Microsoft annonce un investissement de 40 millions dans un programme de médecine par IA

31 janvier 2020 à 14h55
0
Microsoft_cropped_0x0

Microsoft va proposer aux scientifiques un accès à ses derniers travaux en matière de Cloud computing dans le cadre de son programme « AI for Health ». Les solutions développées pourraient à terme aider à une détection plus rapide des pathologies notamment dans les pays les plus pauvres.

Microsoft annonce le lancement de « AI for Health », une nouvelle branche de son programme « AI for Good » dont le but est de démocratiser l'intelligence artificielle et ses usages dans le monde pour résoudre les plus grands problèmes rencontrés par l'humanité, comme le réchauffement climatique.

Un projet philanthropique qui utilise la reconnaissance d'image

L'éditeur va injecter 40 millions de dollars dans ce programme à but non lucratif qui aura pour objectif de développer des solutions d'intelligence artificielle et de les proposer partout dans le monde, notamment dans les pays les plus défavorisés et dont l'accès aux soins est difficile, voire inexistant.

Microsoft explique par exemple que les nouvelles technologies et le Cloud computing peuvent aider les médecins à détecter des pathologies comme la rétinopathie diabétique, qui provoque une perte totale de la vue et qui toucherait 463 millions de personnes dans le monde à différents niveaux d'avancement.


Des fonds et un accès privilégié aux technologies de Microsoft pour les chercheurs partenaires

Les outils de reconnaissance automatique pourraient rapidement repérer les signes de cette maladie et mener à une prise en charge bien plus rapide. Les dispositifs d'analyse pourraient d'ailleurs être mobiles, pour toucher le maximum de personnes même dans les territoires les plus reculés.

Outre des subventions, les organismes de santé ainsi que les équipes de recherche partenaires de Microsoft auront accès aux derniers développements de l'entreprise en matière d'intelligence artificielle.


Plusieurs projets d'étude sur différents types de cancer, le syndrome de la mort subite du nourrisson, la lèpre, la tuberculose, ou encore la mortalité maternelle sont déjà en cours de réalisation avec l'appui de Microsoft.

L'entreprise indique dans le même temps que les données de santé récoltées seront chiffrées en permanence et traitées dans le respect de la vie privée des personnes grâce à des techniques de confidentialité différentielle.

Source : TechCrunch
Modifié le 31/01/2020 à 15h11
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Coronavirus : le Taipei Game Show reporté à cet été
L'écran du prochain pliable Samsung serait bien en verre ultra fin
Amazon compte désormais 150 millions d'abonnés Prime
Nouveau déboire pour Sonos qui expose plusieurs centaines d'adresses mails clients
Soldes Amazon et Cdiscount : les meilleures offres à saisir ce vendredi
L'interface de la Xbox One va avoir le droit à un refresh en février
Transformer plastiques et déchets alimentaires en graphène
5G : Orange a tranché, ses équipementiers seront Nokia et Ericsson, exit Huawei
Samsung : des résultats en baisse et plus de pliables prévus cette année
Haut de page