Pour Google, la plainte du gouvernement américain pour abus de position dominante est "biaisée"

21 octobre 2020 à 11h46
11

Suite à la plainte déposée par le département américain de la justice pour abus de position dominante, Google a réagi en expliquant que les internautes utilisaient son moteur de recherche par choix.

Nous apprenions hier que la justice américaine accusait Google d'enfreindre les lois antitrust en écrasant la concurrence sur le marché de la recherche et de la publicité en ligne.

Pour la firme californienne, cette plainte est biaisée et sans fondement. La société avance plusieurs arguments.

La loi du marché

Google ne s'en cache, la société souhaite mettre en avant ses services. Mais en agissant ainsi elle ne serait pas différente des autres entreprises. Le géant de la recherche affirme :

« Oui comme beaucoup d'autres sociétés nous payons pour promouvoir nos services, un peu comme une marque de céréales paie un supermarché pour positionner ses produits en fin de rayon ou sur une étagère à hauteur des yeux ».

La société ajoute que pour les services numériques, le principe est assez similaire.

« Lorsque vous achetez un appareil, il y a un écran qui lui-aussi est, en quelque sorte, l'étagère au niveau des yeux. Sur mobile, cette étagère est contrôlée par Apple et par d'autres sociétés comme AT&T, Verizon, Samsung et LG. Sur les ordinateurs, cet espace est très majoritairement contrôlé par Microsoft ».

 « Ils ont dit Google est le meilleur »

Kent Walker, vice-président chez Google, explique qu'il est facile de changer de moteur de recherche par défaut au sein d'iOS et que les utilisateurs peuvent choisir de configurer les services de Bing ou de Yahoo! s'ils le souhaitent. Apple aurait tout simplement choisi de paramétrer Google par défaut au regard de la qualité des résultats retournés.

Google en profite pour souligner que Microsoft, trônant en pôle position des systèmes d'exploitation sur PC, pré-installe son navigateur Edge avec le moteur Bing par défaut, et non celui de Google.

Le cas particulier d'Android

On le sait, Android n'est pas exactement gratuit. La version « stock » de l'OS l'est peut-être, mais elle est dépourvue des services de Google. Pour se montrer compétitifs, les constructeurs de smartphones doivent ainsi payer Google pour pré-installer ses applications et les mettre en avant. Google explique que c'est précisément cet argent qui permet de rendre le système Android lui-même gratuit et de faire baisser le coût des smartphones auprès des consommateurs.

« Mais malgré ces accords, les opérateurs et les constructeurs pré-installent souvent des applications et des app stores compétitifs », est-il ainsi précisé sur le blog de Googlen citant en exemple le cas de Samsung, qui installe certaines applications de Microsoft.

Au final, c'est la qualité qui compte

Google retourne ainsi la situation en accusant le département de la justice de considérer l'Américain moyen comme trop stupide pour choisir lui-même le service de son choix. Selon la firme de Mountain View, il serait non seulement de plus en plus simple de configurer le moteur par défaut mais également ridiculement facile de télécharger des applications.

« En 2019, 204 milliards d'applications ont été téléchargées. La plupart des applications populaires ne sont pas pré-installées - Spotify, Instagram, Snapchat, Amazon et Facebook ».

Google rappelle qu'aux Etats-Unis, Firefox avait configuré le moteur de Yahoo! par défaut sur son navigateur ; néanmoins, au regard du nombre d'internautes ayant modifié ce paramètre pour remettre Google, la fondation a finalement décidé de changer. Un choix opéré pour apporter une expérience de qualité aux aficionados de Firefox.

Source : Google

11
11
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Black Friday Week : le disque dur interne WD Red 4 To à prix bradé !
Le chargeur MagSafe Duo pourrait arriver le 21 décembre, selon un e-marchand suisse
Control disponible sur le Xbox Game Pass ce mois de décembre ?
Le smartphone Xiaomi Mi 10 Lite 5G 128 Go bradé à l'occasion du Black Friday
Google Best Play Awards 2020 : découvrez les meilleures apps de l'année
L'AMD Radeon RX 6700 XT pourrait être poussée à 2,95 GHz, un overclocking très très conséquent
Le constructeur Lucid ambitionne de produire 400 000 voitures électriques par an
Snapdragon 888 : Qualcomm dévoile son nouveau SoC haut de gamme pour les smartphones de demain
Pas de YouTube Rewind cette année, mais la plateforme dévoile ses contenus les plus regardés en 2020
ZTE annonce sa Watch Live avec un boîtier
Haut de page