Samsung voudrait installer des data centers en Corée du Nord pour défier les géants du cloud

29 novembre 2018 à 15h55
1
Data center

Le groupe sud-coréen Samsung veut développer son cloud en se rapprochant de son voisin du Nord, avant de peut-être directement y implanter des data centers.

Le groupe Samsung a investi un lieu pour y installer un grand centre de données, de façon à développer son propre cloud et ainsi rattraper ses concurrents Apple, Google ou Microsoft qui le surpassent en la matière. Samsung pourrait utiliser son expertise en matière de matériel pour dépasser les opérateurs traditionnels de cloud.

Cocasse coïncidence, comme l'indique Bloomberg : l'endroit ciblé par le géant sud-coréen est tout proche de son voisin, la Corée du Nord. À seulement une petite heure de la frontière. Faut-il réellement y voir un problème ? Pas si sûr... Une opportunité pourrait même s'en dégager.

Rattraper son retard dans le domaine

Si l'ambition majeure de Samsung est de rattraper son retard sur le marché du cloud, qui devrait atteindre 83,5 milliards de dollars d'ici 2021, il faut d'abord réussir à s'imposer en son propre pays, à l'instar de ce que la société avait fait pour ses smartphones ou téléviseurs notamment.

Samsung a bien l'intention de faire basculer sa base de clients issue de la construction, des assurances, de l'électronique et des cartes de crédit (où le groupe a pignon sur rue, chez lui) vers son propre cloud et non celui des géants américains qui grignotent tout sur leur passage.

Samsung compte sur une réunification entre Séoul et Pyongyang

Samsung construit donc son data center à Chuncheon, une ville d'un peu plus de 250 000 habitants, capitale de la province du Gangwon. Le lieu est idéal sur le plan géologique. Le centre sera installé sur une colline entourée d'un temple bouddhiste, d'une base militaire et de pins (il en faut pour tous les goûts). Surtout, la région est la moins sujette aux tremblements de terre en Corée du Sud. Que de qualités... Sauf que le bâtiment se trouve à une cinquantaine de kilomètres de la frontière avec la Corée du Nord, où se trouvent des milliers de soldats de Kim Jong-un.


Ceci dit, la relation entre les deux pays tend à s'améliorer et Jay Y.Lee, vice-président de Samsung Electronics, y voit une belle opportunité d'avenir, lui qui s'est rendu du côté de Pyongyang en septembre pour un voyage commercial. Samsung croit pouvoir implanter ses futurs centres de données en Corée du Nord, si les deux pays parvenaient à se réunir à nouveau.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
1
0
Alexol
Pour avoir sous la main des millions de nord-coréens pas encore “connectés” ?
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Les joueurs devraient bientôt pouvoir lier leur compte PSN aux jeux PC de PlayStation
La nouvelle OnePlus Nord Watch se déclinera en 2 form-factors pour s'adapter aux goûts de chacun
CyberGhost propose son excellent VPN à un prix totalement déroutant !
RED by SFR frappe fort avec son forfait mobile de 80Go !
Les architectures Intel Xe-LP et Xe-HPG n'ont pas de prise en charge native de DirectX 9
Les noms de code des cartes graphiques AMD RDNA 3 révélés : comme un côté « poissonnier »
Le SSD PCI Express 5.0 Samsung 990 PRO M.2 listé par le PCI-SIG
Un bug de Windows 11 pourrait endommager vos données sur des PC récents
Aspirateur robot, tablette... découvrez notre sélection de produits à prix réduits !
G.Skill prépare de la mémoire DDR5-6000 certifiée AMD EXPO pour les Ryzen 7000
Haut de page