Le lanceur d'alerte des écoutes de Siri s'inquiète des collectes de données par les GAFAM

22 mai 2020 à 11h59
6
Siri © Apple
© Apple

Les accusations d'écoute des utilisateurs de l'assistant personnel par la firme à la pomme sont venues d'un Français et ancien salarié d'un sous-traitant de l'entreprise, Thomas le Bonniec.

L'identité du lanceur d'alerte qui avait été à l'origine en 2019 du scandale des écoutes de l'assistant personnel d'Apple, Siri, est désormais connue de tous. Il s'agit de Thomas le Bonniec, aujourd'hui journaliste pour la chaîne d'info LeMedia mais qui fut surtout un employé de l'un des sous-traitants de la firme américaine, du côté de Cork en Irlande, jusqu'à ce que des questions éthiques le poussent à partir à l'été 2019.

Des accusations contre Apple et Siri maintenues

Pour resituer le contexte, en 2019 nous apprenions que certaines conversations de clients et utilisateurs de Siri étaient écoutées par des salariés ou sous-traitants d'Apple . Luc Julia, le père de Siri et désormais vice-président de l'innovation chez Samsung Electronics, nous expliquait au début de l'année, en interview , comment fonctionnait en réalité les écoutes. Du côté d'Apple, on avait affirmé que l'écoute des conversations n'était destinée qu'à améliorer les performances de l'assistant personnel.

Thomas le Bonniec, à l'origine donc de la révélation des écoutes qui avait été largement commentée dans la presse, a indiqué avoir écrit une lettre, adressée aux différentes autorités de régulation européennes, dans laquelle il peste contre la firme à la pomme. Il affirme ainsi : « il est inquiétant qu'Apple (et pas que) continue d'ignorer, de violer les droits fondamentaux et poursuive sa collecte massive de données ». Il pointe donc aussi du doigt, au passage, les membres des GAFAM et autres géants technologiques.

Le lanceur d'alerte, qui devait retranscrire en français et en anglais les demandes faites par les utilisateurs à Siri, rappelle qu'Apple avait promis de n'enregistrer les conversations entre les utilisateurs et Siri qu'en cas de consentement donné de façon explicite. Pourtant, le jeune homme maintient bien ses accusations, vous l'aurez compris.

Aucune action en justice connue ouverte contre Siri

Dans sa lettre adressée aux régulateurs, Le Bonniec réitère le fait que les salariés au service de l'amélioration de Siri pouvaient enregistrer des conversations entières et avoir accès à des informations personnelles rattachées aux utilisateurs comme le nom, l'adresse ou la localisation, et jusqu'à la religion, la sexualité, la santé ou les transactions commerciales de ces derniers.

Le journaliste de 25 ans proteste à sa manière contre le manque de mesures prises après les révélations dans les médias. Et ce dernier de se dire « préoccupé par le fait que les grandes entreprises placent sur écoute des populations entières en dépit du fait que les citoyens européens ont appris que l'Union européenne dispose de l'une des réglementations de protection des données les plus strictes au monde » en faisant référence au RGPD.

À ce jour, aucune action en justice ne cible Siri et l'affaire des écoutes en Europe. La sortie très remarquée de Thomas le Bonniec pourrait peut-être bien bousculer les choses.

Source : The Guardian

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
6
7
bmustang
les puissants resteront intouchables, c’est à nous d’agir par des gestes simples pour garder le contrôle. C’est comme la diminution de la biodiversité, arrêtons d’engraisser ces industriels et labos, en consommant d’une part local et éco respectueux bio<br /> Pour revenir sur le sujet, j’avais vaguement lu ici qu’il y aurait un projet qui permet à l’usagé de protéger ses données dans un coffre en ligne inviolable et pour lequel on autorisait ou pas l’accès à des fournisseurs, services… en gros ce que je peux gèrer sur mon mobile et ailleurs, mais ingérable pour la plus part, serait géré dans ce coffre.
Brichman
je remarque quand les américains fond de l écoute c est pour le bien des utilisateurs<br /> quand c est les chinois c est de l espionnage (huawei)
Demongornot
Ce qui me fait bien rire c’est que c’est la même chose au niveau des cameras des Smartphones, et franchement je préfère être entendu que vue à mon insu, pourtant les gens ont toujours pas compris que c’est l’une des choses les plus importante de notre vie privée et pour laquelle les caméra pop up sont importantes !<br /> J’ai hate de voir quand un énorme scandale éclatera lors ce que des millions de photo très gênantes d’utilisateurs auront fuité depuis leur caméra selfie et que les gens soudainement comprendre que en fait le pop up, c’est pas si mal, surtout que ça évite les punch hole et notches…
linkin440
Ç’aurait été étonnant qu’ils n’auraient rien écouté de toute manière. Parler à Siri, Alexa, ou Google, non mais allo quoi
wackyseb
Comment améliorer ce type de technologies sans savoir ce que les gens demandent ?<br /> C’est quand même se mettre le doigt dans l’œil bien profond.<br /> Évidemment qu’il y a des écoutes, des enregistrements, c’est totalement normal.<br /> Quand tu vas chez le coiffeur, tu vas pas lui demander de ne pas enregistrer dans son cerveau ce que tu pourrais lui lire.<br /> Ton banquier, il connait des tas de choses sur toi, tes galères, tes réussites, l’humeur de la famille parfois.<br /> Bref c’est un faux problème.<br /> Il faut effectivement faire attention entre «&nbsp;écoutes&nbsp;» et amélioration de service.<br /> Et le «&nbsp;pseudo lanceur d’alerte&nbsp;», c’est une nouvelle mode.<br /> Moi je lance l’alerte suivante : Clubic enregistre nos conversations, elles ne sont pas cryptées de bout en bout et ils connaissent du coup, beaucoup de choses sur nos vies, le nom, l’adresse ou la localisation, et jusqu’à la religion, la sexualité, la santé ou les transactions commerciales de ces derniers.<br /> Et oui mon CLUCLU, c’est EXACTEMENT la même chose, ni plus, ni moins
sources
Sauf qu’à ton coiffeur tu ne lui parles comme à ton/ta conjoint(e) de surcroît à la maison. Et que ton coiffeur, tu es conscient qu’il est à côté de toi et qu’il t’écoute. Sans compter que Siri et autres peuvent se déclencher même lorsqu’ils ne sont pas sollicités. De part leur position, ils ont des obligations qui ne devraient pas être les mêmes.
wackyseb
Comment siri peut se déclencher seul. Pas possible, pourquoi ils feraient ça chez apple, c’est interdit en Europe et aux USA.<br /> Sauf si Siri est activé pour écouter le mot « dis siri » qui est la seule phrase qui réveille Siri attendant d’autres instructions.<br /> Faut pas être paranoïaque non plus
sources
Je l’ai vu tout simplement en vrai chez des amis. Pendant la discussion l’iphone s’est activé et nous a donné une réponse sur n’importe quoi. Et on ne parlait pas de siri, ni de Syrie. Donc, ça arrive.
wackyseb
Bah oui si Siri est activé dans les réglages.<br /> Avec un macbook pro, une appleTv, un Ipad et un iphone ça ne m’est jamais arrivé mais faut juste refuser Siri vu que les assistants au même titre qu’alexa et google ca ne sert strictement à rien
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Bon plan VPN : chute de prix sur l'offre Surfshark VPN à 1,85€/mois
Une apocalypse des insectes plus nuancée que prévue
Un groupe de sénateurs américains s'inquiète de la fusion potentielle entre Uber et GrubHub
Virgin Orbit va effectuer son tout premier lancement le 24 mai prochain
Une version PS3 de Gears of War 3 apparaît sur YouTube
L'application de traçage des contacts d'Apple et Google est désormais disponible
Suivez un webinaire gratuit sur le réseau de recharge automobile électrique en 2020-2030
Altice (SFR) : un bon premier trimestre, avec une croissance des abonnés et du chiffre d'affaires
Le navigateur Microsoft Edge s'enrichit de nouvelles fonctionnalités
Apple, Samsung, Xiaomi : les promotions smartphones chez RED by SFR
Haut de page