Google-Alphabet : gros chiffre d'affaires au premier trimestre, mais des revenus publicitaires plus timides

27 avril 2022 à 16h45
1
Google logo © Alexandre Boero pour Clubic
© Alexandre Boero pour Clubic

La maison mère de Google a dévoilé un bilan financier satisfaisant pour le premier trimestre 2022. Elle a malgré tout conscience que la guerre en Ukraine pèse sur ses revenus publicitaires.

Le géant Google, ou plus particulièrement sa maison mère Alphabet, a présenté ce mardi après-midi ses résultats financiers des trois premiers mois de l'année 2022. Si la bonne santé de la firme de Mountain View est indéniable, celle-ci fait état d'un certain manque à gagner sur le premier trimestre, en raison de la guerre en Ukraine. Celle-ci a notamment porté préjudice aux revenus publicitaires de l'entreprise et de son service vidéo YouTube.

Un chiffre d'affaires qui grimpe plus modérément pour Google

« Durant le premier trimestre, nous avons connu une forte croissance sur le Search et sur le Cloud en particulier, qui aident à la fois les particuliers et les entreprises à mesure que la transformation numérique se poursuit », a commenté le président-directeur général de Google et Alphabet, Sundar Pichai, au moment de détailler les résultats du mastodonte américain.

Au premier trimestre 2022, le groupe Alphabet a généré un chiffre d'affaires de 68,01 milliards de dollars (environ 64,5 milliards d'euros), en hausse de 23 % par rapport au T1 2021 (55,31 milliards de dollars). La croissance est importante, mais bien moindre qu'il y a un an (où elle était de 34 % par rapport au T1 2020), et plus faible qu'au dernier trimestre 2021 (+32 %). Comment expliquer ce « ralentissement » (toute proportion gardée) de Google ? Nous allons le voir dans un instant.

Du côté des bénéfices en tout cas, Alphabet continue d'amasser en trésorerie, avec un revenu net qui a atteint 16,44 milliards de dollars au premier trimestre. Il s'agit tout de même d'une légère baisse par rapport au T1 2021 (-8,3 %).

YouTube au ralenti, Google Cloud en plein boom

Google a certes encore bien progressé sur le Search, avec 39,62 milliards de dollars de chiffre d'affaires au dernier trimestre contre 31,88 milliards un an auparavant. Toutefois, les revenus issus de YouTube ont « plafonné » (toute proportion gardée bis) à 6,87 milliards de dollars au T1 2022, soit une augmentation modérée de 14,39 %. C'est bien loin de certaines évolutions démesurées constatées pendant la pandémie. Au quatrième trimestre 2021, par exemple, YouTube avait rapporté 8,6 milliards de dollars à Alphabet, soit 25,4 % de plus sur un an. Alors, qu'est-ce qui explique ce ralentissement ?

Google a beaucoup profité de la pandémie pour capter l'attention de ses utilisateurs et annonceurs, et désormais, le géant subit les conséquences de l'invasion de l'Ukraine par la Russie. Il faut dire que l'entreprise a stoppé ses ventes du côté du Kremlin, et les annonceurs ont réduit la voilure avec un budget sérieusement entaillé depuis la fin du mois de février.

Conséquence : les revenus de Google Cloud rattrapent désormais ceux générés par YouTube. Au dernier trimestre, la division en nuage de la firme américaine a généré un chiffre d'affaires record de 5,82 milliards de dollars, en très nette hausse (+44 %) sur un an. Notons que les revenus issus de Google Workspace (Gmail, Drive, Sheets et autres) sont compris dans ces derniers.

Enfin, la ligne « Autres » du bilan trimestriel de Google fait état d'une petite crispation des ventes d'applications, de matériels (on pense notamment aux téléphones Pixel) et d'abonnements. Celles-ci sont descendues à 6,89 milliards de dollars, une baisse de 2,3 % sur un an.

Source : Alphabet

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
1
2
HAL1
Tiens, je pensais que les Pixel se vendaient bien…
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Google dépose le bilan en Russie
Spams sur Twitter : et si Elon Musk avait raison ?
Surprise ! Elon Musk laisse entendre qu'il pourrait racheter Twitter, mais pour moins cher
Impression 3D : MakerBot et Ultimaker s’unissent
Google Pay pourrait vous indiquer quelle est la carte la plus intéressante à utiliser lors de vos achats
Google Chrome : cette fonctionnalité vous permettra de sécuriser vos paiements en ligne
Lastman : pour boucler sa saison 2, la série animée lance un crowdfunding
Google lève le voile sur sa modération des publicités et contenus monétisés
Énervé, Google estime avoir reçu une sanction criminelle injustifiée par l'UE
Les services Apple atteignent les 825 millions d'abonnés, un record pour la firme !
Haut de page