Samsung voudrait installer des data centers en Corée du Nord pour défier les géants du cloud

29 novembre 2018 à 15h55
0
Data center

Le groupe sud-coréen Samsung veut développer son cloud en se rapprochant de son voisin du Nord, avant de peut-être directement y implanter des data centers.

Le groupe Samsung a investi un lieu pour y installer un grand centre de données, de façon à développer son propre cloud et ainsi rattraper ses concurrents Apple, Google ou Microsoft qui le surpassent en la matière. Samsung pourrait utiliser son expertise en matière de matériel pour dépasser les opérateurs traditionnels de cloud.

Cocasse coïncidence, comme l'indique Bloomberg : l'endroit ciblé par le géant sud-coréen est tout proche de son voisin, la Corée du Nord. À seulement une petite heure de la frontière. Faut-il réellement y voir un problème ? Pas si sûr... Une opportunité pourrait même s'en dégager.

Rattraper son retard dans le domaine

Si l'ambition majeure de Samsung est de rattraper son retard sur le marché du cloud, qui devrait atteindre 83,5 milliards de dollars d'ici 2021, il faut d'abord réussir à s'imposer en son propre pays, à l'instar de ce que la société avait fait pour ses smartphones ou téléviseurs notamment.

Samsung a bien l'intention de faire basculer sa base de clients issue de la construction, des assurances, de l'électronique et des cartes de crédit (où le groupe a pignon sur rue, chez lui) vers son propre cloud et non celui des géants américains qui grignotent tout sur leur passage.

Samsung compte sur une réunification entre Séoul et Pyongyang

Samsung construit donc son data center à Chuncheon, une ville d'un peu plus de 250 000 habitants, capitale de la province du Gangwon. Le lieu est idéal sur le plan géologique. Le centre sera installé sur une colline entourée d'un temple bouddhiste, d'une base militaire et de pins (il en faut pour tous les goûts). Surtout, la région est la moins sujette aux tremblements de terre en Corée du Sud. Que de qualités... Sauf que le bâtiment se trouve à une cinquantaine de kilomètres de la frontière avec la Corée du Nord, où se trouvent des milliers de soldats de Kim Jong-un.


Ceci dit, la relation entre les deux pays tend à s'améliorer et Jay Y.Lee, vice-président de Samsung Electronics, y voit une belle opportunité d'avenir, lui qui s'est rendu du côté de Pyongyang en septembre pour un voyage commercial. Samsung croit pouvoir implanter ses futurs centres de données en Corée du Nord, si les deux pays parvenaient à se réunir à nouveau.

1
0
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Emmanuel Macron se moque des opposants au déploiement de la 5G
L'attaque d'un hôpital par ransomware pourrait tourner en homicide après la mort d'une patiente allemande
Clubic évolue (en douceur)
Allongé et endormi
Le data center sous-marin de Microsoft refait surface après deux ans d'immersion
Les satellites SpaceX, même peints, gâchent les nuits des astronomes
Déjà en rupture de stock, les NVIDIA RTX 3080 se vendent à prix d'or sur eBay
PS5 : des jeux jusqu'à 79,99 €, soit 10 € de plus que sur l'ancienne génération ?!
Cyberpunk 2077 : CD Projekt RED dévoile les configurations PC requises
La fin du pétrole ? Pour BP, la demande ne fera que baisser à partir de 2020
scroll top