Pour Jack Ma, la guerre commerciale USA / Chine pourrait virer au conflit militaire

04 octobre 2018 à 10h07
0
Jack Ma
feelphoto / Shutterstock.com

La guerre commerciale déclarée par l'administration de Donald Trump à la Chine bat son plein. Pour rappel, les États-Unis ont augmenté les taxes sur les produits d'importation chinois. Pékin a rétorqué. Jack Ma, l'emblématique fondateur de la plateforme Alibaba, estime que ce conflit pourrait dériver et devenir militaire.

« Quand le commerce s'arrête, parfois, la guerre commence. Le commerce, c'est la voie à suivre pour éviter la guerre » a averti ce lundi Jack Ma, lors d'une intervention dans le cadre du World Trade Organization à Genève. « Le commerce n'est pas une arme pour se faire la guerre les uns les autres. C'est une façon de construire une confiance mutuelle ».

Le retour d'une paix impossible, et d'une guerre improbable ?

Jack Ma suggère aux administrations américaines et chinoises de dialoguer et se rapprocher dans l'intérêt de tous, et prône la coopération. Selon lui, si les États-Unis et la Chine ne travaillent pas main dans la main, des conséquences sont à attendre bien au-delà du cercle de ces deux pays. « Cela ne va pas détruire uniquement la relation entre la Chine et les États-Unis, mais aussi le commerce avec de nombreux autres pays et des entreprises de petite taille ».

L'homme d'affaires poursuit : « je crois que les deux pays doivent travailler ensemble pour créer plus d'emplois, mettre fin à la pauvreté, utiliser la technologie pour soigner les maladies, protéger notre environnement... et ne pas se lancer dans une guerre ! »

Un conflit qui s'envenime jour après jour

Les tensions entre la Chine États-Unis sont à leur plus haut point depuis que le président Trump a lancé une nouvelle vague de taxes de plus de 200 milliards d'euros (250 milliards de dollars) sur les importations de produits chinois aux États-Unis. La réponse de Pékin ne s'est pas faite attendre, avec une taxation à hauteur de quelque 52 milliards d'euros (60 milliards de dollars) sur les importations américaines en Chine.

Christopher Wray, le directeur du FBI, a confié récemment que la Chine était vue par son agence comme la principale menace pour les États-Unis. Trump tente tant que possible de freiner l'Empire du Milieu, à qui l'on prête des intentions de détrôner la toute-puissance américaine. La pression peut-elle retomber dans les semaines à venir ?

« Il y a des signes de modération de l'expansion chinoise, qui vont être exacerbés par ce conflit commercial » a confié la directrice du FMI Christine Lagarde. Mais si la tension économique pourrait être moins forte, l'ambiance entre les deux pays est très tendue sur le plan militaire : deux destroyers chinois et américain ont bien failli entrer en collision en mer de Chine le week-end dernier. Guerre froide, vous dites ?
18
0
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Microsoft bloque la mise à jour de Windows 10 (mai 2020) sur de nombreux appareils
Le plus gros avion électrique de la planète a réussi son premier vol
Microsoft licencie des dizaines de journalistes, remplacés par des robots
Davantage d'animaux sauvages : la solution pour réconcilier éleveurs et loups ?
5G : le Royaume-Uni veut une alliance de 10 pays pour contrer les équipementiers chinois comme Huawei
Sony reporte son événement dédié à la PS5 et soutient le mouvement de contestation en cours aux USA
Citroën prépare une nouvelle berline hybride haut de gamme pour 2021
Les employés de Facebook s'insurgent contre le refus de Zuckerberg de censurer les posts de Donald Trump
La (très bonne) app Votre Téléphone de Microsoft se dote encore de nouvelles fonctionnalités
Pour le patron de Take Two (GTA, BioShock), Stadia est une déception
scroll top