Google rachète Pointy, une start-up spécialiste de l'e-commerce... Pour concurrencer Amazon ?

15 janvier 2020 à 17h29
0
See what's in store Google Pointy
© Pointy

Google a confirmé l'acquisition imminente de la start-up Pointy, qui permet aux petits commerces physiques de recenser facilement leurs produits en ligne. Une façon d'accroître sa présence dans le secteur de l'e-commerce et de prendre des parts de marché à Amazon ?

Si Google reste le leader incontesté de la publicité en ligne, en particulier sur les moteurs de recherche, Amazon apparaît de plus en plus comme un concurrent crédible sur ce marché. La firme de Mountain View pourrait-elle alors être tentée d'attaquer sa rivale sur son secteur de prédilection ? Cette idée semble confirmée par la récente acquisition de la filiale d'Alphabet.

Google débourserait près de 150 millions d'euros

Si Google s'est lancée, depuis quelques années déjà, dans l'e-commerce, elle pourrait en effet y intensifier ses efforts. Dans un billet de blog, l'entreprise a confirmé avoir conclu un accord pour racheter la start-up irlandaise Pointy, moyennant une somme qui tournerait autour de 147 millions d'euros (montant non officiel pour le moment).


Fondée en 2014, la jeune société a développé une offre de services à destination des petits commerçants, pour les aider à référencer leurs produits en ligne. Depuis sa création, elle a réalisé plusieurs levées de fonds, pour un total d'un peu moins de 20 millions de dollars réunis. Il ne s'agissait toutefois pas d'une inconnue pour Google, dans la mesure où les deux entreprises collaboraient déjà depuis 2018.

Un catalogue de produits à jour, disponible sur Google

Car Pointy propose des solutions, hardware ou software, aux petites boutiques physiques, qui s'interfacent directement avec leur lecteur de code-barres ou leur terminal de vente. De cette façon, le gérant peut facilement mettre en ligne un catalogue recensant l'ensemble de ses produits, en scannant les différents articles, et le tenir à jour, notamment grâce à des algorithmes analysant les habitudes d'achat des clients. Mais surtout, les informations peuvent apparaître directement dans la rubrique « See what's in store » (« Voir ce qui est en magasin ») du profil du magasin, sur Google et Google Maps.


L'offre a donc pour but d'aider les petits commerçants à lutter contre la concurrence croissante de l'e-commerce, en particulier d'Amazon, en digitalisant simplement leur offre. Avec un positionnement « web-to-store » : l'objectif est d'inciter les utilisateurs à acheter directement auprès du fournisseur et, idéalement, à se rendre en boutique, où ils pourraient être tentés par d'autres produits. Quant aux gérants de magasin, ils pourraient vouloir mettre en avant leur catalogue, en achetant de la publicité... sur Google.

Source : TechCrunch
Modifié le 15/01/2020 à 19h40
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Windows 7 est mort ? Canonical vous invite à essayer Ubuntu
Reconnaissance faciale : l'Union européenne pourrait interdire la technologie pendant 5 ans
Voitures électriques : le réseau de chargeurs Ionity facturera désormais au kWh
La 5G, une aberration écologique… et économique ?
Cyberpunk 2077 repoussé au mois de septembre
Un député LREM veut inscrire une référence aux Lois de la robotique dans la Constitution
Une ONG accuse YouTube de favoriser la propagation de fake news sur le changement climatique
La baisse de prix sur les cartes graphiques Nvidia GeForce RTX 2060 est officielle !
Le nouveau navigateur Microsoft Edge basé sur Chromium est dispo au téléchargement
Sony prévoit de sortir Horizon Zero Dawn sur PC

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top