Adoption de la loi sur le droit voisin : qu'est-ce que cela signifie pour la presse en ligne ?

25 juillet 2019 à 17h07
4
journal plié.jpg

La France est le premier pays à transposer une partie de la directive européenne sur le droit d'auteur. Reste désormais à trouver un terrain d'entente entre les différents sites d'informations et les GAFAM.

Le Parlement a définitivement adopté ce mardi la proposition de loi sur le droit voisin pour les éditeurs et les agences de presse, à 81 voix pour, et une voix contre. Ce texte permet de transposer une partie de la directive européenne sur le droit d'auteur, un texte voté fin mars par les députés européens après des mois de discussion et de controverses.

Une rémunération juste et équitable de la part des plateformes comme Google Actualités

Le droit voisin permettra de rééquilibrer les rapports de force entre les éditeurs de presse et les GAFAM, qui reprennent la plupart des articles publiés sur leurs propres plateformes, sans verser un seul centime de rémunération aux organes de presse.

Google, Facebook ou encore Apple seront désormais dans l'obligation de négocier des accords individuels avec chaque titre de presse, en fonction de leurs moyens humains et financiers, mais également de leur importance dans le débat démocratique.

La partie est pourtant loin d'être gagnée tant les GAFAM rechignent à s'acquitter d'une rémunération pour reprendre les articles publiés par les nombreux sites d'information.

Un texte qui pourrait favoriser les grands groupes de presse au détriment des petits sites d'actualité

Les éditeurs doivent également s'organiser et s'accorder entre eux, comme l'explique Pierre Louette, P.-D.G. du groupe Les Echos-Le Parisien et chargé d'une mission spécifique sur les droits voisins au sein de l'Alliance de la presse d'information générale : « Il faut identifier l'assiette de ces droits, quels sont les éditeurs qui peuvent prétendre au droit voisin, déterminer un taux de rémunération et un organisme de collecte ».

Les sites internet sont également méfiants vis-à-vis de la mise en application du droit voisin et craignent que les discussions s'orientent en faveur de quelques éditeurs bien installés, au détriment des plus petits sites d'actualités pour lesquels Facebook ou Google ne s'embarrasseraient pas de multiples et fastidieuses négociations.

« Les contenus de la presse ne sont pas clés pour les plateformes, et elles ne sont pas prêtes à payer des sommes folles, voire pas prêtes à payer tout court pour les avoir, et elles peuvent trouver, avec des éditeurs, des accords individuels qui bénéficieront à tout le monde », indique aux Echos Giuseppe de Martino, président de l'Association des services internet communautaires.

Dans le pire des scénarios, ce texte pourrait signifier la valorisation de seulement plusieurs grands noms de la presse nationale et la fin de la pluralité de la presse indépendante sur des plateformes populaires comme Google Actualités.

Source : Les Echos
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
4
5
philippesnbrd
Google News pourrait finir par ressembler à la version actuelle d’apple news qui ne diffuse que les contenus de quelques gros éditeurs avec accord prealable. Article interessant à ce sujet : https://www.marianne.net/medias/entre-amateurisme-opacite-et-copinage-la-dictature-d-apple-news-sur-la-presse-en-ligne
kroman
Une bonne loi au service des milliardaires qui les ont mis sur le trône…
atahonfl
Juste de la censure déguisée… Plus moyen de mettre en ligne l’article ou le post qui dérange (et souvent effacé à la va-vite) ou l’info scandaleuse bien cachée sur le site (mais présente, pour qu’on ne puisse pas dire que l’info n’avait pas été relayée) sans subir les foudres de la “justice”. Et après on nous bassine avec la Russie, la Chine, l’Iran et j’en passe.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

🔥 Bon plan Amazon : enceintes multiroom Bose Soundtouch 10 à 209€ au lieu de 349€
🔥 Soldes Amazon : écouteurs bluetooth sans fil Bang & Olufsen Beoplay E8 à 288€ au lieu de 350€
Uber Eats va devoir faire face à une action collective en France
Rutger Hauer, célèbre pour son rôle de réplicant dans Blade Runner, s'est éteint
🔥 Forfait sans engagement : tout savoir sur l'offre RED à 5€/mois à vie !
Canicule : le site de Météo France a souffert, mais est de nouveau accessible
Samsung lancerait bientôt un Samsung Galaxy Book S, un PC 2-en-1 sous Windows
🔥 Soldes Amazon : Souris Logitech MX Master AMZ à 49,99€ au lieu de 89,99€
Honor annonce un ultrabook de 16.1 pouces nommé... MagicBook Pro (ça ne s'invente pas)
Pokémon Masters débarque sur le Play Store (et vous pouvez déjà vous préinscrire)
Haut de page