Comme attendu, Huawei supprime des centaines d'emplois aux États-Unis

24 juillet 2019 à 20h03
0
huawei futurewei.png
Le siège de Futurewei Technologies, à Santa Clara (© Google Maps)

L'information dévoilée il y a une dizaine de jours était réelle. Huawei a procédé à 600 licenciements aux USA cette semaine.

Il y a quelques jours, nous vous informions sur Clubic de la volonté de Huawei de supprimer une grande partie des 850 salariés issus de Futurewei Technologies, filiale américaine du groupe chinois. Toujours sur liste noire américaine, la firme de Shenzhen a procédé cette semaine à la suppression de 600 postes de sa branche de recherche et développement. Une mauvaise nouvelle pour l'emploi aux États-Unis, et un coup dur pour les relations déjà très tendues entre la Chine et les USA.

Une branche américaine de R&D extrêmement active...

La société Futurewei possède plusieurs bureaux outre-Atlantique. Elle est présente dans la Silicon Valley mais aussi à Seattle, Dallas et Chicago. Outre la R&D, elle travaillait avec les chercheurs et universités.


Cette division américaine de Huawei de recherche et développement avait conduit au dépôt de plus de 2 100 brevets pour le compte du géant, dont certains étaient liés à la technologie 5G, aux télécommunications ou à des technologies vidéo ou de caméra.

Huawei
© Veja / Shutterstock.com

...jusqu'au placement de Huawei sur liste noire américaine

Depuis plus de deux mois et le placement sur liste noire de Huawei par l'administration Trump, Futurewei tournait au ralenti. Un employé encore sous contrat a même déclaré à nos confrères de Reuters que « le 17 mai, Huawei a demandé à tout le monde chez Futurewei de tout uploader sur le cloud Huawei », juste avant que soit prononcée l'interdiction. Car après, il aurait été impossible pour la filiale, qui exerce sur le sol américain, de transférer ses données, ressources et technologies à Huawei, en Chine.


Avant ces 600 licenciements, Huawei comptait 1 500 employés aux États-Unis. La société emploie notamment pour le compte de son support client, des affaires publiques et de sa chaîne d'approvisionnement.

Source : Reuters
Modifié le 24/07/2019 à 22h42
11
11
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Volvo va brider toutes ses nouvelles voitures à 180 km/h pour lutter contre l'insécurité routière
La NASA vous explique pourquoi la montée des eaux est difficilement perceptible
Air France et l'Airbus A380 : c'est fini, et avec deux ans d'avance
Vers une possible suppression de la TVA sur les voitures électriques ?
À Singapour, une peine de mort prononcée... par ZOOM
DOOM Eternal : id Software annonce le retrait de l'anti-triche Denuvo
Les constructeurs tentent l'aventure de la voiture électrique depuis près de 50 ans
Windows 10 : la mise à jour de mai arriverait dans la semaine, mais pas en automatique
Tesla va augmenter le prix de son AutoPilot, Elon Musk explique pourquoi
scroll top