Google écope d'une amende de 98 millions de dollars en Russie, faute de "bonne" censure

27 décembre 2021 à 15h30
14
Google QG © Shutterstock
© Uladzik Kryhin / Shutterstock

Le géant Google s'est vu infliger une amende record de 98 millions de dollars en Russie, vendredi, pour ne pas avoir respecté des injonctions de modération. Le groupe Meta (Facebook) a aussi été sanctionné.

La sanction est tombée pour Google, condamné vendredi en Russie à une amende de 7,2 milliards de roubles (98 millions de dollars ou 87 millions d'euros). Sur place, la firme de Mountain View a été condamnée à une amende record par la justice russe pour ne pas avoir supprimé du contenu jugé illégal. Les sanctions s'enchaînent pour le géant américain en Russie et d'autres, comme Meta, vont aussi devoir passer à la caisse pour des faits similaires.

Des sanctions qui se multiplient contre les géants étrangers du numérique

Ces dernières années et plus particulièrement ces derniers mois, la Russie a accéléré le rythme concernant les sanctions envers les grands acteurs numériques de la planète. En avril dernier, Apple fut condamné à une amende équivalant à 12 millions de dollars, pour avoir abusé de sa position dominante sur l'App Store dans un conflit avec Kaspersky. Puis Google, au mois de mai, fut déjà sanctionné d'une amende d'environ 100 000 dollars pour ne pas avoir supprimé des contenus interdits.

Le régulateur russe de la concurrence, le FAS, avait déjà menacé Google de passer à l'étape supérieure et de ralentir les services de l'entreprise, d'une part, en lui imposant une amende pouvant atteindre 10 % du chiffre d'affaires annuel de l'entreprise, d'autre part.

Vendredi 24 décembre, Google a été condamné à une amende équivalant à 87 millions d'euros, un montant record en Russie, pour ne pas avoir supprimé des contenus identifiés comme étant illégaux, après avoir été averti par les autorités à de multiples reprises.

Google sanctionné pour "récidive", Meta également mis à l'amende

Le service de presse des tribunaux de Moscou indique que c'est bien le côté « récidiviste » de Google qui a motivé la sanction. Le type de contenu ayant conduit à infliger cette amende à la firme américaine n'a pas été révélé, mais il n'est pas rare que les plateformes soient sanctionnées pour ne pas avoir supprimé des contenus faisant l'apologie de drogues ou donnant une certaine exposition à l'opposition politique du Kremlin.

Google a simplement indiqué à l'AFP étudier les documents fournis par le tribunal et réserve pour le moment ses mesures, alors qu'il ne lui reste que quelques jours encore pour faire appel de la décision. La Russie a aussi menacé Google et Apple d'arrêter certains de leurs employés basés sur le sol russe si les entreprises ne coopéraient pas. Autre exemple de l'opposition entre le pays des Tsars et les acteurs numériques étrangers : le blocage de plusieurs logiciels particulièrement sollicités sur les VPN , en septembre dernier. L'application de l'opposant emprisonné Alexeï Navalny fut aussi retirée des boutiques d'applications des deux géants américains, à la même période, juste avant les élections législatives.

Dans la foulée, Moscou a également condamné Meta ainsi que sa filiale Instagram à une amende de 2 milliards de roubles, soit environ 24 millions d'euros, pour un motif similaire à celui imputé à Google.

Source : Engadget

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
14
9
SPH
Je n’aimerais pas vivre en russie ! J’apprécie trop la liberté
chinou51
Oui et vive la France ! (lol)
benben99
Ils n’ont pas respecté les lois, donc Google a eu ce qu’il mérite.<br /> En Europe, quand une compagnie comme Uber se fout des lois, ils ont seulement une petite tape sur les doigts. L’Europe a trop peur des USAs pour remettre les GAFAMs a leur place.
Nervantoss
C’est bien il commence à comprendre comment fonctionne les occidentaux. Ce qui n’est pas dans leur intérêt devient illégal. Il leur manque juste de dissimuler ça derrière une cause moral.<br /> «&nbsp;Haine de la Russie.&nbsp;» «&nbsp;Russophobie&nbsp;» et ça va vient passer, des éléments de langage facile.
juju251
benben99:<br /> En Europe, quand une compagnie comme Uber se fout des lois, ils ont seulement une petite tape sur les doigts. L’Europe a trop peur des USAs pour remettre les GAFAMs a leur place.<br /> «&nbsp;Petite tape sur les doigts&nbsp;» : Antitrust : Google devra payer 2,4 milliards d'euros d'amende à la Commission européenne<br /> …
juju251
Nervantoss:<br /> C’est bien il commence à comprendre comment fonctionne les occidentaux. Ce qui n’est pas dans leur intérêt devient illégal. Il leur manque juste de dissimuler ça derrière une cause moral.<br /> «&nbsp;Haine de la Russie.&nbsp;» «&nbsp;Russophobie&nbsp;» et ça va vient passer, des éléments de langage facile.<br /> Pardon ?<br /> Tu es sûr d’avoir bien compris l’article ?
Nervantoss
Au delà de même certain sujet tabou; Une phrase ou même un dessin peuvent t’envoyer en prison en France.
benben99
Effectivement, et quand on regarde les statistiques sur le nombre de requêtes pour retirer du contenu d’un moteur de recherche comme Bing, on voit que la France arrive en 3ième position, juste derrière la Russie, avec 61 requête de suppression de contenu octroyée par Bing de Janvier a Juin 2021.
Korgen
On verra si vous allez encore jubiler quand les GAFAM cesseront leurs services en France.
SPH
C’est juste un million de fois pire en russie…
Hulk69
benben99:<br /> he comme Bing, on voit que la France arrive en 3ième position, juste derrière la Russie, avec 61 requête de<br /> Desole de casser votre prose anti-democratique mais c’est totalement faux:<br /> Screenshot 2021-12-28 093905716×583 51.7 KB
benben99
Tu confirmes, exactement ce que je dis. Avec 61 requêtes, la France est troisième dans les deuxième et troisième colonnes du tableau <br /> Et si on regarde par capita, ce qui est plus sensés, la France est deuxième, juste après la Russie qui est 1ière.
benben99
Korgen:<br /> On verra si vous allez encore jubiler quand les GAFAM cesseront leurs services en France.<br /> C’est clair que les GAFAMs nous tiennent par les coui**es. S’il plient bagages, on n’a aucune alternative sinon quelques moteurs de recherche moisis.
Gweegoo
Ce n’est pas si catégorique que ça: il n’y a pas longtemps en Australie, Google avait menacé de se retirer complètement si le gouvernement Australien maintenait sa position concernant Google News, avec cette même logique (« vous allez souffrir si on s’en va »).<br /> Microsoft était venu voir le gouvernement Australien en disant qu’il pouvait remplacer Google si c’était le cas, tout en respectant la réglementation désirée par le gouvernement Australien. Vous vous souvenez?<br /> Ok peut-être que Microsoft n’est pas mieux que Google. En attendant, on n’en a plus entendu parlé… lol
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Bandai Namco ferme les serveurs PVP de Dark Souls en urgence à cause d'une faille de sécurité critique
Avec son offre à -60%, Bitdefender vous propose le meilleur des antivirus à petit prix !
CyberGhost VPN casse le prix de son abonnement à 1,89€/mois pendant 3 ans !
Un antivirus efficace et pas cher ? Profitez d'un abonnement Bitdefender à -60%
Norton fait les soldes ! En quoi ses antivirus à -60% est une aubaine ?
Crypto.com piraté, des centaines de comptes touchés et plusieurs millions de dollars dans la nature
La Croix-Rouge se fait voler les données de plus de 500 000 personnes hautement vulnérables
Rends l'argent ! Cacophonie et négociations après un vol de 3 millions de dollars en crypto
Norton casse les prix de ses antivirus ! Pourquoi se décider à les installer ?
Pegasus utilisé par la police israélienne pour surveiller les citoyens ?
Haut de page