Contamination en salle blanche chez Samsung, plusieurs millions de dollars de pertes

Nathan Le Gohlisse Contributeur
12 novembre 2019 à 15h00
0
Samsung logo
© Samsung

La division semiconducteurs de Samsung (Samsung Foundry) annonce aujourd'hui plusieurs millions de dollars de perte suite à une contamination en salle blanche constatée il y a quelques semaines. Un problème similaire avait impacté en janvier dernier la production du géant taïwanais TSMC.

Mauvaise nouvelle pour Samsung Foundry et plus spécialement pour sa branche dévolue à la fabrication des puces DRAM (mémoire vive). La contamination, il y a quelques semaines, d'une salle blanche et de l'ensemble des outils permettant la fabrication des wafers 200 mm a aujourd'hui des répercussions importantes pour le géant coréen. Et pour cause, c'est la dernière fournée de wafers DRAM, dans son intégralité, qui a du être purement et simplement jetée. Le coût total de cette erreur se chiffre à plusieurs millions de dollars, a indiqué le groupe, tandis que la production de mémoire vive pourrait être légèrement perturbée chez Samsung.

Une perte importante, certes, mais dont Samsung Foundry se remettra

Les salles blanches sont des espaces essentiels dans le processus de fabrication de puces, souligne le site spécialisé TechPowerUp. Elles permettent en deux mots de préserver le silicium utilisé pour les wafers de toute contamination, chimique notamment. Si une salle blanche est compromise et que les outils utilisés pour la production le sont également, les wafers fabriqués sont par conséquent contaminés. Ils deviennent alors inutilisables et doivent être détruits ou recyclés. De quoi engendrer une importante perte de temps et de matériaux.


Dans un communiqué publié il y a peu, Samsung estime que cette contamination est circonscrite à ses wafers 200 mm pour les puces DRAM « 1x nm-class ». Le groupe évoque néanmoins une perte estimée à « plusieurs milliards de wons coréens », soit quelques millions de dollars. Toutes proportions gardées, à l'échelle d'un groupe comme Samsung, la perte est donc modérée.

Pas d'impact majeur sur le prix de la DRAM

Plus important peut-être, Samsung assure que la production de mémoire DRAM ne sera que légèrement impactée. Aucune hausse notable des prix de ce type de mémoire vive ne devrait donc survenir selon la firme.


Rappelons que TSMC, géant taïwanais du semiconducteur, avait lui aussi rencontré un problème similaire en janvier dernier. Il ne s'agissait toutefois pas d'une contamination à proprement parler mais plutôt d'un souci de pureté des produits chimiques employés dans le processus de fabrication des wafers. La résultante était cependant plus importante, avec une perte estimée à 85 millions de dollars et des chaînes 16 et 12 nm compromises pendant quelques jours.

Source : TechPowerUp
6 réponses
7 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Voiture neuves : l’entourloupe de la fausse baisse des émissions de CO2
Voitures électriques : au Q3 2019, les ventes mondiales ont chuté de 10 %
Fini le réseau cuivré, Orange veut passer au 100 % fibre à partir de 2023
Recyclage, consommation et énergie, la technologie est-elle un problème... ou une solution ?
Taxe GAFA : les USA prêts à taxer les produits français jusqu'à... 100 %
Apple renouvellerait ses iPhone deux fois par an à partir de 2021, et c’est une très mauvaise idée
D'après Porsche, sa Taycan électrique lui attirerait les clients de Tesla
L'Escobar Fold 1 : un smartphone pliable à 349 dollars par le frère de Pablo Escobar
Radars tronçons : le ministère de l'Intérieur mis en demeure par la CNIL
La Banque de France va tester une monnaie numérique nationale en 2020

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top