Google bloque désormais les mises à jour des applications payantes sur le Google Play russe

09 mai 2022 à 09h41
1
Google Play Store Android © Shutterstock
© Shutterstock

Les applications mobiles payantes issues du Google Play Store ne seront désormais plus mises à jour en Russie, a annoncé Google, qui s’aligne ainsi avec les sanctions mises en place par l’Occident à l’encontre du pays de Vladimir Poutine. 

Depuis le début de la guerre en Ukraine, les géants technologiques multiplient les mesures afin d’affaiblir la Russie. 

Google donne des conseils aux développeurs

« Dans le cadre de nos efforts de mise en conformité, Google Play bloque le téléchargement d'applications payantes et de mises à jour d'applications payantes en Russie à partir du 5 mai 2022 », a indiqué l'entreprise. Si aucun changement ne sera appliqué aux applications gratuites, les mises à jour des applications payantes seront quant à elles bloquées de manière automatique. 

Dans ce contexte, la firme de Mountain View conseille aux développeurs d'accorder des périodes sans facturer les abonnements ainsi que de mettre en place des essais gratuits. Ces derniers peuvent également reporter les renouvellements jusqu'à un an, ce qui devrait permettre aux utilisateurs russes de continuer à accéder au contenu sans être facturés pendant cette période de report.

Enfin, dans le cas d'applications offrant des services critiques qui assurent la sécurité des utilisateurs ou leur permettent d'accéder à des informations, Google suggère de « proposer votre application gratuitement ou de supprimer l'abonnement payant pendant cette pause ». 

Russie VS Google : coup pour coup

Cette annonce n’est pas la première venue de Mountain View à l’encontre de la Russie. Le 10 mars dernier déjà, Google suspendait les applications payantes et les abonnements en Russie ; cela concernait notamment les achats de nouvelles applications, les paiements d'abonnement et les achats in-app. L’entreprise assurait néanmoins que les utilisateurs pouvaient toujours accéder aux applications et aux jeux déjà téléchargés ou achetés. Ce n’est désormais plus le cas. 

Par ailleurs, Google a pris la décision de mettre à l’arrêt ses activités publicitaires au sein de la Mère-Patrie, après que Roskomnadzor, le service fédéral russe de supervision des télécommunications, a ordonné au géant américain de ne plus répandre de fausses informations sur ses plateformes. 

En outre, Google a fait disparaître les médias russes RT et Sputnik de son Play Store en Europe, tandis que le Kremlin a décidé de bannir Google News dans son pays. 

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
1
2
PtiFranc
très juste ça pour ceux qui ont payé leurs applis… a cause de cette mesure c’est certains que vlad va cesser la guerre
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Windows 11 va enfin vous permettre de restaurer vos apps lorsque vous changez de PC
Opera VPN Pro est désormais disponible sur Windows et macOS
DuckDuckGo... un moteur pas si privé avec les trackers de Microsoft
Face au malware XorDdos, Microsoft recommande son navigateur Edge aux utilisateurs de Linux
Pour ses 15 ans, Google Street View reçoit une
Pour ses copies physiques de Windows 11, Microsoft recycle les clés USB de Windows 10
Télétravail : les réunions Zoom pourraient avoir des conséquences néfastes pour votre cerveau
Mozilla corrige 2 failles critiques dans Firefox 100
En Russie, le navigateur Chrome est bloqué à la version 100
Au Texas, la justice pointe du doigt Google pour le mode incognito de Chrome
Haut de page