Google travaillerait avec TikTok et Instagram pour une intégration native de leurs contenus sur les pages de recherche

27 septembre 2021 à 16h00
1
Google 23 ans © Alexandre Boero pour Clubic
© Alexandre Boero pour Clubic

Le géant Google négocierait avec les groupes ByteDance et Facebook pour pouvoir indexer et classer les vidéos des réseaux sociaux TikTok et Instagram , afin d'étoffer un peu plus encore son moteur de recherche .

Le phénomène TikTok n'échappe pas à Google et dans une moindre mesure désormais, celui d'Instagram non plus. Vous l'aurez sans doute remarqué : si vous recherchez une vidéo Instagram ou TikTok, il est tout simplement impossible d'afficher la vidéo via le moteur de recherche Google, chose qui est possible si vous souhaitez voir un contenu YouTube ou Dailymotion. La firme de Mountain View voudrait changer ça. Elle discute depuis un moment déjà avec les maisons-mères respectives des deux réseaux sociaux (ByteDance et Facebook) pour combler ce qui, aux yeux des utilisateurs, peut être considéré comme une carence du moteur de recherche numéro 1.

Google négocie avec ByteDance et Facebook

Google serait donc, selon The Information, actuellement en train de discuter avec les dirigeants des groupes ByteDance et Facebook. L'objet de la discussion ? Pouvoir indexer et classer les vidéos issues des plateformes TikTok et Instagram, directement sur son moteur de recherche, qui fête d'ailleurs ses 23 ans.

Si - et seulement si - les discussions aboutissent, vous pourrez alors directement accéder aux vidéos TikTok et Instagram depuis le moteur de recherche Google. Pour l'instant, vous n'avez accès qu'aux liens qui vous redirigent ensuite vers le compte.

Google essaie donc d'obtenir les données nécessaires qui lui permettront de mettre davantage en valeur les vidéos TikTok et Instagram, aussi bien en tout cas que les vidéos YouTube ou Dailymotion, dont on retrouve des aperçus depuis Google Search. « Nous aidons les sites à rendre leur contenu détectable et à pouvoir être trouvés sur Google, où ils peuvent choisir comment ou si leur contenu apparaît dans la recherche », a indiqué un porte-parole de Google.

Chez Google, les motivations à trouver un accord ne manquent pas

Les négociations entamées par Google ne sont pas dues au hasard. Et ce pour deux, voire trois raisons. D'abord, le géant américain a commencé à tester, dès décembre 2020, une nouvelle fonctionnalité sur mobile : un carrousel de vidéos courtes. Rapidement rendue accessible à certaines plateformes dans certaines régions du monde, la fonctionnalité pourrait devenir pérenne si Google trouve un accord avec ByteDance et Facebook. Mieux, on pourrait même retrouver ce carrousel sur la version ordinateur du moteur de recherche.

carrousel mobile Google © Google
© Google

Google fait aujourd'hui face à diverses enquêtes, notamment au sein de l'Union européenne ou directement aux États-Unis, où l'entreprise est régulièrement soupçonnée, accusée voire condamnée de comportement anticoncurrentiel. En ouvrant davantage son moteur de recherche aux services concurrents de sa plateforme YouTube (qui elle-même concurrence TikTok et Instagram avec ses « Shorts »), Google montrerait patte blanche aux yeux des régulateurs et autorités du globe.

Si les trois parties (Google, ByteDance et Facebook) finissent par s'entendre, l'accord scellé pourrait peut-être ressembler à celui conclu entre Google et Twitter, autour du partage de contenu. La firme de Mountain View paie en effet des frais de licence à Twitter pour justement accéder aux tweets, et ensuite les intégrer aux résultats du moteur de recherche.

Qu'en pense-t-on chez Clubic ?

Si accord il y a, il n'y aura nécessairement pas de déçu. À la fois Google, ByteDance et Facebook y trouveront chacun leur compte. Google proposera de meilleurs résultats à ses utilisateurs et les conservera un peu plus longtemps sur son moteur de recherche ; Instagram et TikTok généreront davantage de trafic (et, donc, de revenus). Sans oublier les créateurs de contenus qui, eux aussi, bénéficieront d'une meilleure exposition. Ceux qui œuvrent en revanche exclusivement sur YouTube pourraient avoir à supporter davantage de concurrence.

Modifié le 27/09/2021 à 16h02
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
1
2
clockover
Quelle merde…<br /> Tout ce contenu inaccessible parce qu’il faut un compte…
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

GX290 Pro, le smartphone ultra-résistant de Gigaset à la batterie XXL (Interview)
Le Xiaomi Redmi Note 11 sera équipé d'un écran AMOLED 120 Hz
Avec le BIG RED, RED by SFR fracasse les forfaits mobiles concurrents
Forfait mobile : profitez de 80 Go chez Free mobile pour à peine 11€
Google Pixel Stand 2 : vous n'en avez pas entendu parler mais pourtant il arrive bientôt
Huawei dévoile le Nova 9, son flagship à destination des
Onyx Boox lance trois nouvelles liseuses grand format (et une grosse mise à jour logicielle)
Pixel 6 vs iPhone 13, un combat sans vainqueur (sur le papier) ?
Samsung s'ennuie et nous parle des nouveaux coloris du Galaxy Z Flip 3 et Watch 4
OPPO développe ses propres puces, destinées à ses téléphones haut de gamme (et aux OnePlus ?)
Haut de page