Comme attendu, Huawei supprime des centaines d'emplois aux États-Unis

24 juillet 2019 à 20h03
11
huawei futurewei.png
Le siège de Futurewei Technologies, à Santa Clara (© Google Maps)

L'information dévoilée il y a une dizaine de jours était réelle. Huawei a procédé à 600 licenciements aux USA cette semaine.

Il y a quelques jours, nous vous informions sur Clubic de la volonté de Huawei de supprimer une grande partie des 850 salariés issus de Futurewei Technologies, filiale américaine du groupe chinois. Toujours sur liste noire américaine, la firme de Shenzhen a procédé cette semaine à la suppression de 600 postes de sa branche de recherche et développement. Une mauvaise nouvelle pour l'emploi aux États-Unis, et un coup dur pour les relations déjà très tendues entre la Chine et les USA.

Une branche américaine de R&D extrêmement active...

La société Futurewei possède plusieurs bureaux outre-Atlantique. Elle est présente dans la Silicon Valley mais aussi à Seattle, Dallas et Chicago. Outre la R&D, elle travaillait avec les chercheurs et universités.


Cette division américaine de Huawei de recherche et développement avait conduit au dépôt de plus de 2 100 brevets pour le compte du géant, dont certains étaient liés à la technologie 5G, aux télécommunications ou à des technologies vidéo ou de caméra.

Huawei
© Veja / Shutterstock.com

...jusqu'au placement de Huawei sur liste noire américaine

Depuis plus de deux mois et le placement sur liste noire de Huawei par l'administration Trump, Futurewei tournait au ralenti. Un employé encore sous contrat a même déclaré à nos confrères de Reuters que « le 17 mai, Huawei a demandé à tout le monde chez Futurewei de tout uploader sur le cloud Huawei », juste avant que soit prononcée l'interdiction. Car après, il aurait été impossible pour la filiale, qui exerce sur le sol américain, de transférer ses données, ressources et technologies à Huawei, en Chine.


Avant ces 600 licenciements, Huawei comptait 1 500 employés aux États-Unis. La société emploie notamment pour le compte de son support client, des affaires publiques et de sa chaîne d'approvisionnement.

Source : Reuters
Modifié le 24/07/2019 à 22h42
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
11
11
fevre75
normal
zeebix
Pour le coup, ils l’ont un peu cherché (les US, pas les pauvres licencié)…
LeToi
Je croyais que Trump allait réfléchir pour réhabiliter Huawei et annuler ce qu’il a fait
Goodbye
Malheureusement de bonne guerre…
jedi1973
oui mais pas assez vite et les consequences financieres pour huawei sont reelles… Pendant que Trump temporise, Huawei subit…
raiden
c’est pas plutot une erreur ?<br /> Apple ou google peuvent recuperer ces employés qui sont qualifiés et apprendre des secrets de huawei
Ipoire
oui c’est tant mieux. Exactement quand google, Uber, Yahoo, etc… on licencié tout les employés chinois quand ils se sont fait bannir de Chine. c’est de bonne guerre… sauf que les US ban uniquement une société quand la chine a décidé de bannir quasi toutes les entreprises etrangere.
Ipoire
si la Chine BAN le reste du monde de son territoire pourquoi donc accepter leurs entreprises??? ils veulent s’isoler et bien qu’ils restent etre eux.
MLH95
Ce ne sera jamais pire que le cas de Sony Mobile avec ses restructurations répétées dont des licenciements, réduction du marché ect…
philumax
En attendant, tout un tas de gens et de familles, vont se retrouver dans le besoin.<br /> Trump et ses petits camarades eux, peuvent partir en vacances.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Google lance Gallery Go, une alternative light (et hors ligne) à Google Photos
Le trailer de Westworld saison 3 infiltre les robots dans la société humaine
Jugé peu clair par les utilisateurs, Twitter renonce à son « filtre de qualité »
Le mode sombre de Deezer débarque sur Android
Chrome : les extensions vont devoir se plier à des règles de confidentialités plus strictes
Corsair : des nouveaux modules de RAM Vengeance LPX DDR4 de 32 Go
🔥 Bon plan : TaoTronics casque bluetooth avec réduction de bruit active à 49,99€ au lieu de 59,99€
🔥 Soldes Fnac : trottinette électrique Ninebot ES2 à 395€ au lieu de 499€
🔥 Bon plan : la banque mobile N26 lance son offre premium N26 You
Haut de page