Amazon : le FBI démantèle un trafic à 10 millions de dollars, deux livreurs étaient impliqués

Alexandre Boero Contributeur
06 août 2019 à 10h33
0
amazon_coeur1600

Deux chauffeurs-livreurs Amazon seraient impliqués dans un vaste réseau de vol pesant 10 millions de dollars. Ces derniers revendaient des marchandises dérobées grâce au site de e-commerce.

Si Amazon est un géant du e-commerce, cela ne signifie pas qu'il est imperméable pour autant. Souvent pointée du doigt pour les contrefaçons qui peuvent circuler sur sa marketplace, la firme de Jeff Bezos n'est pas à l'abri des oiseaux de mauvaise augure : après avoir pris connaissance des récentes découvertes du FBI, nul doute qu'elle renforcera son attention.

Amazon flouée depuis six ans par deux de ses livreurs

Au terme d'une enquête et de ses investigations, l'agence fédérale américaine est parvenue à démanteler un réseau de vol de marchandises dans l'État de Washington, au sud de Seattle. Selon la Cour fédérale, deux chauffeurs-livreurs d'Amazon font partie de ce réseau. L'organisation criminelle fonctionnerait grâce à deux sociétés exerçant l'activité de prêteur sur gages.


En temps normal, le travail des deux livreurs consistait à récupérer les articles retournés par les clients à Amazon, à l'aéroport international de Seattle-Tacoma, à les acheminer vers un entrepôt de la société, puis à les redistribuer aux différents bureaux de postes. Mais au lieu d'accomplir leur mission, les deux individus détournaient fréquemment certaines marchandises pour les faire transiter par des prêteurs sur gages. Le réseau sévissait depuis six ans.

Les prêteurs sur gages écoulaient les marchandises volées par les livreurs sur Amazon

Or, pour écouler les marchandises dérobées, le réseau transférait les produits dans des centres de dépôt et de distribution Amazon, les revendant via le site de e-commerce. Sans le savoir, Amazon, qui a coopéré avec les forces de l'ordre, aurait donc vendu pour plusieurs millions de dollars de marchandises volées liées à ce seul réseau criminel, depuis 2013.

Le premier livreur cité par le FBI aurait reçu plus de 30 000 dollars provenant des articles volés vendus aux prêteurs sur gages pour seulement quelques mois. Le second, par ailleurs accusé de meurtre, aurait volé l'équivalent de 100 000 euros de marchandises, comprenant notamment du matériel informatique et des articles de sport. Il en aurait tiré moins de 20 000 dollars auprès des prêteurs.


Ce qui a clairement mis la puce à l'oreille des autorités, c'est l'activité des prêteurs sur gages qui, au lieu de réaliser des ventes traditionnelles, transféraient les marchandises dans l'entrepôt de la société et se déclaraient comme vendeurs Amazon sous les noms « Bestforyouall » ou « Freeshipforyou ». Les prêteurs sur gages aurait écoulé 48 000 articles sur les six dernières années.

Source : NBC
Modifié le 06/08/2019 à 11h18
15 réponses
9 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Un chercheur lance une pétition pour rendre gratuits les articles liés au réchauffement climatique
Linky : une étude de l'ANFR ne relève aucune exposition anormale aux ondes radioélectriques
Des équipes d'Amazon chargées de scruter les images des caméras de surveillance de la marque
Pour Michel Mayor, prix Nobel de physique 2019, l'humanité ne migrera pas sur d'autres planètes
Blizzard demande leur carte d'identité aux pro-manifestants de Hong Kong pour supprimer leur compte
LDLC.com à nouveau élu Service Client de l'Année 2020
Xavier Niel défend le projet Libra... dans lequel il a investi
L'énergie renouvelable est la principale source d'électricité au Royaume-Uni
Dyson laisse tomber son projet de voiture électrique
Le Conseil constitutionnel confirme que l'huile de palme n'est pas un biocarburant

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top