Amazon enrichit son offre payante avec Prime Music

le jeudi 07 juin 2018
Le géant du e-commerce gâte ses abonnés payants Prime en leur offrant un accès à son offre musicale. Mais celle-ci est restreinte à un catalogue de 2 millions de titres, avec un plafond mensuel d'écoute sans pub de 40 heures.

Prime Music servira de produit d'appel à l'offre musicale payante Amazon Music, qui court loin derrière les leaders Spotify et Apple Music.

40 heures sans pub


On ne peut pas être le meilleur en tout. Champion mondial du commerce en ligne, leader des services cloud aux entreprises avec Amazon Web Services (AWS), Amazon peine à faire décoller ses offres de contenus. Prime Video revendique 26 millions d'utilisateurs aux Etats-Unis (à comparer aux près de 70 millions d'abonnés US de Netflix), et Amazon Music, lancé l'an dernier, à peine plus de 20 millions, quand Spotify en affiche 140 millions dont 70 millions payants, et Apple Music plus de 50 millions.

C'est peut-être pour faire décoller son offre musicale payante qu'Amazon vient de lancer Prime Music. Sans surcoût sur l'abonnement Prime (5,99 euros/mois ou 49 euros/an), vous aurez ainsi accès à un catalogue de 2 millions de titres, le meilleur de la musique française et internationale, avec des artistes tels qu'Indochine, Maître Gims, Julien Doré, MC Solaar, M83, Benjamin Biolay, M83, MC Solaar, Benjamin Biolay, Maroon 5, Imagine Dragons, Pink!, Elvis Presley, U2 et bien d'autres, détaille Amazon.

amazon music logo gb sq


Compatible avec Alexa


A y regarder de près, Prime Music a tout du produit d'appel : les 2 millions de titres ne sont qu'un échantillon du catalogue de 50 millions de morceaux dont Jeff Bezos a acquis les droits pour Amazon Music Unlimited. Et l'écoute sera limitée à 40 heures par mois sans publicité. Au-delà, il vous faudra supporter des spots intercalés entre les chansons.

Vous pourrez aussi écouter Prime Music en mode hors connexion, et vous pourrez piloter le service en mode vocal grâce à Alexa, que l'on trouve dans les enceintes Echo lancées sur le marché français lundi 4 juin.

Modifié le 07/06/2018 à 10h32
scroll top