Google aurait trouvé le successeur de Google+ : Shoelace, une app de rencontres de proximité

Alexandre Boero Contributeur
13 juillet 2019 à 10h13
0
Screenshot-Shoelace-2.png
(Crédits : Capture écran Shoelace, par Alexandre Boero pour Clubic.com)

Le géant Google développe un nouveau réseau social chapeauté par une équipe d'Area 120, la division du groupe qui met au point des applications expérimentales.

Après l'arrêt de Google+ le 2 avril dernier, qui ne manque sans doute pas à grand monde, Google cherche à sortir de son chapeau magique un réseau social de référence. La firme de Moutain View, qui ne compte pas faire une croix sur l'un des rares pans du numérique où elle n'arrive pas à s'imposer, est en train de développer Shoelace, une appli qui dispose déjà de son propre site internet.

Shoelace, qu'est-ce que c'est ?

Développé par la division expérimentale de Google, Area 120, Shoelace est une application mobile de mise en relation. Elle vous permet de rencontrer, via des activités, des personnes qui partagent les mêmes centres d'intérêt que vous, et qui se trouvent être à proximité de votre position.

« Proximité », c'est justement ce qui définit le mieux le projet mené par la société américaine, qui prend par exemple l'exemple du déménagement, pour faire connaissance avec des voisins proches qui partageraient votre passion pour les petits spectacles d'humour de quartier, votre sensibilité au bon vin, ou votre amour du tennis.

Pas un Tinder bis

En visualisant les rares images de Shoelace qui circulent, on s'aperçoit que le réseau social devrait être doté d'une carte, permettant de localiser directement le lieu de l'activité recherchée, ou de celles qui se déroulent autour de chez soi.

L'application, bien qu'elle veut relier des gens comme on lie ses lacets, ne veut pas être vue comme un nouveau Tinder. Car si certains aspects paraissent similaires, Shoelace ne devrait pas être basée sur l'image dégagée et la rencontre charnelle mais bien sur la volonté de s'intégrer dans un nouvel environnement.

Disponible qu'à New York pour le moment

Le réseau social devrait être gratuit, si l'on en croit le site officiel de l'application. On imagine ainsi que celui-ci inclura de la publicité, qui ne devra cependant pas être trop intrusive si elle ne veut pas créer de la confusion ni de la frustration chez les utilisateurs.

Pour l'instant, l'application n'est disponible qu'à New York et sur invitation, la ville idéale pour faire des rencontres. Google tente un coup, et si celui-ci s'avère positif, la firme pourrait bien être tentée d'étendre son nouveau réseau social à d'autres villes, puis d'autres pays.

Source : Engadget
3 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Netflix menace les partages de compte entre amis
Le Vatican va lancer un chapelet connecté !
Blocage du porno au Royaume-Uni : c'est la débandade
L'armée américaine n'utilisera plus d'antiques disquettes pour coordonner ses frappes nucléaires
Le fichier des véhicules assurés entre en vigueur, et les forces de l'ordre comptent bien l'utiliser
Lime officialise le retrait de sa flotte de trottinettes électriques à Marseille
Blizzard allège la peine infligée au joueur ayant soutenu les manifestations de Hong Kong
Tesla apporte des améliorations à sa Model 3 (et des hausses de prix)
Un important site de contenus pédophiles tombe : 300 arrestations dans 38 pays
Le réchauffement climatique s’est encore accentué depuis 2015

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top