Huawei dépose un nom pour son OS mobile alternatif : Hongmeng

le 14 juin 2019 à 16h32
0
Huawei
© testing / Shutterstock.com

La firme de Shenzhen avait prévu une issue de secours dans le cas où interviendrait une interdiction américaine.

Il y a quelques jours, nous apprenions que Huawei avait déposé Ark OS en tant que nouveau système d'exploitation mobile auprès de l'Office européen pour la propriété intellectuelle. Finalement, et si le géant chinois est bel et bien sur le point de lancer son propre OS mobile, son nom serait en fait « Hongmeng », comme l'a annoncé jeudi un responsable du groupe à nos confrères de Reuters.

Au moins neuf pays européens concernés par « Hongmeng »


Si Huawei n'a pas trop osé le reconnaître, cela fait déjà plusieurs années que le fabricant planche sur le développement de son propre système d'exploitation mobile. Au vu de la tournure des événements et du maintien - actuel - de l'interdiction décidée par les États-Unis, on peut dire que la firme a eu... du « pif ».

Hongmeng, devrait donc être le nom officiel et définitif de cet OS alternatif. En effet, les données d'un organisme des Nations Unies font état de dépôts de demandes d'enregistrement de la marque Hongmeng dans au moins neuf pays situés en Europe (la France en fait peut-être partie), ainsi qu'au Pérou, au Canada, en Corée du Sud, au Cambodge et en Nouvelle-Zélande, comme l'indiquent également les données de l'Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI).

Huawei veut attirer les développeurs au sein de sa boutique d'applications


Les premières demandes ont été déposées le 14 mai, soit juste après que les USA aient annoncé avoir placé l'entreprise chinoise sur une liste noire. Pour le moment, Huawei, qui espérait devenir le premier vendeur de smartphones au monde devant Samsung dès cette année, n'a rien révélé de son système d'exploitation.

Le géant semble cependant s'employer à proposer un OS compétitif et attractif à ses nombreux utilisateurs, puisque, comme nous l'écrivions il y a quelques jours, il tente d'attirer les développeurs au sein de sa propre plateforme de distribution d'applications, l'AppGallery.

Source : Reuters
Mots-clés :
Huawei
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.
Sélection Clubic VPN 2019

Les dernières actualités

Uber veut livrer des Big Mac par drone d'ici trois ans
IBM fait débattre une IA sur la légalisation du cannabis
Doom Eternal supportera aussi le Ray Tracing
Debian 10
Google Street View vous permet d’entrer dans la maison d’Anne Frank
Du sel découvert sur la surface d'Europe, la lune de Jupiter
Cyberpunk 2077 : le jeu pourra être terminé sans tuer personne
WhatsApp veut assainir l'utilisation de sa plateforme, en commençant par les entreprises
DJI se met aux robots de combat... éducatifs
Test E-Road Lytrot V3 : une excellente alternative à la trottinette Xiaomi
scroll top