🔴 Soldes dernière démarque : jusqu'à - 80% ! 🔴 Soldes dernière démarque : jusqu'à - 80% sur le high-tech

Pour Google, empêcher Huawei d'utiliser Android menace la sécurité américaine

10 juin 2019 à 10h49
13
Huawei
Rad K / Shutterstock.com

Le géant américain prévient que priver Huawei de l'OS Android entraînerait des risques pour la sécurité américaine.

Ce n'est pas un retour à la case départ, mais force est de constater que le pion a brusquement avancé dans le jeu des négociations. Poussé par le décret pris par Donald Trump, Google avait été contraint de prendre ses distances avec Huawei, déclenchant un séisme aussi bien économico-technologique que politique. La firme de Moutain View s'inquiète cependant de voir Huawei s'équiper d'un autre système d'exploitation mobile. Pour elle, il s'agit d'une question de sécurité.

Google et Huawei, toujours partants pour travailler ensemble

Selon un rapport publié dans le Financial Times, Google tenterait actuellement de convaincre l'administration Trump de bousculer le nouvel ordre établi et de revoir sa position envers Huawei. La décision prise par le géant américain au mois de mai va avoir pour conséquence, à terme, de pousser Huawei à se doter d'un nouveau système d'exploitation, et cela tombe bien puisque le numéro deux mondial des ventes de smartphone aurait bel et bien donné naissance à son propre OS, ArkOS.

Cette option pose souci à Huawei, qui voudrait poursuivre son partenariat avec la firme américaine, ainsi qu'à Google, qui souhaiterait faire de même en retour. Cette entente mutuelle est logique, puisqu'équiper Huawei de son système Android permet à Google de toucher des centaines de millions d'utilisateurs supplémentaires. Huawei, de son côté, s'assure un développement à l'international certain avec le principal OS du monde.

Une version « fourchue » serait moins sécurisée sans les services Google

Pour l'instant, tout cela semble trop léger pour faire plier les autorités américaines. Sauf que la perspective d'un fork basé sur l'Android Open Source Project (AOSP) pourrait constituer une menace pour la sécurité nationale américaine. Google affirme en effet qu'une nouvelle version déployée sans y inclure ses multiples services pourrait plus facilement être piratée du fait d'une plus faible sécurité de la version « fourchue » d'Android.

Google a peut-être trouvé l'argument qui va faire pencher la balance de son côté, et du côté de Huawei. La licence octroyée par Google pour fournir des mises à jour aux smartphones Huawei arrive à son terme le 19 août. Les différentes parties ont encore deux mois pour trouver un accord.

Source : Financial Times
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
13
0
Doss
Cette raison bidon, pour un OS mobile sécurisé il y a qu’une solution ;-). Android est déjà une passoire, limite si Huawei ferme bien leur fork peuvent faire mieux que Google niveau sécurité.
TofVW
Comprenez: “Avec un OS non-américain, on ne pourra pas espionner ce que les gens font, donc ne changez pas d’OS s’il vous plait. Allez, quoi, soyez sympa, c’est pour not… heu, votre bien qu’on vous le dit”.
rsebas3620
qui plus est quand on lis les specifications d’arkos ca pourrait etre l’os que tout le monde attends… donc message a trump continuez a faire un blocus ca fera les affaires des gens l’os m’interresse vraiment maintenant… il y a aura pas le google store mais on faisait sans avant on peut faire sans apres le temps d’une adaptation
obyoneone
oui mais, arkos risque de faire du google à la mode de Pekin.<br /> Sinon,plus tard, s’il y a une ROM dispo et installable, pourquoi pas tester.
quinoace
ma maman a un huawei sans data et sans wifi, toute les merdes google on était liquidé voilà ce que c’est qu’android une passerelle libre service dans sa poche.
kgp
WeChat, Baidu, AliPay ça en fait des choses que les américains vont voir leur échapper!
uniclass
on comprends que Google n’ai pas envie de perdre la puissance de dissémination d’Android par Huawei, et de voir poindre un (gros) concurrent, mais l’argument de la sécurité US est vraiment drôle
bmustang
huawei doit développer son OS et venir concurrencer Android de Google, c’est une excellente chose pour huawei et ne plus être dépendant d’une décision d’état ou du monopole de google. C’est évident que Google voit cela comme une menace pour son leadership sur une bonne partie de ses activités et va faire de la lèche à Trump pour garder son monopole
Anthotill
Cette histoire est drôle et les commentaires des gens aussi ! Google (et les autres) pillent nos données on le sait (et on l’accepte, pas vraiment le choix).<br /> Mais c’est bien connu, la Chine ne le fait pas du tout et Huawei non plus donc ArkOS sera un gentil OS plus stable, plus sécurisé et plus anonyme qu’Android L.O.L !
Faisduvelo
Il n’y a pas de méchants et de gentils, juste une nouvelle concurrence au moment où Google pensait contrôler 80% du marché…<br /> A terme, si ArkOS est bien fait, ça ne peut être que bénéfique pour l’utilisateur parce que les programmes pourraient facilement être portés de l’un à l’autre, mais les fonctionnalités et la sécurité pourraient faire l’objet d’une concurrence qui laissera le choix au client : qui propose la meilleure sécurité ou la meilleure confidentialité ?
Saulofein
LOL, parce que tu crois que les chinois vont pas faire la même? T’aura toujours de la pub ciblé, c’est la base de la gratuité d’internet.<br /> Qui plus est, je préfère encore 100 fois donner mes data à une entreprise privée qu’a une dictature communiste! x)
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Soldes Amazon et Cdiscount : TOP 10 des offres folles à saisir ce week-end
Wi-Fi à la maison : qui est le roi des débits (selon nPerf) ?
Les VPN bradent leurs prix : jusqu'à -82% de réduction !
Meta Quest 3, vers une version
Une nouvelle vague de malwares déferle sur l'Ukraine
Et hop ! Au tour d'Instagram de vous facturer pour... une certification
La voiture d'un côté, la batterie de l'autre... cet accident d'Audi e-tron n'est pas rassurant du tout
La Xbox Series X de retour en solo chez Amazon
Petit prix soldé sympathique pour le casque gamer SteelSeries Arctis 3 pour consoles
Les bots humoristiques sur Twitter, c'est bientôt fini
Haut de page