Google enregistre des bénéfices impressionnants sur la recherche et sur YouTube

29 juillet 2021 à 17h05
23
Google Googleplex © Google
© Google

La maison mère de Google, Alphabet, a enregistré un nouveau record, avec un chiffre d'affaires global de 61,9 milliards de dollars pour le seul deuxième trimestre 2021. Un résultat porté par l'activité moteur de recherche et par la plateforme YouTube.

Désormais, il va devenir très difficile d'éviter les superlatifs au moment de commenter les résultats financiers d'Alphabet. La maison mère de Google a en effet dévoilé, le 27 juillet, ses résultats financiers valant pour le deuxième trimestre 2021. Et ces derniers sont pour le moins flatteurs, avec un chiffre d'affaires (record évidemment) de 61,9 milliards de dollars, en hausse de 62 % par rapport au T2 2020. Sundar Pichai, le patron de l'entreprise, met cette insolente croissance sur la « vague d'activité en ligne dans de nombreuses régions du monde » et la « large force des dépenses des annonceurs », comprenez la hausse des revenus publicitaires.

YouTube, des revenus en croissance de plus de 80 % sur un an

Le chiffre d'affaires de 61,9 milliards de dollars pour le seul deuxième trimestre 2021 est vertigineux. Il faut également remarquer un autre record pour Alphabet, celui des bénéfices générés, à hauteur de 18,5 milliards de dollars sur la période. Au deuxième trimestre de l'année précédente, le groupe de Mountain View n'avait enregistré qu'un bénéfice de 7 milliards de dollars.

Le saviez-vous ? 🧐

En 2010, au deuxième trimestre, Google n'avait généré « que » 6,8 milliards de dollars de chiffre d'affaires. Nous pouvons ainsi voir l'impressionnante croissance de l'entreprise en à peine plus d'une décennie.

La principale source de revenus du groupe est évidemment l'activité de moteur de recherche de Google. Avec 35,8 milliards de dollars au deuxième trimestre 2021 (contre 21,3 milliards il y a un an), le « Search » fut largement porté par la publicité et les annonceurs, qui ont profité de la « vague d'activité » dont parle Sundar Pichai pour toucher un maximum les utilisateurs.

À côté du moteur de recherche, les revenus publicitaires issus de YouTube continuent de grossir. La plateforme vidéo de Google a généré 7 milliards de dollars au deuxième trimestre, soit une croissance de 83,7 % sur un an (3,8 milliards de dollars) et de plus d'un milliard par rapport au précédent trimestre.

Google Cloud, toujours pas rentable mais une progression importante du chiffre d'affaires

Au total, la publicité pèse donc pour 81,5 % des revenus du géant américain Alphabet. Mais une autre entité du groupe, Google Cloud, continue à prendre de l'ampleur, même si cela se fait dans des proportions disons plus « raisonnables » mathématiquement parlant, puisqu'elle n'est pas encore officiellement rentable.

Le saviez-vous ? 🤔

Le groupe Alphabet employait, dans le monde à la date du 30 juin 2021, 144 056 personnes. En un an, la firme de Mountain View a ainsi recruté 16 558 nouveaux collaborateurs.

La division Google Cloud, qui n'a perdu « que » 591 millions de dollars au deuxième trimestre, a tout de même généré 4,6 milliards de dollars de revenus sur la période, contre 3 milliards l'année précédente.

Source : Alphabet

Modifié le 29/07/2021 à 17h17
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
23
19
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Coincée au Canada depuis 3 ans, la directrice financière de Huawei va enfin rentrer chez elle
Google cherche une porte de sortie à l'amiable pour sa dernière enquête antitrust européenne
Tim Cook se plaint des fuites internes… dans une note confidentielle qui fuite elle aussi
Amazon n'est plus anti-cannabis, la plateforme en assure même le lobby aux US
GitLab va entrer en Bourse
Rachat d'edX : quel avenir pour la plateforme d'apprentissage à but non lucratif ?
Levée de fonds record pour la startup française Sorare spécialisée dans les NFT
Après celui de Jean Castex, le pass sanitaire d'Emmanuel Macron est dévoilé sur les réseaux sociaux
Sécurité informatique : les entreprises adoptent de plus en plus le stockage en ligne, mais la sauvegarde sur bandes résiste
Amazon bannit plus de 600 marques chinoises de sa plateforme
Haut de page