Microsoft annonce un investissement de 40 millions dans un programme de médecine par IA

31 janvier 2020 à 14h55
0
Microsoft_cropped_0x0

Microsoft va proposer aux scientifiques un accès à ses derniers travaux en matière de Cloud computing dans le cadre de son programme « AI for Health ». Les solutions développées pourraient à terme aider à une détection plus rapide des pathologies notamment dans les pays les plus pauvres.

Microsoft annonce le lancement de « AI for Health », une nouvelle branche de son programme « AI for Good » dont le but est de démocratiser l'intelligence artificielle et ses usages dans le monde pour résoudre les plus grands problèmes rencontrés par l'humanité, comme le réchauffement climatique.

Un projet philanthropique qui utilise la reconnaissance d'image

L'éditeur va injecter 40 millions de dollars dans ce programme à but non lucratif qui aura pour objectif de développer des solutions d'intelligence artificielle et de les proposer partout dans le monde, notamment dans les pays les plus défavorisés et dont l'accès aux soins est difficile, voire inexistant.

Microsoft explique par exemple que les nouvelles technologies et le Cloud computing peuvent aider les médecins à détecter des pathologies comme la rétinopathie diabétique, qui provoque une perte totale de la vue et qui toucherait 463 millions de personnes dans le monde à différents niveaux d'avancement.


Des fonds et un accès privilégié aux technologies de Microsoft pour les chercheurs partenaires

Les outils de reconnaissance automatique pourraient rapidement repérer les signes de cette maladie et mener à une prise en charge bien plus rapide. Les dispositifs d'analyse pourraient d'ailleurs être mobiles, pour toucher le maximum de personnes même dans les territoires les plus reculés.

Outre des subventions, les organismes de santé ainsi que les équipes de recherche partenaires de Microsoft auront accès aux derniers développements de l'entreprise en matière d'intelligence artificielle.


Plusieurs projets d'étude sur différents types de cancer, le syndrome de la mort subite du nourrisson, la lèpre, la tuberculose, ou encore la mortalité maternelle sont déjà en cours de réalisation avec l'appui de Microsoft.

L'entreprise indique dans le même temps que les données de santé récoltées seront chiffrées en permanence et traitées dans le respect de la vie privée des personnes grâce à des techniques de confidentialité différentielle.

Source : TechCrunch
Modifié le 31/01/2020 à 15h11
0
1
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La justice allemande demande à Tesla de mettre en pause la construction de sa Gigafactory
La centrale nucléaire de Fessenheim va être arrêtée ce samedi en vue de son démantèlement
L'éolien a, en 2019, fourni 15% de l'électricité consommée en Europe
Le Cybertruck aurait passé le cap des 500 000 précommandes
Uber ferme son bureau de Los Angeles, écarte des dizaines de salariés et délocalise aux Philippines
La Renault ZOE est une des voitures électriques les plus vendues au monde
La France et l'Allemagne s'associent pour travailler sur le successeur du Rafale et de l'Eurofighter
Airbus : les USA augmentent nettement les taxes douanières sur les avions européens
Windows 10 : de nouvelle icônes plus colorées font leur apparition
Galaxy Z Flip : notre prise en main vidéo du nouveau smartphone à écran pliable de Samsung

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top