Apple valorisée plus de 1000 milliards de dollars après la keynote

12 septembre 2019 à 12h30
0
Apple

Les investisseurs ont particulièrement apprécié la présentation d'Apple ce mardi 10 septembre et ont permis à la marque de repasser le seuil symbolique des 1 000 milliards de dollars de capitalisation.

La keynote Apple n'a pas été la plus enthousiasmante tenue par la marque, loin s'en faut. Tim Cook et ses équipes ont amélioré à la marge leurs gammes d'appareils, n'apportant que peu d'innovations et de trouvailles vraiment rafraîchissantes.

Des annonces accueillies avec joie par les financiers

Pourtant Wall Street a salué cet événement en permettant au cours Apple de grimper de 3,2% dès le lendemain des différentes annonces, après avoir gagné 1,18% le mardi 10 septembre comme l'indique Les Echos. Grâce à cela, Apple a repassé la barre des 1 000 milliards de dollars de valorisation, et talonne désormais Microsoft, seule société aujourd'hui à avoir franchi cette barre.

Comment expliquer ce regain d'intérêt des financiers ? Tout simplement par le fait que Tim Cook a compris les attentes du marché et propose une gamme d'iPhone rationalisée. Les iPhone 11 Pro et Pro Max sont aujourd'hui une vitrine technologique pour le constructeur. Ils représentent l'état de l'art de ce que propose Apple avec ses smartphones. Mais ils ne sont plus une priorité.

L'iPhone 11 en revanche est stratégique. S'il n'est pas l'appareil le plus sexy qui soit, voire même un peu ennuyeux, il remplit toutes les cases pour faire craquer la clientèle d'Apple à savoir des clients possesseurs d'iPhone 6 et 7 vieillissants et désireux de renouveler sans se ruiner. La petite baisse de prix de 50€ par rapport à l'iPhone XR de l'année dernière est un autre signe qu'Apple cherche désormais à vendre beaucoup, quitte à reléguer l'innovation au second plan.

Apple cherche à ratisser large, quitte à oublier l'audace des années Steve Jobs

Les investisseurs ont également apprécié les diverses annonces concernant les services. Apple Arcade sera lancé le 19 septembre pour un tarif (attendu) de 4,99€/mois. Cependant la grosse surprise vient d'Apple TV+, le service de streaming vidéo qui sera lancé au même prix de 4,99€/mois le 1er novembre prochain, et offert durant une année pour l'achat d'un nouveau produit Apple.

Le constructeur a trouvé sa meilleure arme pour gonfler rapidement sa base d'abonnés, tout en compensant la faiblesse de son catalogue de départ par un prix très attractif, de fait le plus bas en comparaison de ses concurrents. Même si seulement une dizaine de programmes seront disponibles au lancement, Apple mise sur un coût presque indolore et la qualité, prétendument exceptionnelle, de ses séries.

Les investisseurs ont apprécié ce focus sur les services et une gamme de produits qui ne réinvente pas la roue mais répond précisément aux besoins des consommateurs. La stratégie de Tim Cook semble solide, raisonnée, même si elle manque de folie ou d'audace ; mais Apple ne cherche plus à « penser différemment ». Seulement mieux que les autres.

Source : Les Echos
Modifié le 12/09/2019 à 15h42
14
12
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

StopCovid : voici à quoi ressemble l'application, captures d'écran à l'appui
Twitter signale le billet de Trump menaçant de tirer sur les émeutiers
Premier vol habité de Crew Dragon : un décollage historique réussi, à revoir en replay !
Windows 10 mise à jour de mai 2020 : demandez la liste des bug déjà connus !
Voiture électrique : un nouveau barème pour le bonus écologique et la prime à la conversion
Trump signe un décret sur les réseaux sociaux, mais que contient-il ?
StopCovid : l'Assemblée nationale adopte officiellement l'application, qui sera disponible dès ce week-end
Porsche va devoir limiter les ventes de la Taycan pour réussir à contenter les clients
Un supercalculateur a simulé l'impact qui aurait fait disparaître les dinosaures
Bouygues Telecom lance une offre dématérialisée, avec une box incluse dans les Smart TV Samsung
scroll top