Google Health : Google s'immisce dans la santé... mais c'est pour votre bien

20 novembre 2019 à 17h04
0
Google Entreprise

Après les révélations sur les données médicales collectées sans en avertir les personnes concernées, Google prend à nouveau la parole pour expliquer en quoi ses avancées logicielles pourraient faciliter la vie des professionnels de santé et des patients.

La santé est aujourd'hui le nouveau terrain de jeu des GAFAM. Depuis le mois de novembre, Google a regroupé toutes ses divisions médicales sous la bannière Google Health mais est restée assez discrète sur ses projets.

Des outils d'intelligence artificielle pour les médecins et les hôpitaux

La révélation il y a quelques jours de la collecte de données de santé par le moteur de recherche a créé la polémique, malgré son caractère légal. Pour rassurer ses clients, et prouver ses bonnes intentions, Google a ouvert une page web dédiée à son projet de recherche médicale.

C'est le docteur David Feinberg qui prend la parole pour expliquer la mission que s'est fixée Google, à savoir « aider chacun à vivre une vie plus saine ». Il continue en détaillant les différents services qu'offre l'écosystème Google à tous les utilisateurs : « Nous faisons de notre mieux pour fournir les informations les plus précises et les plus utiles à travers des services comme Google Search, Maps, Assistant, Fit et les montres connectées WearOS ».


Google assure que les données utiles à ses projets sont chiffrées

Google revient également sur ses travaux de recherche en intelligence artificielle et explicite « Patient Search », ce tableau de bord permettant d'agréger les données de santé de chaque individu pour donner une vue d'ensemble de ses pathologies et traitements actuels.

« Nous tirerons toutes ces informations de votre dossier, afin que votre médecin puisse passer plus de temps avec vous, à vous regarder au lieu de regarder dans l'ordinateur », poursuit le Dr David Feinberg. Toutes ces données seront stockées sur Google Cloud et analysées pour offrir des recommandations aux médecins et aux infirmières et détecter plus rapidement les pathologies.

Google termine avec un focus inévitable sur la sécurité des données. L'entreprise assure que ces dernières sont chiffrées et ne sont utilisées que pour les projets de recherche liés à la santé, sans êtres associées au profil publicitaire de l'utilisateur.


Reste à savoir si ce beau discours convaincra le grand public, préoccupé par la manière dont les grandes entreprises privées investissent un domaine aussi intime que leur santé.

Source : 9to5Google
Modifié le 20/11/2019 à 17h21
2
3
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Nvidia : la RTX 3080 déclinée en trois modèles se confirme et arriverait dès septembre
La Lucid Air surpasse la Tesla Model S avec une autonomie annoncée supérieure à 800 km
Delage dévoile un hypercar hybride à 2,3 millions de dollars
Hyperion dévoile une supercar à hydrogène dotée d'une autonomie de 1 600 km
En Allemagne, les ventes de véhicules électriques ont explosé en juillet
Le processeur Kunpeng 920 d'Huawei rattraperait le Core i9-9900K d'Intel
La Hyundai Kona passe la barre des 1 000 km d'autonomie
Microsoft lancera son smartphone Surface Duo le 10 septembre à 1 399 $
Google rejoint Apple et bannit Fortnite du Play Store Android
Une IA pour comprendre pourquoi les fermes solaires tuent des milliers d'oiseaux chaque année
scroll top