Huawei envisagerait de licencier plusieurs centaines de ses salariés exerçant aux États-Unis

1
Huawei
(Crédits : J. Lekavicius / Shutterstock.com)

Touché par les sanctions américaines, le géant chinois voudrait taper dans les effectifs de sa filiale d'outre-Atlantique de recherche et développement, Futurewei Technologies.

Au cœur de la guerre commerciale sino-américaine, Huawei, qui en est même le principal symbole, souffre de nombreux obstacles qui l'empêchent de davantage développer ses activités. Et même si les États-Unis autorisent à nouveau leurs entreprises à discuter avec la firme de Shenzhen en vue de leur vendre leurs technologies, le fabricant chinois demeure sur la liste noire américaine. C'est un peu forcée et contrainte que la société fondée par Ren Zhengfei pourrait tailler dans ses effectifs aux USA.

Des centaines d'emplois américains menacés

Selon les informations du Wall Street Journal, Huawei souhaiterait licencier une grande partie des 850 salariés issus de Futurewei Technologies, sa filiale américaine. Plusieurs centaines de collaborateurs basés au Texas, à Washington et en Californie seraient concernés par ce plan.

Pour éviter les licenciements brusques, la firme aurait proposé à certains de ses employés chinois, qui travaillent sur l'un des sites américains potentiellement touchés, de retrouver un poste au sein de l'empire du Milieu.

Huawei, à la recherche du moyen de pression idéal

Si cette volonté prétendue de Huawei venait à devenir une réalité, cela prouverait que la société chinoise n'a pas l'intention de rester « l'otage » du gouvernement américain, et qu'elle veut user de moyens de pression qui feront peut-être baisser celle qui pèse sur elle. Le président des États-Unis, Donald Trump, a, de son côté, fait des emplois industriels sa priorité. La lutte est d'ores et déjà engagée.

Pour l'heure, Huawei n'a plus le droit de proposer ses produis sur le sol américain, et surtout, ses équipements. Il lui est, par exemple, impossible de vendre sa technologie 5G aux différents opérateurs de télécommunications du pays.

Source : The Wall Street Journal
Modifié le 15/07/2019 à 11h18
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
1
0
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

🔥 Prime Day : PS4 Slim 500 Go F noir à 271€ au lieu de 299,99€
Brave : le programme de publicités acceptables débarque sur Android
🔥 Amazon Prime Day : Logitech télécommande universelle Harmony Elite à 149€ au lieu de 349€
Facebook : vers une amende de 5 milliards de dollars infligée aux USA
🔥 Amazon Prime Day : Honor 8X à moins de 200€
Une Intelligence Artificielle envoie 5 champions de Poker au tapis en même temps
🔥 Amazon Prime Day : Apple, Samsung, Huawei, Logitech, les offres immanquables
🔥 Prime Day : SanDisk, Samsung, Crucial, tous les bons plans SSD et stockage !
RHA dévoile le Wireless Flight Adapter : son transmetteur Bluetooth universel
La crypto Gram de Telegram désormais proposée à la vente
Haut de page