Un ex-employé de Tesla jugé coupable d'avoir détourné 9,3 millions de dollars

le 12 novembre 2018
 0
Visite de l\'usine Tesla à Tilburg

Tesla se retrouve à nouveau au cœur d'une affaire juridique. Un ancien employé, qui a quitté l'entreprise en décembre dernier, a été jugé coupable d'avoir détourné plusieurs millions de dollars.

C'est le département de la justice des États-Unis qui a publié ce rapport le 8 novembre. Nous y apprenons que Salil Parulekar, 32 ans, a détourné pas moins de 9,3 millions de dollars appartenant à Tesla sur une période de deux ans. Le FBI a mené une longue enquête pour en arriver à ces conclusions... et l'accusé n'y est pas allé de main morte.

Jusqu'à 20 ans de prison et 250 000$ d'amende


La personne concernée a détourné des paiements, falsifié des factures et même usurpé des identités, en se faisant par exemple passer pour un employé d'un des fournisseurs de Tesla. Il est ainsi poursuivi pour neuf chefs d'inculpation pour fraude et pour un d'usurpation d'identité aggravé.

Ainsi, Parulekar risquerait un maximum de 20 ans de prison et d'une amende de 250 000 $ pour fraude. Pour ce qui est du vol d'identité, il encourt une peine de prison de deux ans et là aussi 250 000 dollars d'amende. Tesla n'a pas souhaité commenter l'affaire.

Source : Department of Justice

Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Porsche a confirmé l'arrivée de sa Taycan Cross Turismo à la fin de l'année 2020, soit une année après l'arrivée de la Porsche Taycan.
L’association de défense des consommateurs veut alerter sur la double peine fiscale et milite pour la fin de la TVA sur les taxes, qui pèse sur les factures d’énergie.
10:51 | Énergie
Coup de théâtre. Alors que l’essentiel de la communication sur les cartes RTX de Nvidia s’est basé sur le support du ray tracing, le constructeur annonce que certaines cartes graphiques GTX pourront également en profiter à partir du mois d’avril.
Visiblement, le prestigieux Festival de Cannes et le géant du streaming Netflix n'ont pas réussi à se mettre d'accord. Après des échanges houleux en 2018, les deux institutions étaient en négociation pour tenter de s'unir en vue de la 72e édition du festival... Cela n'a hélas rien donné.
09:53 | Netflix
Le chinois Royole, connu mondialement depuis la présentation de son FlexPai, en janvier, cherche à lever un milliard de dollars. L’objectif ? Se développer et pourquoi pas entrer en bourse, rapporte Bloomberg. Contactée par le média, Connie Liu, Porte-parole de Royole, n’a pas souhaité donner de commentaire.
Le groupe Greyp a présenté son nouveau vélo électrique G6, qui offre une autonomie de 100 kilomètres.
08:55
Ça n'a pas pu vous échapper, il y a eu du changement sur Clubic.com ce matin ; on vous en dit un peu plus !
Google va ajouter de nouvelles fonctions à son interface de programmation qui permettra aux développeurs de jeux de mieux adapter l’environnement du joueur aux conditions de trafic et de circulation.
08:26 | Google Maps
La marque née à Marseille a du mal à exister face aux géants mondiaux du secteur, ce qui va la pousser à dégraisser ses effectifs.
Via Google Earth, il est désormais possible de jouer à Où est Carmen Sandiego, le célèbre jeu vidéo, décliné récemment en série Netflix.
07:28 | Google Earth
Avec l’aide de son père, Mehdi Hannaizi a conçu Rakwin, un antivol connecté qui pourrait bien éviter de se faire dérober son smartphone.
Cerné par un nombre croissant de polémiques à travers le globe et attaqué en justice sur plusieurs dossiers plus ou moins brûlants, notamment aux États-Unis, Huawei résiste. Mieux, le géant chinois du smartphone et des télécoms continue de prospérer.
06:30 | Huawei
Selon des sources anonymes, Snapchat pourrait bien annoncer le lancement de sa propre plateforme de mini-jeux d’ici avril.
06:01 | Snapchat
Un groupe d’ingénieurs du MIT a mis au point un robot capable de manipuler des objets jusqu’alors inconnus à son système. Sous son air simpliste, cette trouvaille relève d’une prouesse dans le domaine de la robotique.
18/03 | Robotique
Dans un souci de transparence, Tinder aurait déjà dit au revoir à son >, un algorithme qui classait les utilisateurs selon leur désirabilité.
scroll top