Pour Google, empêcher Huawei d'utiliser Android menace la sécurité américaine

Alexandre Boero Contributeur
10 juin 2019 à 10h49
0
Huawei
Rad K / Shutterstock.com

Le géant américain prévient que priver Huawei de l'OS Android entraînerait des risques pour la sécurité américaine.

Ce n'est pas un retour à la case départ, mais force est de constater que le pion a brusquement avancé dans le jeu des négociations. Poussé par le décret pris par Donald Trump, Google avait été contraint de prendre ses distances avec Huawei, déclenchant un séisme aussi bien économico-technologique que politique. La firme de Moutain View s'inquiète cependant de voir Huawei s'équiper d'un autre système d'exploitation mobile. Pour elle, il s'agit d'une question de sécurité.

Google et Huawei, toujours partants pour travailler ensemble


Selon un rapport publié dans le Financial Times, Google tenterait actuellement de convaincre l'administration Trump de bousculer le nouvel ordre établi et de revoir sa position envers Huawei. La décision prise par le géant américain au mois de mai va avoir pour conséquence, à terme, de pousser Huawei à se doter d'un nouveau système d'exploitation, et cela tombe bien puisque le numéro deux mondial des ventes de smartphone aurait bel et bien donné naissance à son propre OS, ArkOS.

Cette option pose souci à Huawei, qui voudrait poursuivre son partenariat avec la firme américaine, ainsi qu'à Google, qui souhaiterait faire de même en retour. Cette entente mutuelle est logique, puisqu'équiper Huawei de son système Android permet à Google de toucher des centaines de millions d'utilisateurs supplémentaires. Huawei, de son côté, s'assure un développement à l'international certain avec le principal OS du monde.

Une version « fourchue » serait moins sécurisée sans les services Google


Pour l'instant, tout cela semble trop léger pour faire plier les autorités américaines. Sauf que la perspective d'un fork basé sur l'Android Open Source Project (AOSP) pourrait constituer une menace pour la sécurité nationale américaine. Google affirme en effet qu'une nouvelle version déployée sans y inclure ses multiples services pourrait plus facilement être piratée du fait d'une plus faible sécurité de la version « fourchue » d'Android.

Google a peut-être trouvé l'argument qui va faire pencher la balance de son côté, et du côté de Huawei. La licence octroyée par Google pour fournir des mises à jour aux smartphones Huawei arrive à son terme le 19 août. Les différentes parties ont encore deux mois pour trouver un accord.

Source : Financial Times
13 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
Des scientifiques réinventent l'air conditionné grâce au froid de l'espace
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top