DNS-over-HTTPS, Google sous le coup d'une enquête antitrust

30 septembre 2019 à 14h05
0
google chrome

Le Congrès américain va chercher à savoir si Google ne va pas se servir de ce nouveau protocole pour recueillir à son seul profit des données de navigation qui seront utilisées à des fins commerciales.

Un nouveau standard qui pose question

Dans les faits, le protocole internet DoH (DNS-over-HTTPS) est une avancée pour la sécurité des internautes. Ce nouveau standard permet de crypter les requêtes envoyées vers les sites web, ce qui complique la tâche des hackers et Google compte l'expérimenter dans son navigateur dès la fin de mois d'octobre de cette année.

La conséquence de ce nouveau protocole est que les opérateurs DNS n'ont également plus accès aux données de navigation. Ils ne pourront à l'avenir plus savoir quels sont les sites les plus consultés et établir des statistiques indispensables aux éditeurs web comme aux annonceurs.

Le Congrès américain reste vigilant concernant la question de l'utilisation des données personnelles

C'est ce point que le Congrès américain souhaite éclaircir. Les enquêteurs de la Commission judiciaire de la Chambre des représentants ont adressé en date du 13 septembre un courrier demandant au moteur de recherche de préciser ses ambitions « concernant l'adoption ou la promotion de l'adoption » du protocole DoH.

« Google n'a pas l'intention de centraliser ou de changer les fournisseurs de DNS des gens,= pour Google par défaut. Toute affirmation selon laquelle nous essayons de devenir le fournisseur centralisé de DNS cryptés est inexacte », a répondu un porte-parole de Google à ces accusations.

En effet, les connexions sécurisées sont redirigées vers les résolveurs DNS compatibles DoH des différents fournisseurs. Toutefois seuls quelques acteurs sont prêts à traiter les requêtes DoH, et la crainte est, qu'à terme, Google centralise sur son service la majeure partie des connexions.

En outre, le Congrès est particulièrement vigilant à l'utilisation par les GAFAM des données personnelles qu'ils recueillent via leurs technologies depuis le scandale Cambridge Analytica au début de l'année 2018.

Source : CNET
Modifié le 30/09/2019 à 21h16
8
8
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Voiture électrique : combien coûte la recharge à domicile ? (MàJ Juillet 2020)
L’ONU tire le signal d’alarme sur la production massive de batteries de voitures électriques
Freebox Pop: retrouvez toutes les annonces présentées ce mardi !
La 5G, une technologie pour
Emmanuel Macron débarque sur... TikTok, pour féliciter les lauréats du bac 2020
Démarchage téléphonique : le parlement donne son feu vert contre les appels abusifs... ce qu'il faut retenir
Tesla : le niveau 5 d'autonomie des véhicules, le plus élevé, serait bientôt atteint, d'après Elon Musk
Tesla continue de faire dans la pseudo-disruption et commercialise désormais des shorts...
Le réalisateur de God of War en faveur d'une hausse du prix des jeux sur PS5 et Xbox Series X
scroll top