Huawei punit deux employés pour avoir souhaité la bonne année avec un iPhone

Par
Le 05 janvier 2019
 0
huawei-twitter-iphone.jpg

Deux salariés au service de Huawei ont eu la « bonne idée » de souhaiter une bonne année sur Twitter munis d'un iPhone. Le géant chinois a décidé de prendre une mesure radicale.

Voilà l'exemple type d'un bad buzz aux apparences marrantes. Le 31 décembre 2018, Huawei a publié un message de bonne année sur le réseau social Twitter. Jusqu'ici tout va bien, sauf que les deux community managers en charge des réseaux sociaux du groupe chinois ont posté le Tweet armés non pas d'un téléphone de la marque, mais d'un iPhone. Huawei, qui s'estime lésé, a décidé de sanctionner ses deux salariés, comme le rapporte Reuters.

La défaillance d'un VPN serait la cause de la bourde

L'affaire, si cocasse soit-elle, a pris une certaine ampleur puisque Chen Lifang en personne (vice-présidente et présidente du département des affaires publiques et de la communication de Huawei), s'offusque d'un incident qui a causé des dommages à l'image de marque de Huawei. »

Ainsi, la société chinoise a décidé de rétrograder les deux employés concernés, qui ne travaillent pas directement pour le compte de Huawei mais pour Sapient, une entreprise de communication gestionnaire de réseaux sociaux, en amputant leur salaire mensuel de 640 euros. La rémunération du directeur marketing digital de Huawei sera par ailleurs gelée durant une année.

Pour pouvoir communiquer via les médias sociaux et détourner la censure du gouvernement chinois, l'entreprise utilise un VPN. Et ce soir-là, celui-ci aurait apparemment défailli, ce qui aurait poussé l'employé à utiliser dans l'urgence un iPhone doté d'une carte SIM étrangère. On se demandera tout de même pourquoi le tweet en question n'a pas été programmé à l'avance...

Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités Huawei

scroll top