Intel publie ses résultats trimestriels

Par ,
le 30 juillet 2018
 0
shutterstock_1083482456.jpg
Sundry Photography / Shutterstock.com


Il y a seulement quelques jours, la société Advanced Micro Devices (AMD) publiait ses résultats trimestriels. Dès le lendemain, c'était au tour d'Intel de faire de même et d'annoncer de très bons chiffres.

Intel se porte bien


Après AMD, c'est au tour d'Intel de publier ses résultats trimestriels. Et bien que le second trimestre de l'année soit généralement le plus calme, l'entreprise américaine enregistre tout de même un chiffre d'affaires de 17 milliards de dollars, dont 5 milliards de bénéfices nets. Des sommes marquant une augmentation de pas moins de 5 % par rapport au premier trimestre, soit près de 900 millions d'euros supplémentaires.

Dans les faits, la grande majorité des secteurs couverts par l'entreprise ont enregistré une augmentation. La plus notable concernant le « data center group » qui, à lui tout seul, a vu ses chiffres s'envoler avec plus de 27 % d'augmentation. Des chiffres qui devraient d'ailleurs continuer d'augmenter puisque les besoins des entreprises, tout comme du grand public, en matière de traitement de données, devraient eux aussi continuer de croître dans les mois et les années à venir.

Cependant, bien que ces résultats soient particulièrement encourageants, au point que la société ait d'ailleurs revu ses prévisions annuelles à la hausse, en les augmentant de 2 milliards afin d'atteindre un total de 69 milliards d'euros, tout n'est pas tout rose pour autant.

Intel vs. AMD


En effet, Intel qui avait jusqu'à présent beaucoup d'avance sur la concurrence, et notamment concernant le lancement de ses processeurs en 10nm, est en train de perdre du terrain.

A la base censés être lancés sur le marché seulement 2 ans après la sortir de ses matériels en 14nm, divers problèmes ont conduit l'entreprise à devoir repousser cette sortie à 3 ans après, jusqu'à aujourd'hui, moment où les fameux processeurs n'ont toujours pas vu le jour, soit près de 5 ans plus tard...

Une accumulation de retards qui a donc fait disparaître en fumée l'avance que l'entreprise possédait sur ses principaux concurrents.

Lors d'une récente conférence téléphonique entre l'entreprise et le site internet PC Perspective, Intel a indiqué espérer que ses nouveaux produits seraient disponibles d'ici aux fêtes de fin d'année 2019. Un timing relativement long donc, et qui pourrait bien laisser le temps nécessaire à AMD afin de lancer ses nouveaux équipements en 7nm, et ainsi gratter quelques parts de marché.

Ainsi, si 2018 sera probablement une année record pour Intel, 2019 pourrait bien être une année particulièrement intéressante pour AMD, à moins que le géant américain n'ait d'autres cartes dans son jeu dont on ne soupçonne pas encore l'existence...

A lire sur le même sujet :
Modifié le 30/07/2018 à 11h32
scroll top