Droit voisin : des éditeurs de presse français portent plainte

26 novembre 2020 à 09h15
38
Google News

Puisque le moteur de recherche refuse de négocier, trois plaintes ont déjà été déposées contre lui.

C'est visiblement devant l'Autorité de la concurrence que Google va devoir se justifier puisque le géant américain est attaqué par la presse française, et plus particulièrement par trois organismes de presse.

L'AGIP, le SEPM et l'AFP déposent plainte contre Google

Depuis le 15 novembre, trois plaintes ont été déposées à l'encontre de Google. L'AGIP représente aujourd'hui un total de 305 titres de presse, à l'échelle nationale et locale, et l'alliance a été le premier organisme à déposer plainte contre Google et son application du droit voisin. Le même jour, le SEPM, le syndicat des éditeurs de la presse magazine, a lui aussi suivi le mouvement, avant d'être rejoint ce mardi par l'AFP.


Les trois organismes ont décidé de dénoncer la méthode adoptée par Google pour contourner les règles du droit voisin. En effet, le moteur de recherche refuse de rémunérer les éditeurs de presse pour les extraits référencés, jusque-là donc gratuitement, dans ses résultats. Leurs articles complets sont donc dévalorisés et cela met en péril les sites qui voient leur nombre de visite diminuer. Via ces plaintes, ce qui est dénoncé, c'est donc le comportement de Google qui abuse de sa position.

Google dit vouloir aider au mieux les internautes

Malgré les revendications des différents organismes de presse et ces multiples plaintes, Google ne démord pas et précise « vouloir aider les internautes à trouver des contenus d'actualités auprès de nombreuses sources, et les résultats sont toujours basés sur la pertinence, non sur des accords commerciaux ».


Voilà qui confirme donc que le géant américain ne souhaite pas céder. Mais c'est désormais l'Autorité de la concurrence qui va se charger du dossier. Une chose est sûre : ce n'est pas la première fois que des organismes de presse se penchent sur ce que leur fait subir Google.
En 2005 déjà, l'AFP avait porté plainte en France et aux États-Unis car le moteur de recherche violait les règles de copyright. Cela avant qu'un accord soit trouvé entre les deux parties. Il ne reste plus qu'à espérer qu'un accord ne prenant plus en otage la presse soit trouvé cette fois-ci aussi.

Le Black Friday c'est parti ! Retrouvez les meilleurs bons plans et promos avec Clubic.

Les bons plans Black Friday

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
38
18
LeGrosWinnie
La presse française toute façon c’est de la m3rde.<br /> Exemple simple : sur le site du Monde j’ai 19 (voir 25 sur un articles) trucs bloqués via Adblock. Et pourtant ils font payer un abo à 1€ (oui c’est pas grand chose mais c’est pour le principe, même si la presse n’est n’a aucun, je sais).<br /> Bah non faut pas déconner, normalement c’est soit l’un soit l’autre.<br /> Tu peux pas afficher de la pub et en même temps demander à ce que les gens s’abonnent (ce qui apparemment n’enlève en plus pas les cookies, traceurs, pubs, etc.)…
nirgal76
Autorité qui, de toutes façons, donnera raison à notre pitoyable presse nationale.<br /> « un accord ne prenant plus en otage la presse »…La bonne blague, la presse veut le beurre et l’argent du beurre. Ils veulent être rémunérés pour une pub gratos. ils l’avouent eux même, leur audience a diminuée. Ce sont eux qui devrait payer google pour les visites engendrées par le référencement.
Popoulo
Cette presse dégueulasse qui ne subsiste que grâce aux subventions, un peu comme le cinéma fr.
Seb33300
Google devrait supprimer ce service en France.<br /> Ou en faire un service payant
thurim
Autant je suis critique vis à vis de la stratégie de monopole de google, autant là, c’est du foutage de gueule.<br /> Google contribue à créer du trafic sur les sites d’information, en donnant un point d’entré transverse. Le problème, c’est que le contenu derrière est souvent merdique (une très large majorité des articles gratuits, c’est des dépêches AFP…). Normal que les gens ne restent pas sur le site.<br /> Ensuite, les sites de presses ont souvent abusé des publicités intrusives (je me rappelle des pubs en flash qui couvraient l’écran pendant 30s, ou lançaient des musiques…). Du coup, les internautes ont pris des bloqueurs de pubs pour avoir la paix.<br /> Et maintenant ils chouinent ?<br /> Les mauvaises décisions stratégiques, ça se paie. Et en l’occurrence, si on laissait quelques titres faire faillite, ça mettrait un bon coup de pieds dans le derrière des autres, afin qu’ils commencent à s’adapter aux évolutions du marché, comme l’industrie de la musique a su le faire après avoir chouiné pendant une dizaine d’années…
nikon561
dans ce cas google vas faire comme il l’a fait en allemagne et en espagne dans le passé et desactiver la rubrique actualité en france. et apres les sites de presse viendrons pleurer car ils recoivent 80% de traffic en moins.
nikon561
au passage bel article a charge, on voit de quel coté vous vous placez… je ne suis pas le plus grand fan de google, mais pour le coup, ils rendent un grand service a ces sites de presse et gratos en plus. et en respectant la loi, meme modifiée recement.<br /> a un moment, faut arreter d’etre stupide en demandant en plus a google de payer.<br /> c’est google qui devrait facturer ce service aupres des sites de presse.
Blues_Blanche
Google est un ogre au top 5 des entreprises mondiales qui ne sert qu’à trouver l’information mais qui use de sa domination pour utiliser les contenus produits par des journalistes dont le métier est de produire l’info. La vraie valeur c’est l’info, pas le moyen de la trouver…<br /> La presse est sous le couperet de l’ogre et il y a des imbéciles pour trouver ça bien. Google a les moyens d’anéantir une liberté qui est celle de la presse. Plus encore Google peu très bien influencer les opinions de façon subtile puisqu’il maitrise l’accès à l’info, la réaction des gens et les outils de mesure et aussi de reponse aux comportements (IA).<br /> Vive la liberté
gwlegion
bonjour.<br /> j’ignore si c’est le cas, mais habituellement, quand tu paye l’abonement, la pub disparais.<br /> si effectivement ce n’est pas le cas, je rejoins ton avis.
thurim
C’est caricatural comme réponse… Google a beaucoup de tort, mais ici, ils ne font que référencer des articles (sans donner leur contenu), ce qui contribue à alimenter le trafics vers les dits sites.<br /> Pour les internautes, cela permet aussi de facilement avoir des avis divergents pour une même actualité, afin de se forger une opinion.<br /> Attaquer (ou défendre) de manière aveugle une entité, c’est faire preuve de manichéisme. Et le manichéisme n’a jamais été gage d’intelligence dans un débat…<br /> Pour finir, je pense que l’argument ci dessous est particulièrement insultant pour les gens ne pensant pas comme toi :<br /> Blues_Blanche:<br /> La presse est sous le couperet de l’ogre et il y a des imbéciles pour trouver ça bien.<br /> Au dernière nouvelle, on a le droit de ne pas être d’accord sans que cela présume de notre intelligence. Là encore, c’est très manichéen comme posture…
thered
+1<br /> Content de voir qu’il y en a encore des gens qui se servent de ce qu’ils ont entre les oreilles
Gaby22200
Quand tu achètes Le Monde en version papier, tu payes mais il y a quand même de la pub dedans. Pareil avec Canal+, tu payes un abonnement pour avoir accès à la pub.<br /> Il n’y a, à mon sens, rien de nouveau dans le fait de payer pour accéder au site qui diffuse de la pub. Le problème c’est plus un site qui annonce un abonnement sans pub pour quand même planquer des encarts sponso et des trackers.
LeGrosWinnie
Son raisonnement est bidon… Donc je vois pas en quoi c’est utilisé sa tête/son cerveau…<br /> La presse n’a aucun rapport avec Google. Dire qu’elle est sous le couperet de l’ogre sans aucun argument c’est justement l’inverse de ce que la presse est supposée faire (montrer le + et le 6 et laisser les gens se faire une idée).<br /> Comme sur la soi-disant « influence »… Mais lol quoi, comme si les mecs chez Google US allait chercher à « influencer » la presse… N’importe quoi…
LeGrosWinnie
Oui d’accord, mais si tu fais parti des gens qui trouve normal une chose juste parce qu’elle existe je ne peux rien pour toi. <br /> Mais dans mon immense bonté je vais t’expliquer le ridicule de l’existant niveau presse :<br /> Ton abo à EDF il n’inclut pas de pub et autres à priori… Idem pour n’importe autres abonnement non presse (ton FAI il t’envoie pas des pubs, des magasines pourris, etc. tous les jours par la poste).<br /> Autre exemple lié à la TV vu que tu oses parler de cette m3rde de Canal+ (20€ par mois ? LOL, et tu ne paies pas « pour avoir accès à la pub » heureusement !!!) :<br /> sur Netflix t’as de la pub ? Non.<br /> sur Amazon Prime Video ? Non (les seuls « pubs » c’est pour leur propre contenu pas pour un tiers, donc pour moi ce n’est pas dérangeant et ça n’arrive que lors du lancement d’une vidéo, pas quand on ouvre leur site).<br /> Donc NON, NON et RE NON, quand tu paies un abonnement à un service tu es supposé déjà remboursé le coût de production du service donc il n’y a aucune raison VALABLE d’afficher de la pub en plus, c’est juste l’exemple parfait du mec qui veut le beurre, l’argent du beurre et le cul de la crémière sans supplément.<br /> D’ailleurs sur le site du Monde y’a même des pubs déguisées avec leur « services » genre voiture d’occasion (partenaire lacentrale), perfectionnement en anglais, etc. et donc à priori avec rémunération, car je doute que ça soit des bon samaritains qui affichent sur des liens vers d’autre sites sans contrepartie.
Maga83
[troll on] Clubic… vous avez un bon avocat ?<br /> Vous reprenez, aux mots pré, un article de 01net qui, eux mêmes, reprennent une annonce de l’AFP.<br /> C’est cocasse comme news. [troll off]
nirgal76
la presse aussi en tire profit (puisque plus de visite, ils le disent eux même). Pourquoi devraient-il être payé encore en plus ?<br /> C’est comme si un chauffeur de car amenait des gens dans ton resto, gratos, sans rien te demander mais toi tu lui demande du pognon pour ça !. même si le chauffeur se fait du pognon et fait le plein de monde grâce à la réputation de ton resto, y’a pas de raison pour qu’il le partage avec toi, tu as déjà l’argent des clients qui viennent et qui sans lui ne serait pas venus.
Gaby22200
Si tu es bon je vais l’être aussi et t’expliquer un truc.<br /> Déjà désolé mais canal+ tu payes aussi pour accéder à la pub car sans abonnement, tu n’accède pas aux pubs diffusées par canal, il faut payer pour avoir cette chance !<br /> Tu payes déjà pour de la pub tous les jours de ta vie. Tu payes déjà (normalement) des impôts locaux pour l’entretien, l’aménagement, etc… de ta ville et pourtant le maire vend des emplacements publicitaires que tu croises tout les jours.<br /> Quand tu vas à la pompe à essence, tu payes pour le carburant et pourtant sur la pompe il y a un écran qui diffuse de la pub. Tu payes une redevance télé pour financer le groupe France télévision et pourtant quand tu regardes fr2 ou fr3 tu as de la pub.<br /> Tu payes pour aller voir un film au cinéma et pourtant entre 2 bandes annonces il y a quoi ? De la pub ! Quand tu vas au restaurant tu payes pour le repas et pourtant dans certains, sur le set de table il y a de la pub. Tu vas au bar boire un coup, tu payes ce verre et pourtant partout sur les mur du bar il y a de la pub.<br /> Donc oui dans le monde des Bisounours quand tu payes un truc ça doit suffire à le financer mais dans le monde réel souvent le prix ne suffit pas à financer le service et il faut de la pub pour compléter les revenus. Sinon tu peux prendre tous les exemples cités plus haut et doubler le tarif et là, peut-être que le commerçant dans sa grande bonté en profitera pour retirer la pub… Ou alors il se mettra l’argent de la pub dans la poche. C’est le monde réel, même si c’est pas l’idéal.<br /> Edit : orthographe
Gaby22200
Si on veut. On peut aussi dire aux patrons de presse qu’il existe un petit fichier appelé robot.txt à mettre sur leur serveur et qui évite que Google pompe leur précieux contenu (qui n’est pour 90% que des dépêche AFP). Si tous les éditeurs de presse faisaient ça ils pourraient monter ensemble leur propre moteur de recherche d’actu et se partager les si grands bénéfices que fait Google avec Gnews. Mais non, au lieu de bosser ils préfèrent essayer de racketter Google… C’est tellement risible.
Gaby22200
Tu as déjà été sur Google actus ?<br /> 1er point : Moi quand je vais sur Google actus, sans aucun bloqueur de pub, j’ai zéro encart pub ! Qu’on m’explique où Google gagne de l’argent avec Google Actus.<br /> 2e point : Sur Google Actus il y a un lien vers l’article, éventuellement une vignette, et rien d’autre ! Qu’on m’explique ce que vole Google. Il n’y a même pas un extrait alors si le titre de l’article suffit à l’internaute pour avoir une info complète c’est que ça ne mérite même pas un article.<br /> Google ne vole rien, il référence des liens hypertexte, c’est la base d’internet. Il y a bien quelques idiots qui ont voulu taxer le lien hypertexte mais ce serait tout simplement la mort d’internet et ça ne ferait que renforcer les GAFA, seuls capables de payer. On irait tout droit vers un minitel 2.0 (ce qui est déjà presque le cas).<br /> Edit : Et je rappelle à tout fin utile, vu que certains n’ont pas l’air de comprendre, que le web est de base publique ! Tout ce que tu y postes est fait pour être vu. Si les journaux ne veulent pas qu’on voit leurs actus sans payer c’est très simple : tu mets un écran d’accueil avec login et mot de passe. Et là, seul les gens qui ont payer auront accès au contenu. Même le grand Google ne pourra pas y avoir accès. Ce sont les éditeurs de presse qui veulent le beurre et l’argent du beurre en obligeant Google à référencer leur contenu tout en les payant pour ce référencement.
nicgrover
Ahhhh la théorie du complot… Quoi !? Je fais partie des imbéciles !?
nicgrover
Je viens de faire une visite sur Google Actualités avec Blocker et sans Blocker. Aucunes différences dans les deux cas, je n’y ai vu aucune pub visible ou cachée. Et je rejoins Gaby22200 sur ce point.
Gaby22200
Donc tu es pour faire payer un chauffeur de taxi qui dépose un client dans un restau. Bah oui sans restau, ce taxi n’aurait pas eu la course ! On marche sur la tête…<br /> Google ne fait que déposer l’internaute à la porte du site. Si personne ne paye pour les articles faut pas s’en prendre à Google mais à son chef de la rédaction.
Nervantoss
Donc vu que la presse gagne de l’argent grâce au trafic amener par Google c’est à eux de payer non?<br /> Les mecs sont trop forts, tu construits un moteur de recherche optimisé, des algorithme, finance une infrastructure, permet d’amener du trafic , utilisation gratuite, mais c’est pas suffisant les médias veulent être payés ?!<br /> Google devrait juste fermé le service en France.<br /> C’est pas à celui qui propose un service de payer ceux qui l’utilisent.C’est le contraire. on marche sur la tête.<br /> Quand tu prend le train pour aller bosser tu payes la SNCF et ton employeur te paye. C’est pas la SNCF qui paye ton employeur par ce qu’elle gagne de l’argent grâce aux salariés qui utilise le train.<br /> D’autant que la presse ici n’existe que par ce qu’elle est subventionné. Si elle était assujettit à une obligation de résultat et de qualité comme n’importe qu’elle autre secteur, cela fait longtemps que les gros médias qui prétendent incarner la vérité auraient disparu.
nikon561
sauf que google ne met pas de pubs sur la page actu.<br /> de plus il est tres simple pour les editeurs de ne PAS voir leur contenus repris par google. suffit d’editer le robot.txt, ca prend 2 secondes.<br /> mais en realité, les editeurs de presse s’en foutent, ce qu’ils veulent c’est plus de fric.<br /> on l’a bien vu en allemagne et en espagne, quand la emme chose est arrivée et que google a juste stoppé google actu.<br /> il n’a pas fallu une semaine pour que les sites de presse reviennent en pleurant a cuase de la baisse de traffic. que google leur apportait gratuitement.<br /> quant an vol…vu que la plupart des articles ne sont que des copier collé AFP…fallait vraiment oser…
Gaby22200
Bonne nouvelle il reverse déjà quelques millions à la presse française. Les journaux ont gagné cette subvention il y a déjà quelques années. Après obliger Google à les référencer pour ensuite facturer ce référencement à Google c’est pas comme exposer quelques tableaux que personnes ne t’oblige à acheter.<br /> Du point de vue de Google, je ferais comme ils ont fait en Allemagne et en Espagne il y a quelques années : Je ferme le service, au revoir mesdames et messieurs, démerdez vous ! Et là, avec des chutes d’audience de 60 à 80 %, on verra si la presse ne viendra pas réclamer la réouverture du service qui était jusqu’à présent gratuit.
nikon561
je ne suis pas pro google, loin de la meme, mais a un moment donné, il ne faut pas etre plus royaliste que le roi.<br /> la presse n’a pas été capable de s’adapter a l’arrivée du numerique, et plutot que de faire les effort necessaires, elle prefere pleurer des subventions. depuis 20 ans.<br /> quant au copier-coller, pas besoin de chercher loin, suffit de regarder l’article que nous sommes en train de commenter.<br /> dans tous les autres domaines, tu t’adaptes ou tu disparais. dans tous les autres domaines, tu payes pour un les service.<br /> ici, le service est non seulement gratuit, mais leur rapporte déjà des revenus. et en plus de cela, il faudrait les rémunérer??? non désolé, la vraiment, çà me dépasse comme raisonnement.<br /> donc oui, que google ferme « actualités » en France tiens pour voir…
nicgrover
Désolé mais la théorie du complot ne vous était pas adressé.<br /> Néanmoins je maintiens que pour l’utilisateur lambda c’est « relativement » transparent. Après ce que fait Google pour monétiser n’interfère pas dans l’expérience utilisateur.
Blues_Blanche
Google n’a pas besoin de faire de la pub sur sa page actu pour faire de l’argent il lui suffit de profiler les visiteurs et de vendre l’info…
odrade
oui,je partage ton avis de personne éclairée.<br /> mais pour être tout à fait honnête ,je lis plus volontiers des articles qui me tombent sous les yeux…plutôt que chercher l’info sur divers sites.<br /> si je devais retourner à la lecture d’informations…je ne consulterai qu’un seul site,et lui seul serait ma source d’info.<br /> Jjamais j’irai sur gilets jaunes .fr…mais grâce à google…j’ai eu un article(vide d’intéret) issue de ce site!! alors ?quel est le mieux??
LeLapinou64
Pourtant quand tu vas au cinéma c’est pareil, t’a payé ta place 10euros et t’as quand même 30min de pub (coucou CGR). Mais pas de adblock… On t’expliquera surement que sans la pub, la place couterait 15 euros… Ou pas.
MrClean
Entièrement d’accord avec toi… La plupart des articles de journaux fr ne sont que de vagues reprises des dépêches AFP, sauf pour les éditions locales et cela que l’on s’aperçoit que c’est écrit avec les pieds et qu’on retrouve les potins de Madame Michu et la rubrique de chiens écrasés. Google indirectement fait de la pub gratuit pour ces gens là. Au même titre que les artistes, ils essayent encore une fois de tirer la couverture vers eux pour compenser le manque d’intérêt pour leur petite personne par carence de talent. On accuse les internautes d’être de vilain pirate et au essaye de faire des boucs émissaires ceux qui permet de contribuer à la liberté d’accès à l’information : idée qui a fait naitre internet au passage.<br /> Après l’etat français se moque de la Chine …on va y arriver
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Apple adapte sa façon de développer iOS 14 pour détecter bugs et erreurs plus vite
BMW investit 6,2 milliards d’euros dans les cellules de batteries
Black Friday : la formation complète Photoshop en promotion chez Udemy
Half-Life: Alyx, les specs minimum ne sont pas mini !
Google Stadia : le Chromecast Ultra chaufferait un peu (trop ?) fort
La FEVAD estime que les Français dépenseront 20 milliards d'euros en ligne pour Noël
Un étudiant américain risque 20 ans pour avoir créé une distrib Linux à destination de Daech
Sonos s'offre Snips, start-up française spécialisée dans le contrôle vocal
4 bonnes raisons de s'abonner à Amazon prime avant le Black Friday
Haut de page