Huawei banni : les revenus d'AMD plus impactés encore que ceux de Microsoft

Mathieu Grumiaux
Publié le 21 mai 2019 à 20h31
amd

La décision de l'administration Trump d'interdire toute relation commerciale avec Huawei va impacter de nombreuses entreprises américaines. La perte totale est estimée à 11 milliards de dollars.

Le décret signé par Donald Trump interdisant aux entreprises américaines de commercer avec Huawei va entraîner des dommages collatéraux.

AMD réalise une part importante de son chiffre d'affaires avec Huawei

La banque Goldman Sachs estime que la décision du président des États-Unis pourrait faire perdre environ 11 milliards de dollars à l'économie américaine. En effet, Huawei se fournit auprès de nombreux constructeurs américains pour la conception de ses smartphones ou de ses ordinateurs portables.

AMD fait partie des acteurs les plus impactés par l'exécution de ce décret avec une perte estimée de 38,79 millions de dollars. Le constructeur fournit jusqu'à aujourd'hui des processeurs Ryzen et des puces graphiques Radeon à Huawei, mais également des processeurs d'entreprise EPYC pour ses serveurs informatiques.

Huawei est l'un des plus gros clients d'AMD et ce manque à gagner pourrait causer de grandes difficultés à l'entreprise si jamais la situation se durcissait entre le groupe chinois et l'administration Trump.

De nombreuses entreprises tech vont perdre de l'argent à cause du décret d'interdiction

Parmi les autres entreprises concernées par cette interdiction, Microsoft devrait aussi subir un manque à gagner de 28,66 millions de dollars, mais ce n'est clairement pas le groupe technologique le plus durement touché.

Intel va perdre 84 millions de dollars dans les prochains mois. Le constructeur fournissait jusqu'alors des processeurs au groupe chinois et devra trouver de nouveaux marchés pour équilibrer ses comptes. Les sociétés Micron, Seagate et Western Digital seront également concernées et ne pourront plus vendre de stockage à Huawei dans les prochaines semaines.

Enfin, Qualcomm serait la société la plus durement touchée. Le fondeur réalise un chiffre d'affaires de 508 millions de dollars grâce à Huawei, entre les ventes de composants et les licences délivrées sur ses technologies réseau.

Source : TechPowerUp
Mathieu Grumiaux
Par Mathieu Grumiaux

Grand maître des aspirateurs robots et de la domotique qui vit dans une "maison du futur". J'aime aussi parler films et séries sur les internets. Éternel padawan, curieux de tout ce qui concerne les nouvelles technologies.

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ?
Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
Commentaires (0)
Rejoignez la communauté Clubic
Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.
Commentaires (10)
Kerri

Moui, enfin, j’ai un sérieux doute sur le fait que ce soit des pertes sèches.
Microsoft ne vendra plus de SE Windows à Huawei, car Huawei ne vendra plus de pc sous Windows.
Mais le consommateur qui voulait acheter un pc huawei passera certainement sur une marque concurrente (Xiaomi, asus, Lenovo, dell,…) qui achètera une licence à Microsoft.
Idem pour AMD et Intel pour les cpu.

remy9991

c’est n’importe quoi les montants en $$ dans cet articles…le niveau 0 du journalisme.

mart666

Ah ben ils ont voté en majotiré pour Trompe, qu’ils assument…

Rapidkiller

Ou alors il achètera un PC Huawei sans Windows et piratera Win10

Kaysis

J’ai envie de mettre un pouce en l’air à Kerri et remy9991.

domde

Huawei ne pourra plus assembler quoique ce soit, malheureusement si sa continu la marque sera vouée à disparaître, un concurrent en moins pour les autres, donc logiquement le consommateur va se tourner vers les autres marques, se qui va à mon avis avoir quasiment aucun impact sur les firmes qui fournissent Huawei.

stratos

huawei ne va pas disparaittre , car ca sera la meme pour xiaomi ou autre, personne concurrence vraiment huawei sur la5g, et plein d’autres techno.
A voir la réplique de la chine, et la ca peut faire mal, car tout les américains vont pas pouvoir s’acheter un smartphone ou autres pas fabriqué ou assemblé en chine

Al_Duccino

Il suffit à ces groupes de créer “un grossiste” basé à l’étranger, pour vendre leurs produits à Huawei.

Yorgmald

Enfin, tout ça pour dire que tout le monde espionne tout le monde.

Blingbling75

Depuis le debut, ca n’a jamais ete un probleme d’espionnage pour Huawei. Si vous n’avez toujours compris ca depuis le temps…