Microsoft : les résultats financiers portés par le Cloud, plus que par le jeu

Alexandre Boero Contributeur
24 octobre 2019 à 15h44
0
Microsoft Logo
© JPstock / Shutterstock.com

La firme américaine a dévoilé, mercredi, des résultats allant au-delà des attentes des analystes. Le gaming et Surface font la tête alors que de son côté, Azure reste bien fringant.

Microsoft a publié, mercredi 23 octobre, ses résultats financiers comptant pour le premier trimestre de son exercice fiscal 2020 (clos le 30 septembre). Sur la période, le géant américain a généré un chiffre d'affaires de 33,1 milliards de dollars, en hausse de 14 % sur un an et, surtout, plus important que les estimations des économistes, qui tablaient sur des revenus moindres. Notons que le chiffre d'affaires de l'entreprise est stable par rapport au précédent trimestre (33,7 milliards de dollars). Sur un an, le bénéfice net de Microsoft a progressé de 21 %, pour atteindre les 10,7 milliards de dollars sur son premier trimestre fiscal 2020.

Le Cloud toujours aussi puissant chez Microsoft

Au cas par cas, la division Productivité et Entreprise de Microsoft a rapporté 11,1 milliards de dollars de ventes à Microsoft (soit une augmentation de 13 % sur un an), portée notamment par les produits Office 365, qui compte désormais 35,6 millions d'abonnés, et Office. Le chiffre d'affaires du réseau social professionnel du groupe, LinkedIn, progresse de 25 %.


La division Intelligent Cloud, elle, se porte encore mieux, avec une forte poussée (+27 %) sur un an, pour 10,8 milliards de dollars de ventes. Dans le détail, Microsoft Azure continue d'afficher de solides résultats, exhibant une croissance de 59 % (contre 64 % au trimestre précédent). Néanmoins, et au-delà de la performance XXL réalisée par Azure, sa progression ralentit trimestre après trimestre, dans un marché qui se stabilise doucement.

Xbox et Surface patinent

Là où les résultats de Microsoft sont décevants, c'est lorsqu'on jette un œil à la division More Personal Computing, qui ne progresse « que » de 4 %, avec des revenus de 11,1 milliards de dollars. Mais au sein de cette division, on retrouve les chiffres du gaming de la firme de Redmond. Et les ventes connaissent un coup d'arrêt.


Sur ce premier trimestre fiscal 2020, les revenus des contenus et services Xbox marquent une certaine stagnation, en ne progressant que d'1 %, bien loin de la croissance générale du groupe américaine.

Les chiffres de la branche Surface ne sont en revanche pas bons, avec une diminution des revenus de 4 %.

Source : Communiqué
Modifié le 24/10/2019 à 15h58
2 réponses
3 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Voiture neuves : l’entourloupe de la fausse baisse des émissions de CO2
Windows 7 : il existe un hack pour obtenir les mise à jour de sécurité malgré la fin du support
Au cas où vous auriez 11 000€ en trop, le Mac Pro et son écran XDR seront disponibles le 10 décembre
Sony : la PS5 sera remplacée plus rapidement que la PS4, une version Pro prévue pour 2023
Depuis la démocratisation des smartphones les gens ont plus d'accident dus à leur téléphone #SansDec
En Chine, les premiers hybrides singes-cochons, conçus pour des transplantations, sont nés
Contrôle technique : le CNPA alerte sur d'importants retards en 2019
L'iPhone 11 vous localise régulièrement, Apple s'en explique
L'Union européenne débloque 3 milliards pour la recherche sur les batteries électriques
ProCreate 5 est enfin disponible sur iPad ! On fait le tour des nouveautés principales

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top