Canal+ lance officiellement « Series », son offre à prix réduit en remplacement de CanalPlay

le 12 mars 2019
 0
Canal+series

Avec un tarif mensuel attractif qui débute à 6,99 euros par mois, « Canal+ Series » va avoir la lourde tâche de séduire les fans de séries tout en faisant oublier CanalPlay.

Canal+ a enfin dévoilé, lundi, sa toute nouvelle offre à prix réduit destinée aux aficionados de séries. Canal+ Séries ne veut pas s'affirmer comme un concurrent direct des Netflix et Amazon mais plutôt comme un service complémentaire des plates-formes US. Avec des séries originales et une grande partie exclusive au service.

CanalPlay va disparaître au profit de Canal+ Series


L'offre Canal+ Series, qui va se substituer à CanalPlay, sera proposée sans engagement, sans doute sa principale force. Ensuite, divers tarifs ont été fixés. Le service débute à 6,99 euros par mois pour un utilisateur, puis grimpe à 9,99 euros pour deux utilisateurs et 11,99 euros pour quatre utilisateurs.

S'agissant du contenu, Canal+ Series comportera 150 séries et quelque 5 000 épisodes, dont 90 % seront des exclusivités Canal+. L'offre sera d'abord accessible via la plateforme online Mycanal avant d'être doucement déployée sur les box des différents fournisseurs d'accès à Internet.

Canal privilégie l'humain à l'algorithme


Les principales créations originales de Canal+ (Guyane, Versailles, Engrenages...), sa future série événement Vernon Subutex, et les plus grandes séries ayant fait les belles heures du groupe (24 heures chrono...) seront intégrées dans le catalogue du service.

Contrairement au mastodonte Netflix, Canal n'entend pas se fier à des algorithmes pour faire fonctionner son offre séries mais plutôt sur des équipes d'experts, le groupe misant sur « la qualité plutôt que la quantité ».

« Il n'est pas exclu que nous puissions diffuser un jour Netflix »


Le groupe français ne se fixe pas - officiellement - d'objectif chiffré quant à sa rentabilité potentielle et à son nombre d'abonnés espéré. Mais Maxime Saada, le patron de Canal+, a quelques ambitions sur les possibles évolutions du service : « C'est une offre complémentaire à celle des opérateurs américains et d'ailleurs il n'est pas exclu que nous puissions diffuser un jour Netflix ».

N'est-ce pas déjà un moyen de tuer son ambition que de se soumettre à Netflix ? Pour s'affirmer contre le géant de Los Gatos, il reste Mycanal, « la vraie réponse du groupe à Netflix », précise Saada, qui rappelle que la plateforme vidéo 100 % digitale sera déployée en fin d'année dans tous les pays où Canal est présent.

Modifié le 12/03/2019 à 13h03
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Auchan, Carrefour, Casino... les tests de magasins 100% automatiques se multiplient
Notre sélection des meilleurs films et séries à voir en avril sur Netflix et Amazon
Sophia, le robot humanoïde, parlera IA lors d'un Sommet Digital à Kigali
Samsung : une mise à jour du Galaxy S10 apporte un mode photo de nuit
La PS5 proposera
Des satellites bientôt mis en orbite pour identifier les plus gros pollueurs de la planète
Informatique quantique : où en est-on ?
Test Huawei P30 Pro : le nouveau champion de la photographie
Google Chrome : un mode Lecture pourrait bientôt être déployé
Redécouvrez l'intérieur de la cathédrale Notre-Dame grâce à la réalité virtuelle
BlackBerry Messenger (BBM) va fermer ses portes le 31 mai prochain
Salon de Shanghai - Lotus Type 130, l'hypercar qui pourrait faire renaître la marque
Google dévoile son premier assistant connecté pour la voiture : Anker Roav Bolt
Des chercheurs pensent que les voitures volantes permettront de sauver l’environnement
Les vélos électriques ont vu leurs ventes augmenter de 21% en 2018
scroll top