l’année (ça commence à faire des heures, il faut pouvoir jouer autant) on a:<br /> 3h x 365j x 370w = 405150/1000 = 405 KWh sur l’année<br /> 405 x 0.145e (prix moyen plein tarif) = 58euros sur l’année soit un peu moins de 5 euros par mois.<br /> Soyons précis dans les chiffres et surtout de comparer à une certaine réalité. Personne ne joue 6h x 365 jours par an, même 3h c’est énorme. Donc je pense qu’on peut supprimer cette argument de la consommation.<br /> Parce que si on veut vraiment rentrer dans les détails, on peut aussi parler de la consommation de ces énormes data center allumé H24, et on peut ajouter le facteur écologie, le faite qu’ils changent leurs matériel tous les 2 ans, alors que ça pourrait encore convenir à une majorité d’utilisateur parce que les jeux auquel ils jouent ne nécessite pas de balancer toutes les cartes graphiques. Bref c’est pas le sujet, mais si on parle consommation électrique faut pas juste penser à sa propre facture. La facture est bien plus lourde qu’il n’y parait.<br /> Jouer au Max ? La solution proposé par Shadow ne le permet même plus complètement aujourd’hui sur les derniers gros titres (pas de Raytracing comme pour BFV ou Tomb Raider ou Metro). Et on reste sur du 1080p en résolution, on ne parle pas de 2K ou 4K hein. Désolé mais Shadow ne propose en rien un PC haute gamme en 2019, et quelqu’un qui sait faire évoluer son PC intelligemment, ne dépensera pas plus, et même moins que ce que demande Shadow au bout de 3 ans d’abonnement, j’aimerai bien savoir ce que vous faite pour dépenser 1080 euros tous les 3 ans simplement dans votre tour… Parce que là je me pose vraiment des questions. Une carte graphique qui fait tourner en Full HD tous les jeux sans sacrifier les options graphiques c’est 350/400 euros. Pas besoin d’une RTX2080. Moi qui joue en 2K, et même si des fois sur certain des derniers titres je dois sacrifier une option bidon qui ne change rien à la qualité visuelle du jeu, j’aurai toujours une définition et une qualité d’image bien supérieur à celle de Shadow et sans les inconvénients de toute cette techno.<br /> Maintenant le prix de la machine :<br /> AMD Ryzen 5 2600 = 180 euros. (+ The Division 2 offert)<br /> MSI B450M GAMING PLUS = 91 euros. (une version Micro ATX histoire de taper dans un boitier de petite taille, au cas où que l’argument de la taille du Shadow ne prend pas de place sorte. Joke )<br /> Corsair Vengeance LPX Series Low Profile 16 Go (2x 8 Go) DDR4 2400 MHz = 122 euros.<br /> MSI GeForce RTX 2060 VENTUS 6G OC = 399 euros (+ 1 jeu offert entre Anthem / Metro / BFV)<br /> Boitier Cooler Master MasterBox Q300L = 39 euros<br /> Alimentation Corsair CX650M 80PLUS Bronze = 84 euros<br /> Samsung SSD 860 EVO 500 Go = 89 euros<br /> Prix de la tour ? 1009 euros<br /> Et j’oublie d’enlever le prix des 2 jeux offerts (45 euros le jeu) = 2x45 = 90 euros<br /> 919 euros la tour avec une RTX (bonjour le Raytracing et surtout le DLSS), donc j’ai une configuration bien plus à jour que sur Shadow pour profiter des derniers jeux dans des conditions parfaite.<br /> On a même le luxe d’avoir deux fois plus d’espace disque. (256go chez Shadow, il existe un abonnement avec 1To en plus des 256go…c’est 3 euros par mois en plus, ça donne du 394 euros par an… on peut reprendre le calcul histoire de rigoler un peu plus ?)<br /> On continue ?<br /> iiyama 24,5" LED - G-MASTER G2530HSU-B1 Black Hawk = 149 euros<br /> clavier/souris = 30 euros<br /> Dans tout ça je ne suis même pas partie pour essayer de gratter des euros. J’ai juste pris chez LDLC ce qui ce fait de bien à l’heure actuelle. Chez d’autres concurrents on casserait le prix de 10% à 15% facilement.<br /> Ici je peux vous dire qu’avant de changer Processeur/CM/Ram… ce ne sera pas avant 5 ans minimum. Car le processeur n’est jamais le 1er facteur limitant dans le jeu vidéo.<br /> De plus, l’avantage de Shadow c’est de jouer n’importe où non ? OK.<br /> Donc il faut bien des écrans ? Vous les volez ou vous les achetez vos tablettes / pc portable / téléphone et j’en passe ? Votre forfait de 100go aussi ?<br /> Un PC portable de 15 pouces c’est 400 euros minimum. On a tous un ordinateur chez soit quasiment mais bon… Le comble de l’ironie serait de me répondre “j’ai un Mac”… <br /> Une tablette Android c’est 50 euros si on prend le truc bien pourri, sinon c’est plutôt dans les 200/300 euros.<br /> Donc Shadow pour vraiment en profiter il faut bien posséder ces appareils pour ce la jouer nomade. Et sans oublier la TV (où il faut posséder une manette et où la souris et clavier sans fil)<br /> C’est pas gratuit tout ça et on dépasse largement le prix total d’un PC gamer à ce stade.<br /> Prix du PC complet pour jouer en 1080p = 1098 euros.<br /> Prix du Shadow sur 3 ans = 1080 euros.<br /> Ensuite pour faire évoluer la machine :<br /> Proc/Cm/Ram tous les 5 ans =&gt; c’est 400 euros Revente de l’ancien matos dans 5 ans =&gt; 150 euros on va dire.<br /> Prix d’une carte graphique RTX2060 = 399 euros. Revente de l’ancien matos dans 2 ans =&gt; 200 euros on va dire.<br /> Prix des mises à jours en 5 ans = 400-150(revente) + 399x2-200x2(revente) = 648 euros.<br /> Prix Shadow sur 5 ans = 1800 euros. (avec une mise à jour matériel qui dépend à 100% du bon vouloir de Shadow)<br /> Prix achat machine neuve à 1098euros + mise à jours sur 5 ans (avec du meilleurs matos qui profites des dernières technologies) = 1746 euros. (un prix surestimé de 10% facile en prenant chez LDLC)<br /> Dans tous ça j’oublie aussi les promotions et même l’occasion… Donc financièrement parlant, Shadow n’a rien d’avantageux. Car in fine et c’est bien ça le plus important, rien ne nous appartient et rien n’est revendable.
Couloume
Columbia, tu fais donc un post de 3km de long pour au final arriver à la conclusion que le coût est similaire entre shadow et sa propre config (en comptant la revente de pièces!!), mais tu “oublies” de compter le temps que tu as passé à monter ta config, changer les pièces, revendre les anciennes, etc, et tu oublies aussi le facteur panne. Quand tu as des problèmes avec ton pc ça peut vite devenir galère et/ou coûteux.<br /> Avec Shadow tu as une solution clé en main en moins de 5 minutes qui coûte au final pas plus cher et garantie sans prise de tête. Et c’est justement tout l’intérêt.
kakek
Contre argument :<br /> 1 / je ne peut pas jouer en VR. Déjà je ne crois pas qe ca soit techniquement compatible. Mais même si ca l’était, la latence est trop cruciale pour la VR. Rajouter 30ms niquera toute l’expérience.<br /> 2 / Ca reste du streaming. Ca peut être trés acceptable, mais quel est l’intéret d’avoir des perfs maximums pour le jeu si derriere ma qualité d’image ne peut pas être optimale parcequ’il y a compression de toute facons ?<br /> Je veux dire, l’interet d’avoir une bonne config en jeu, c’est principalement d’activer des petit effet super subtils qui améliorent le rendu au pixel prés. Effets qui seront perdu a la compression, aussi bonne soit elle.
crush56
Ca vaut quoi par rapport à GN en terme de performances en jeu, de latence et de qualité d’image ?
Ali_Scar
En plus de ça, Shadow méprise les utilisateurs de son propre pays et ont choisi de faire patienter les français deux ans en moyenne pour recevoir le produit commandé. Et même ce délai de deux ans (a chaque fois que vous déménager) n’est pas respecté.<br /> J’aurai du recevoir mon shadow il y a deux mois, et malgré plusieurs messages par semaine, je n’ai jamais reçu de réponse à part un très vague et peu professionnel «&nbsp;un jour, peut être, bientot&nbsp;».<br /> Et aussi, pour une entreprise qui a deux ans et demi de retard pour honorer ses contrats, il résilie votre abonnement si vous avez 24h de retard de paiement, ou si votre banque a un soucis ce jour là, ou juste si shadow égare votre dossier ; BIM vous etes repartie pour deux ans d’attente.<br /> Ils nous méprisent
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

🔥 Bon plan VPN : CyberGhost passe à 2,45€ par mois pendant 3 ans
⚡️ Bon plan
Après Alexa ou Siri, découvrez Q, la voix virtuelle qui n'est ni masculine ni féminine
Battlefield V Firestorm, le battle royale de la série débarque le 25 mars
Microsoft annonce officiellement Xbox Live pour iOS et Android
Comment régler les couleurs de son écran PC ?
4 techniques simples pour nettoyer son PC
Alimentation de 850 W pour le multi-GPU chez Corsair
USB Type-C : tout savoir sur la nouvelle norme USB
De Facebook... à Sexebook, réseau social coquin ?
Haut de page