Les résultats d'Amazon (qui sont encore excellents) boostés par Alexa

29 octobre 2018 à 13h30
1
Jeff Bezos

Amazon a encore une fois réalisé des bénéfices le trimestre dernier, dont Alexa est en grande partie responsable. Mais l'action du géant de la vente en ligne a tout de même vécu un jeudi noir.

Pour le quatorzième trimestre consécutif, Amazon a enregistré des bénéfices. Au cours des trois derniers mois, la société de Jeff Bezos a réalisé 56,6 milliards de dollars de ventes (49,8 milliards d'euros). C'est 30% de plus que les ventes de l'année dernière.

Le bénéfice net, lui, a été multiplié par 10 puisqu'il a atteint les 2,9 milliards de dollars (2,55 milliards d'euros) lors du dernier trimestre, contre 256 millions de dollars en 2017. La semaine ne s'est pourtant pas bien terminée pour Amazon, dont le titre en bourse a perdu plus de 7% rien que ce jeudi, sa valeur jouant au yo-yo depuis plusieurs jours.

Amazon ne le dit pas, mais « Merci Alexa »

Comme Amazon n'a pas pour habitude de détailler ses ventes et bénéfices par département, on ignore généralement quel secteur d'activité porte ses résultats. Cette fois cependant, la société a communiqué sur ses appareils connectés équipés de la technologie Alexa... et leurs ventes ont décuplé. On peut donc imaginer qu'une grande partie du succès de l'entreprise est à attribuer à celui d'Alexa.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
1
0
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Aux US, il est désormais légal de hacker un DRM pour réparer son smartphone
Gmail dépasse les 1,5 milliard d'utilisateurs dans le monde
La baisse d'intérêt envers les crypto-monnaies fait plonger l'action AMD
Tesla est à nouveau dans le viseur des autorités américaines
Cortana : bientôt la recherche étendue à tous les dossiers
Microsoft : des prototypes de manettes pour smartphone et tablette
Parrot : de nouveau modes photo pour l'Anafi
Fallout 76 : un trailer en live action plutôt... étrange
90 % des apps sur Android envoient vos données aux géants du web
Cambridge Analytica : une amende de 500 000 £ pour Facebook (au Royaume-Uni)
Haut de page