La Russie veut infliger une amende à Google pour ne pas avoir « retiré » des sites bannis

Bastien Contreras Contributeur
27 novembre 2018 à 14h07
0
clubic__Google-veut-integrer-de-la-publicite-au-sein-de-Ma__2491706__478288_854x480_3.jpg

Google aurait enfreint la loi russe en laissant apparaître certains sites interdits dans ses résultats de recherche. En conséquence, l'entreprise pourrait s'exposer à une amende d'un peu plus de... 10 000 dollars.

Pour se mettre en conformité avec la loi russe, Google a déjà effectué plusieurs concessions. L'entreprise a, par exemple, laissé la possibilité aux utilisateurs Android de choisir Yandex (moteur de recherche russe) comme moteur de recherche par défaut, ou encore a retiré de YouTube certaines publicités venant d'opposants politiques à l'approche d'une élection. La filiale d'Alphabet n'est cependant pas tirée d'affaire.

Coupable d'afficher des sites illégaux

En effet, depuis environ cinq ans, le gouvernement russe impose certaines restrictions aux acteurs du web sur son territoire. Par exemple, les réseaux sociaux doivent stocker les données personnelles de leurs utilisateurs dans des serveurs situés en Russie et les applications de messagerie doivent fournir leurs clés de chiffrement aux autorités publiques.

Concernant Google, l'organisme de surveillance russe Roscomnadzor accuse la société de ne pas avoir supprimé certains contenus de ses résultats de recherche. Ces sites sont répertoriés comme contenant des informations illégales et le gouvernement ne souhaite donc pas qu'ils puissent être accessibles aux internautes.

700 000 roubles d'amende

Pour s'être rendu coupable d'une telle infraction, le moteur de recherche risque une amende pouvant s'élever à 700 000 roubles, soit environ... 9 200 euros (10 450 dollars). Un chiffre qui a de quoi faire trembler Alphabet, la maison-mère, dont le chiffre d'affaires tourne autour de 100 milliards de dollars ! La décision finale sera rendue en décembre.

Il n'est toutefois pas question pour Google de prendre cet avertissement à la légère. Le gouvernement de Vladimir Poutine travaillerait en effet sur de nouvelles mesures permettant d'infliger des amendes plus sévères aux géants de la tech. La somme pourrait alors grimper jusqu'à 1 % du chiffre d'affaires réalisé sur le territoire. Ce qui représenterait certainement beaucoup plus que 10 000 dollars.

Source : Reuters

2 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Voiture neuves : l’entourloupe de la fausse baisse des émissions de CO2
Depuis la démocratisation des smartphones les gens ont plus d'accident dus à leur téléphone #SansDec
Au cas où vous auriez 11 000€ en trop, le Mac Pro et son écran XDR seront disponibles le 10 décembre
La Banque de France va tester une monnaie numérique nationale en 2020
Certains MacBook Pro récents s'éteignent
Sony : la PS5 sera remplacée plus rapidement que la PS4, une version Pro prévue pour 2023
Cyberharcèlement, usurpation d'identité : une Française vivant aux USA condamnée à de la prison
L'iPhone 11 vous localise régulièrement, Apple s'en explique
L'arrivée du « premier contraceptif masculin » en 2020 ?
BMW profite de la sortie de son SUV pour montrer à Tesla ce qu'est un véhicule blindé

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top