🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech 🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech

Taxe GAFA : plusieurs géants de la tech font état de leur "préoccupation"

02 novembre 2018 à 11h30
13
Campus Apple
Uladzik Kryhin / Shutterstock.com

Alors que l'Union européenne veut instaurer une taxe des géants du numérique, des patrons d'entreprises numériques font part de leur inquiétude.

Seize chefs d'entreprises numériques ont adressé, mardi, une lettre destinée aux ministres des Finances européens.

Les groupes au CA supérieur à 750 millions d'euros par an concernés

Ces entreprises font face à la volonté de l'Union européenne de mettre en place une taxe de 3% sur les revenus issus de la publicité ou de la revente des données personnelles. La taxe vise essentiellement les géants du numérique que sont Google, Amazon, Facebook et Apple - les fameux GAFA. Mais pas que : dans leur missive, les dirigeants affirment que la mesure « causerait un préjudice matériel à la croissance économique et à l'innovation, l'investissement et à la l'emploi dans toute l'Europe. »

Selon ces dirigeants, la proposition qui est actuellement en débat au sein de l'UE « a été conçue pour les grandes entreprises très rentables ». Ils ajoutent qu'elle aura « un impact disproportionné sur les entreprises européennes, ce qui entraînera un traitement injuste. »

En effet, la taxe portée il y a encore quelques jours par le ministre français de l'Économie et des Finances Bruno Le Maire, qui espère rallier les pays réticents, ne vise que les groupes dont le chiffre d'affaires annuel dépasse les 750 millions d'euros et dont les revenus dans l'Union européenne s'élèvent à plus de 50 millions d'euros.

Le Royaume-Uni compte faire passer les géants à la caisse

La taxe « priverait ces entreprises d'une source essentielle de capital à réinvestir dans leur croissance », si l'on en croit les dirigeants signataires parmi lesquels ceux de Spotify, Booking, Zalando, eDreams ou encore Rovio, l'éditeur d'Angry Birds.

Les ministres européens doivent débattre de cette taxe le 6 novembre prochain à Bruxelles. Dans le même temps, le ministre britannique des Finances Philip Hammond a annoncé lundi l'instauration d'une taxe identique au Royaume-Uni. Dès 2020, ces groupes seront taxés à hauteur de 2% pour leurs activités sur le sol britannique.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
13
0
Feunoir
donc “Spotify, Booking, Zalando, eDreams ou encore Rovio” risquent de perdre énormément avec " une taxe de 3% sur les revenus issus de la publicité ou de la revente des données personnelles "<br /> j’en aurais presque une larme pour eux
ultrabill
Sachant que ce sera un prétexte pour mettre des gens dehors, ouais, y’a pas vraiment de quoi se réjouir.
Bezenman78
ultrabill<br /> il y a 1 heure : “Sachant que ce sera un prétexte pour mettre des gens dehors, ouais, y’a pas vraiment de quoi se réjouir.”<br /> Tu penses vraiment que ces sociétés ont besoin de ce prétexte pour dégraisser ? Autant les faire passer à la caisse, en les taxant sur les CA effectivement effectués dans chaque pays de l’UE.
Bezenman78
Tu penses vraiment que ces sociétés ont besoin de ce prétexte pour dégraisser ? Autant les faire passer à la caisse, en les taxant sur les CA effectivement effectués dans chaque pays de l’UE.
Al_Jardine
Gageons que les élus du peuple américain vont vite réagir et prendre la défense de ces sociétés qui œuvrent pour le bien de l’humanité en votant quelques lois pas piquées des vers afin de mettre hors la loi ces pratiques d’un autre âge. Assorties de sévères « sanctions » pour tout pays ayant le culot de se mettre en travers du fameux « Make America Great Again. » On a connu en 2008 le « too big to fail » de M. Obama qui a sauvé la mise aux banquiers U.S. en faisant payer leurs petites erreurs de gestion par le tout-venant. Va-t’on avoir droit à un « too big to be taxed » ou quelque chose d’approchant…? De quoi se mêlent les gouvernements de ces « pays de merde » qui auraient l’outrecuidance de vouloir résister au pouvoir sans partage de Washington…
jaceneliot
Si vrai…si triste…
Ange_Blanc
C’est pas ces entreprises qui font tout pour éviter de payer leurs impôts normalement ??? SI ils le faisaient comme chacun des Européens on éviterait de passer par une taxe…
kijuhy
Il faut comprendre que nous “sociétés de l’it basées en Europe” nous avons besoin de AWS ou google cloud ou ms azure pour faire tourner correctement nos applis.<br /> Il n’y a pas de service équivalent ici.<br /> Toutes les grosses boites sont sur ces cloud là.<br /> Nos sociétés d’hébergement sont à la traine complet.<br /> Donc les taxes sur amazon google et ms vont se traduire inévitablement par une augmentation du tarif en europe des services cloud.<br /> Donc ralentissement de nos entreprises.<br /> Bref …
jedi1973
leurs preocupations ??? deja qu’ils savent meme pas comment ramener ( et donc utiliser) legalement les milliards de dollars planqués dans les paradis fiscaux… attendant patiemment le jour ou certaines lois anti fraude/blanchiement d’argent sautent par miracle… qui arrivera peut etre jamais tellement les lois anti fraude fiscale/evasion fiscale grossissent d’annee en annee…
ultrabill
Je ne le pense pas, mais elles seront ravies d’avoir une raison supplémentaire pour dégraisser.<br /> Les grosses boîtes, celles pour qui nos dirigeants bavent devant le potentiel que représente cette taxe, auront les moyens d’y échapper avec des petits montages financiers sympas. Rendez-vous dans 10 ans pour un prochain “scandale”
jaceneliot
Clubic toujours aussi critique…vraiment des journalopes
vidarusny
“Il faut comprendre que nous “sociétés de l’it basées en Europe” nous avons besoin de AWS ou google cloud ou ms azure pour faire tourner correctement nos applis.”<br /> Mouais, cette modes des clouds publiques/privés m’amuse particulièrement. Et dire que les grandes DSI française sont super enthousiaste… Me laisse sans voix. Je m’explique aujourd’hui les DSI on fait un calcul qui, en résumé, indique que la sous-traitance coûte moins cher que l’internalisation (Étonnant non ?). <br /> Sauf qu’une sous-traitance limiter à quelques acteurs finit invariablement par coûter beaucoup plus cher… Une fois les clouds bien installés (dans 10 ans quoi) les prix flamberont !!! Finalement cette taxe pourrait bien sauver quelques entreprises.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Halide se met à jour pour le mode Portrait de l’iPhone XR
Twitter, un indicateur de présence, de statut et des outils pour
Lisez une histoire Disney à vos enfants, Google Home s'occupe de l'ambiance
Un futur sans feux tricolores ? Ford y travaille
Enerbee lève 2,2 M€ pour des objets connectés qui n'ont pas besoin de batteries
Comment régler les couleurs de son écran PC ?
4 techniques simples pour nettoyer son PC
Alimentation de 850 W pour le multi-GPU chez Corsair
USB Type-C : tout savoir sur la nouvelle norme USB
De Facebook... à Sexebook, réseau social coquin ?
Haut de page