Taxe GAFA : plusieurs géants de la tech font état de leur "préoccupation"

02 novembre 2018 à 11h30
13
Campus Apple
Uladzik Kryhin / Shutterstock.com

Alors que l'Union européenne veut instaurer une taxe des géants du numérique, des patrons d'entreprises numériques font part de leur inquiétude.

Seize chefs d'entreprises numériques ont adressé, mardi, une lettre destinée aux ministres des Finances européens.

Les groupes au CA supérieur à 750 millions d'euros par an concernés

Ces entreprises font face à la volonté de l'Union européenne de mettre en place une taxe de 3% sur les revenus issus de la publicité ou de la revente des données personnelles. La taxe vise essentiellement les géants du numérique que sont Google, Amazon, Facebook et Apple - les fameux GAFA. Mais pas que : dans leur missive, les dirigeants affirment que la mesure « causerait un préjudice matériel à la croissance économique et à l'innovation, l'investissement et à la l'emploi dans toute l'Europe. »

Selon ces dirigeants, la proposition qui est actuellement en débat au sein de l'UE « a été conçue pour les grandes entreprises très rentables ». Ils ajoutent qu'elle aura « un impact disproportionné sur les entreprises européennes, ce qui entraînera un traitement injuste. »

En effet, la taxe portée il y a encore quelques jours par le ministre français de l'Économie et des Finances Bruno Le Maire, qui espère rallier les pays réticents, ne vise que les groupes dont le chiffre d'affaires annuel dépasse les 750 millions d'euros et dont les revenus dans l'Union européenne s'élèvent à plus de 50 millions d'euros.

Le Royaume-Uni compte faire passer les géants à la caisse

La taxe « priverait ces entreprises d'une source essentielle de capital à réinvestir dans leur croissance », si l'on en croit les dirigeants signataires parmi lesquels ceux de Spotify, Booking, Zalando, eDreams ou encore Rovio, l'éditeur d'Angry Birds.

Les ministres européens doivent débattre de cette taxe le 6 novembre prochain à Bruxelles. Dans le même temps, le ministre britannique des Finances Philip Hammond a annoncé lundi l'instauration d'une taxe identique au Royaume-Uni. Dès 2020, ces groupes seront taxés à hauteur de 2% pour leurs activités sur le sol britannique.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
13
0
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Halide se met à jour pour le mode Portrait de l’iPhone XR
Twitter, un indicateur de présence, de statut et des outils pour
Lisez une histoire Disney à vos enfants, Google Home s'occupe de l'ambiance
Un futur sans feux tricolores ? Ford y travaille
Enerbee lève 2,2 M€ pour des objets connectés qui n'ont pas besoin de batteries
⚡ Bon Plan : Dark Souls Remastered sur PS4 & Xbox One à 19€
Freebox V7 : la Mamie du Cantal rentre mardi de Normandie… avec les box ?
Nikon Photo Contest 2019 : les candidatures sont ouvertes
La découverte de l'expansion cosmologique n'est plus attribuée à Edwin Hubble
Molotov forcé de retirer de sa plateforme la fonction d’enregistrement de chaînes SFR
Haut de page