Face à Huawei, les sénateurs américains veulent faire émerger des concurrents par la loi

17 janvier 2020 à 08h10
0
congrès-américain-washington.jpg
© Pixabay

Bien décidés à faire barrage à la firme de Shenzhen, ou du moins à lui mettre des bâtons dans les roues, des élus américains ont présenté un projet de loi cette semaine visant à financer de futurs concurrents à Huawei.

Cette semaine aura été marquée par la signature d'un accord partiel entre la Chine et les États-Unis, mercredi à Washington, visant à entamer le processus de rééquilibrage des relations commerciales entre les deux puissances. Avec à la clé l'engagement apporté par la Chine d'acheter pour 200 milliards de dollars supplémentaires de produits américains, issus essentiellement des secteurs agricole et culturel, outre un accord lié au transfert de technologies. Mais la veille, un projet de loi destiné à affaiblir Huawei sonnait comme une réponse avant l'heure à cette signature, qui justement crée une forme de scepticisme chez certains Américains.

Plus d'un milliard de dollars débloqués pour contrecarrer Huawei

Plusieurs sénateurs, démocrates et républicains, ont déposé, mardi, un projet de loi visant à faire barrage à Huawei aux États-Unis, en faisant émerger des entreprises qui viendraient concurrencer le géant chinois, à qui l'administration Trump reproche un soutien financier de la Chine via des subventions ou des prêts à taux réduit.


Le projet de loi permettrait de créer un fonds de 750 millions de dollars pour favoriser la recherche et le développement de technologies 5G par des sociétés américaines, confié à la Federal Communications Commission (FCC), l'équivalent de l'ARCEP.

La loi donnerait également lieu à la création d'un second fonds, doté de 500 millions de dollars, guidé par le Trésor américain pour encourager les sociétés qui adoptent des « équipements fiables et sécurisés ».

Des fonds financés par les enchères 5G américaines

Les deux fonds devraient être financés grâce aux enchères organisées ces cinq prochaines années sur les fréquences. 5 % des sommes devraient être ponctionnés. Les USA espèrent récolter plusieurs dizaines de milliards de dollars auprès des opérateurs télécoms locaux.


Les États-Unis voient aussi les tarifs appliqués par Huawei comme étant un danger. Le Vice-président du groupe démocrate au Sénat, Mark Warner, justifie le dépôt de ce projet de loi par le fait que « chaque mois qui passe, où les États-Unis ne font rien, Huawei est en passe de devenir l'équipementier 5G le moins cher au monde, le plus rapide et le plus omniprésent, tandis que les États-Unis, les entreprises et les travailleurs occidentaux perdent des parts de marché et des emplois ».

Source : The Hill
Modifié le 17/01/2020 à 09h10
6
7
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Le cascadeur Mike Hughes meurt après le crash de sa fusée artisanale
Le Cybertruck aurait passé le cap des 500 000 précommandes
Tesla aurait six ans d’avance technologique sur ses principaux concurrents
L'Espagnol Renfe va bâtir le réseau TGV des États-Unis pour 6 milliards de dollars !
Comment l'Unreal Engine a permis de créer l'univers de The Mandalorian
La Renault ZOE est une des voitures électriques les plus vendues au monde
5G : Martin Bouygues n'exclut pas d'attaquer l'État en justice s'il ne peut pas travailler avec Huawei
Galaxy Z Flip : notre prise en main vidéo du nouveau smartphone à écran pliable de Samsung
Windows 10 : de nouvelle icônes plus colorées font leur apparition
Star Wars : un énorme coffret 4K Ultra HD

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top