Microsoft : un dirigeant accusé d'avoir détourné 1,5 million de dollars

22 octobre 2018 à 10h49
0
microsoft façade.jpg

Le dirigeant aurait tenté de dérober une grosse somme d'argent à la firme américaine, qui l'accuse aussi d'avoir volé et vendu des billets pour le Super Bowl.

Voir Microsoft dans la rubrique des faits divers, ce n'est pas si banal. La faute à Jeff Tran, ancien directeur du marketing sportif et des alliances, qui est parvenu à devenir la terreur de Redmond, où siège l'entreprise.

Jeff Tran, le mauvais garçon de Microsoft

L'ancien dirigeant a été inculpé cette semaine aux États-Unis pour avoir tenté de détourner 1,5 million de dollars de Microsoft. Dans le détail, il aurait envoyé deux factures frauduleuses à Microsoft par l'intermédiaire d'autres fournisseurs. C'est la seconde, d'un montant de 670 000 dollars, qui aurait mis la puce à l'oreille des partenaires de la société. Il aurait ensuite détruit l'ensemble des communications électroniques liées à ces factures.

Tran est aussi accusé d'avoir volé puis revendu plus d'une soixantaine de billets du Super Bowl (l'un des rendez-vous sportifs majeurs de l'année) a priori réservés à Microsoft. Grâce à ces combines, il aurait empoché plus de 200 000 dollars. Sympa, comme prime !

Accusé de fraude électronique, il risque jusqu'à 20 ans de prison.

6
0
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Emmanuel Macron se moque des opposants au déploiement de la 5G
L'attaque d'un hôpital par ransomware pourrait tourner en homicide après la mort d'une patiente allemande
Clubic évolue (en douceur)
Allongé et endormi
Le data center sous-marin de Microsoft refait surface après deux ans d'immersion
Les satellites SpaceX, même peints, gâchent les nuits des astronomes
Déjà en rupture de stock, les NVIDIA RTX 3080 se vendent à prix d'or sur eBay
PS5 : des jeux jusqu'à 79,99 €, soit 10 € de plus que sur l'ancienne génération ?!
Cyberpunk 2077 : CD Projekt RED dévoile les configurations PC requises
La fin du pétrole ? Pour BP, la demande ne fera que baisser à partir de 2020
scroll top