Le trio ayant escroqué Amazon condamné à 6 ans de prison

le samedi 09 juin 2018
Au début du mois d'octobre 2017, trois personnes avouaient être coupables d'avoir escroqué le géant Amazon à hauteur de plus d'un million de dollars. Ils ont été condamnés cette semaine, avec des peines allant jusqu'à 6 ans de prison.

Il aura tout de même fallu l'implication de 3 services différents pour percer à jour la combine qu'avaient mise en place les trois complices.

Une méthode efficace pour voler à Amazon


Erin et Leah Finan, et Danijel Glumac. Voilà les noms des trois personnes ayant escroqué la société Amazon à hauteur de près d'1,2 millions de dollars grâce à une stratégie profitant du système de retour du géant américain.

En fait, Erin et Leah Finan, un couple originaire de l'État d'Indiana, passaient de nombreuses commandes pour divers produits électroniques puis lançaient une procédure de retour auprès d'Amazon, procédure ne demandant pas forcément le renvoi des anciens produits avant l'expédition des nouveaux, par souci de rapidité pour les clients.

Une fois la procédure de retour lancée, Amazon renvoyait un produit mais le couple ne renvoyait jamais le sien. Une procédure aussi simple qu'efficace, semble-t-il, puisqu'elle aura permis au couple de réaliser ce petit tour de passe-passe jusqu'à réussir à voler pour plus d'un million de dollars de marchandises à l'entreprise américaine.

Les produits ainsi récupérés étaient vendus à Danijel Glumac qui s'occupait de les vendre à son tour - empochant un large bénéfice au passage.

amazon colis livraison logistique


24, 68, et 71 mois de prison


Cette semaine, un juge de la Cour de district des États-Unis a condamné les trois mis en cause dans cette affaire. Erin et Leah Finan ont été condamnés à entre 5 et 6 ans de prison tandis que Danijel Glumac, qui s'occupait du recel et avait expliqué au couple comment ne pas se faire attraper par Amazon, a quant à lui écopé de 2 ans.

Quelle que soit la méthode communiquée au couple par Glumac, il semblerait qu'elle était efficace puisque le trio n'a même pas été attrapé par Amazon, mais par une enquête conjointe entre l'Internal Revenue Service, le United States Postal Inspection Service et la Indiana State Police. Le grand nombre de colis livrés chez le couple aura mis la puce à l'oreille des services postaux, et les dépenses du duo - bien supérieures à leurs revenus officiels - auront attiré l'attention de l'Internal Revenue Service.

Amazon enrichit son offre payante avec Prime Music
Amazon lance Alexa et sa gamme Echo en France
Domain fronting : Amazon refuse aussi que ses domaines soient utilisés
La reconnaissance faciale d'Amazon utilisée par la police américaine
Modifié le 08/06/2018 à 16h45
scroll top