NVIDIA : un chiffre d'affaires de 2,58 milliards de dollars pour le deuxième trimestre

Nathan Le Gohlisse
Spécialiste Hardware
20 août 2019 à 16h37
0
Nvidia Titan RTX
© NVIDIA

NVIDIA présentait en fin de semaine dernière le bilan du second trimestre de son année fiscale 2020 (achevé le 28 juillet dernier). Un bilan marqué par un chiffre d'affaire annoncé à 2,58 milliards de dollars, contre 3,12 milliards un an plus tôt, soit une baisse de 17% d'une année sur l'autre.

Ces données sont complétées d'un revenu net, également en baisse de 50% par rapport à l'année dernière (552 millions en lieu et place de 1,1 milliard de dollars sur le deuxième trimestre de l'année fiscale 2019). Le bilan est donc largement moindre que celui présenté il y a tout juste un an par le géant du GPU, mais sans que cela n'inquiète Jensen Huang. Et pour cause, NVIDIA remonte la pente après les turbulences traversées suite au déclin du marché des cryptomonnaies - sur la seconde moitié de 2019, notamment.

Du mieux par rapport au premier trimestre

Preuve en est, les chiffres dévoilés sont en hausse par rapport au trimestre précédent, avec un chiffre d'affaire supérieur de 16% à celui observé sur le Q1 de l'année fiscale 2020, et un revenu net qui prend pas moins de 40% vis-à-vis du dernier trimestre.

NVIDIA-Earnings-Q2.2020.jpg
© NVIDIA

Côté prévisions, pour le troisième trimestre, NVIDIA table sur un chiffre d'affaire de 2,90 milliards pour revenir peu à peu au niveau de son bilan de l'année dernière. Cet objectif devrait être porté par les ventes de GeForce RTX SUPER, lancées en juillet, ainsi que par les performances de NVIDIA sur le domaine des serveurs et des supercalculateurs.

Un secteur dans lequel le groupe a massivement investi ces derniers mois, notamment au travers du rachat (dispendieux) de l'israélien Mellanox, en début d'année. Il s'agissait pour rappel de la plus grosse acquisition consentie par NVIDIA, avec pas moins de 6,9 milliards de dollars posés sur la table, pour battre Intel au jeu des enchères.

Le Ray-Tracing : « l'innovation la plus importante de la décennie »

En dépit de résultats moins chatoyants que l'année dernière, Jensen Huang se montre confiant et braque une nouvelle fois les projecteurs sur l'offre RTX, ainsi que sur le Ray-Tracing qu'elle permet.

« Le Ray-Tracing en temps réel est l'innovation graphique la plus importante de la décennie », a-t-il entre autre déclaré. Pas peu fière de la technologie qu'elle a contribué à populariser, la firme au caméléon met en avant l'arrivée récente des dernières GeForce RTX 2060, 2070 et 2080 SUPER... qui pourraient bientôt être complétées par une RTX 2080 Ti SUPER.

En dépit d'une concurrence qui se fera plus pressente en 2020 (grâce à l'arrivée sur le marché des premières puces Navi haut de gamme chez AMD et l'engagement d'Intel dans les hostilités), NVIDIA compte sur ces nouvelles cartes pour faire office de levier de croissance tout au long de l'année qui s'annonce.

Source : TechPowerUp
2
3
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Coronavirus : Bill Gates va faire construire des usines pour fabriquer les 7 vaccins les plus prometteurs
Comment fonctionne la nouvelle attestation de déplacement sur smartphone ?
PS5 : Sony dévoile la manette DualSense
Coronavirus : comment l'Iran et l'Espagne gèrent la crise d'un point de vue technologique
En pleine pandémie de COVID-19, Trump menace de ne plus financer l'OMS
Disney+ : pas de 4K ni d'Ultra-HD au lancement pour le concurrent de Netflix
Quatre ans après leur sortie, les Samsung Galaxy S7 ne seront plus mis à jour
Blue Origin pousse ses employés à développer une fusée touristique malgré le coronavirus
COVID-19 : Lamborghini aussi se met à produire du matériel médical
Yamaha présente trois amplificateurs rétro et des enceintes pour les audiophiles
scroll top