Taxe GAFA : plusieurs géants de la tech font état de leur "préoccupation"

le 02 novembre 2018 à 11h30
0
Campus Apple
Uladzik Kryhin / Shutterstock.com

Alors que l'Union européenne veut instaurer une taxe des géants du numérique, des patrons d'entreprises numériques font part de leur inquiétude.

Seize chefs d'entreprises numériques ont adressé, mardi, une lettre destinée aux ministres des Finances européens.

Les groupes au CA supérieur à 750 millions d'euros par an concernés


Ces entreprises font face à la volonté de l'Union européenne de mettre en place une taxe de 3% sur les revenus issus de la publicité ou de la revente des données personnelles. La taxe vise essentiellement les géants du numérique que sont Google, Amazon, Facebook et Apple - les fameux GAFA. Mais pas que : dans leur missive, les dirigeants affirment que la mesure « causerait un préjudice matériel à la croissance économique et à l'innovation, l'investissement et à la l'emploi dans toute l'Europe. »

Selon ces dirigeants, la proposition qui est actuellement en débat au sein de l'UE « a été conçue pour les grandes entreprises très rentables ». Ils ajoutent qu'elle aura « un impact disproportionné sur les entreprises européennes, ce qui entraînera un traitement injuste. »

En effet, la taxe portée il y a encore quelques jours par le ministre français de l'Économie et des Finances Bruno Le Maire, qui espère rallier les pays réticents, ne vise que les groupes dont le chiffre d'affaires annuel dépasse les 750 millions d'euros et dont les revenus dans l'Union européenne s'élèvent à plus de 50 millions d'euros.

Le Royaume-Uni compte faire passer les géants à la caisse


La taxe « priverait ces entreprises d'une source essentielle de capital à réinvestir dans leur croissance », si l'on en croit les dirigeants signataires parmi lesquels ceux de Spotify, Booking, Zalando, eDreams ou encore Rovio, l'éditeur d'Angry Birds.

Les ministres européens doivent débattre de cette taxe le 6 novembre prochain à Bruxelles. Dans le même temps, le ministre britannique des Finances Philip Hammond a annoncé lundi l'instauration d'une taxe identique au Royaume-Uni. Dès 2020, ces groupes seront taxés à hauteur de 2% pour leurs activités sur le sol britannique.

Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Google suspend ses relations avec Huawei et lui retire sa licence Android
La RATP et Airbus travaillent ensemble à faire atterrir les taxis volants en France
Facebook modifie son algorithme pour mettre en avant davantage les contenus de nos amis
William Shatner (Star Trek) nous raconte en vidéo comment la NASA va retourner sur la Lune
Une app mobile pour diagnostiquer les otites en
Désenchantée : la saison 2 pour tous sur Netflix dès le 20 septembre
Edge Chromium, la version de développement continue son évolution
Les bactéries océaniques qui produisent de l’oxygène altérées par la pollution plastique
Hyundai et Kia investissent dans Rimac pour développer deux sportives électriques
Fondation / e / : des smartphones Android remis à neuf... les services Google en moins
La dernière maj Xbox One vous permet de voir si vos amis jouent sur PC ou console
Formule E : notre reportage dans l’antichambre des voitures électriques
Des chercheurs conçoivent un réseau de neurones artificiels
Fête des mères, nos 15 idées cadeaux pour gâter votre maman
Mercedes : le constructeur veut des voitures neutres en CO2 d'ici 2039
scroll top