Tesla prêt à construire sa première usine en Chine

Par
Le 11 juillet 2018
 0
visite de l

La société américaine Tesla a récemment conclu un accord qui l'autorisera à construire sa première usine hors des États-Unis, en Chine.

Lors de sa visite à Shanghai le mardi 10 juillet, Elon Musk a signé un accord préliminaire afin de construire une première usine en Chine. Cette autorisation fait son arrivée alors que Tesla a augmenté le prix de ses véhicules vendus en Chine (et fabriqués aux États-Unis) pour compenser le coût des nouveaux tarifs mis en place par le gouvernement chinois. Pour rappel, ces derniers font office de représailles à la politique protectionniste mise en place par le président américain Donald Trump.

Cela fait plusieurs mois que Musk évoque l'idée d'une usine en Chine, une volonté qui semblait alors difficile à concrétiser. En termes de capacité, Tesla indique qu'elle souhaite que le futur projet puisse assumer une capacité de production annuelle de quelque 500 000 voitures. Concernant les États-Unis, un porte-parole a tenu à rassurer investisseurs et clients en indiquant que la nouvelle usine « n'aura pas d'effet sur nos opérations de production aux États-Unis, qui vont continuer à croître ». Pour rappel, Tesla a eu de nombreux retards dans ce que le PDG a décrit comme étant « l'enfer de la production ». Néanmoins, celle-ci a récemment réussi à atteindre son objectif de production de 5 000 Model 3 par semaine et elle espère bien l'augmenter dans les mois à venir.

Pour ce qui est de la durée du projet, Elon Musk espère voir l'usine sur pied et fonctionnelle d'ici trois années de travaux. Au début, la production devrait se focaliser sur les Model S et X. Par la suite, il serait possible que celle-ci prenne également en charge les Model 3.

tesla super chargeur

Le potentiel de la Chine et de l'électrique


Comme le rappelle Venture Beat à raison, la Chine est considérée comme le plus gros marché de véhicules électriques à ce jour. Bon nombre d'analystes prévoient que les ventes s'accélèrent dans les années à venir, à tel point que l'objectif de 100% de véhicules électriques pourrait être atteint d'ici l'année 2030.

Modifié le 11/07/2018 à 16h08
scroll top