Alibaba : forte hausse du chiffre d'affaires avec une envolée des revenus issus du cloud

22 mai 2020 à 18h12
0
Le campus d'Alibaba, à Hangzhou (© Alibaba)

Le géant chinois de la vente en ligne a connu un quatrième trimestre fiscal tout à fait paradoxal, avec une forte progression des revenus et une plongée des bénéfices, due au soutien - massif - apporté à ses revendeurs.

Alibaba a annoncé, vendredi 22 mai, ses résultats financiers du quatrième trimestre de son exercice fiscal 2020, correspondant à la période janvier-mars de cette année. Le bilan était particulièrement attendu dans le sens où l'épidémie de coronavirus était plus forte en Asie à ce moment-là que dans les autres régions du monde, frappées un peu plus tardivement. Une chose est certaine : le groupe fondé par Jack Ma a profité de la crise pour maximiser ses revenus.

Alibaba a frôlé le milliard de clients sur son dernier exercice

Au premier trimestre 2020 (quatrième trimestre fiscal, donc), terminé le 31 mars, Alibaba a généré un chiffre d'affaires de 14,7 milliards d'euros, en hausse de 22% à base comparable d'une année sur l'autre. Les économistes s'attendaient à une croissance plus faible du chiffre d'affaires. Sur l'ensemble de l'exercice fiscal 2020, Alibaba a vu son chiffre d'affaires atteindre les 65 milliards d'euros, en très forte hausse (+35%) par rapport à 2019.

"Si la pandémie du Covid-19 a négativement impacté la plupart de nos activités commerciales de vente en ligne à partir de la fin du mois de janvier, nous avons assisté à une reprise depuis mars", a commenté le directrice financière du groupe, Maggie Wu, en marge de la publication des résultats. Sur l'ensemble de l'année, le groupe Alibaba a frôlé la barre du milliard de consommateurs (960 millions, dont 780 millions en Chine). "Notre activité globale a continué de connaître une forte croissance", a pour sa part réagi le président-directeur général de l'entreprise, Daniel Zhang.

Indiscutablement, la fermeture des magasins, restaurants et autres points de vente a profité au géant du e-commerce de l'empire du Milieu. Et la perte constatée sur certains pans de la plateforme (mode, meuble etc.) a été plus que compensée par l'achat d'articles et produits dits "essentiels", comme les produits alimentaires ou le rayon hygiène.

18 milliards d'euros d'aides et prêts pour les vendeurs

Si Alibaba a dégagé un bénéfice net de 19 milliards de dollars sur l'exercice 2020, le quatrième trimestre aura été catastrophique comparé au trois premiers, avec une baisse de 88% sur un an, à 407 millions de dollars. Le groupe précise avoir financièrement soutenu les vendeurs présents sur ses différentes marketplaces, en leur consentant des prêts (à hauteur de 1,55 milliard d'euros) et en leur attribuant des avances (à hauteur de 16,5 milliards d'euros) destinées à soulager leur trésorerie.

Alibaba, qui fait partie des trois "grands" (avec Amazon et Google) qui essaient de rattraper Microsoft sur le secteur du cloud public, a connu un excellent cru 2020. La division cloud computing de l'entreprise a généré un chiffre d'affaires de 5,1 milliards d'euros (1,6 milliard d'euros au quatrième trimestre, en forte hausse de 58% sur un an). Si le cloud ne constitue que 8% des revenus totaux du groupe, sa part grandit chaque année un peu plus. Mais la concurrence des groupes américains demeure rude.

Les ambitions et objectifs d'Alibaba restent assez impressionnants puisque le groupe prédit déjà un chiffre d'affaires de 84 milliards d'euros pour l'exercice fiscal 2021, démarré le 1er avril. D'ici 2036, dans un grand plan tri-quinquennal, Alibaba espère compter 2 milliards de clients dans le monde, offrir la rentabilité à 10 millions d'entreprises via ses plateformes et créer 100 millions d'emplois.

Modifié le 22/05/2020 à 18h20
13
13
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
Plus de 700 km d'autonomie annoncés pour la Mercedes EQS
La première station de recharge à hydrogène ferroviaire annoncée en Allemagne
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales

Notre charte communautaire

  • 1. Participez aux discussions
  • 2. Partagez vos connaissances
  • 3. Échangez vos idées
  • 4. Faites preuve de tolérance
  • 5. Restez courtois
  • 6. Publiez des messages utiles
  • 7. Soignez votre écriture
  • 8. Respectez le cadre légal
  • 9. Ne faites pas de promotion
  • 10. Ne plagiez pas
  • Consultez la charte
scroll top