Le patron de Foxconn pousse Apple à transférer sa production à Taiwan

25 juin 2019 à 16h00
1
Foxconn

Le fondateur du groupe souhaite délocaliser la production d'Apple à Taiwan pour échapper à la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine, ainsi qu'aux taxes douanières envisagées par Donald Trump sur les produits importés.

« Je vais implorer Apple de venir à Taiwan ». C'est par cette déclaration lapidaire que Terry Gou, fondateur et ancien président de Foxconn, a répondu à la question d'une délocalisation des sites de production.

Foxconn pourrait être durement touché par les taxes envisagées par les USA

Le groupe est aujourd'hui le premier employeur chinois, avec plus d'1 million de salariés. Il possède de nombreuses usines dans tout le pays et notamment à Zhengzhou, où sont fabriqués la plupart des produits électroniques distribués dans le monde.

Parmi toutes les marques utilisant les services du sous-traitant, Apple est l'un des clients les plus importants grâce à la production des différents iPhone et iPad. On estime que la Pomme compte pour la moitié du chiffre d'affaires de Foxconn aujourd'hui.

Une délocalisation complexe qui n'est pas encore envisagée sérieusement par Apple

L'entreprise souhaite aujourd'hui délocaliser une large partie de ses sites de production à Taiwan à cause de la guerre commerciale que se livrent les États-Unis et la Chine depuis plusieurs mois. Le président Donald Trump a indiqué récemment vouloir augmenter sensiblement les frais de douanes sur quelque 300 milliards de dollars de biens fabriqués en Chine et importés sur le sol américain.

Pour éviter ces taxes, de nombreuses entreprises taïwanaises évaluent le coût d'une délocalisation de tout ou d'une partie des différentes usines. Apple aurait également demandé d'examiner les coûts de transfert de 15 à 30 % de sa production de la Chine vers l'Asie du Sud-Est.

Mais pour le moment le constructeur n'envisage pas à court ou moyen terme de délocaliser ses lignes de production, au vu de la complexité de l'opération et pariant sans doute sur une accalmie dans les relations entre les deux super puissances.

Source : Bloomberg
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
1
0
jedp
“Le groupe est aujourd’hui le premier employé chinois, avec plus d’1 million de salariés.”<br /> Ce ne serait pas plutôt “premier employeur”…
Mathieu_G
Oups la vilaine coquille.<br /> Corrigé, merci !
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

⚡ Bon Plan : Vidéoprojecteur 3800 Lumen à 59,49€ au lieu de 76,99€
Une cyberattaque américaine aurait paralysé des dispositifs de contrôle militaires iraniens
🔥 Bon Plan : notre sélection de produits pour survivre à la canicule
🔥 Bon Plan : smartphone Xiaomi Mi 9T à 299€ au lieu de 349€
Gears 5 : Microsoft fait la démo du mode construction et confirme l’absence de season pass
⚡ Bon Plan : McAfee Total Protection 2019 - 1 an d'abonnement à 12,99€ au lieu de 19,99€
🔥 Bon plan : aspirateur robot InLife i7 à 89,99€ au lieu de 190€ !
Netflix veut faire vibrer votre téléphone pendant que vous regardez des films
⚡ Bon Plan : Vava Hub USB C 8-en-1 à 31,49€ au lieu de 49,99€
🔥 Bon plan anti-canicule : le mini ventilateur USB silencieux TedGem en promo sur Amazon
Haut de page