🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech 🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech

LinkedIn vous permet d'être courtisé par des chasseurs de tête

01 juin 2018 à 15h36
0
Le réseau social lance une nouvelle option permettant aux utilisateurs de faire savoir au service qu'il est ouvert à occuper un nouveau poste. LinkedIn s'ouvre ainsi aux recruteurs et autres chasseurs de tête.

En difficultés dans un poste ou en recherche passive d'une nouvelle fonction ? LinkedIn pense aux collaborateurs en recherche de mieux. Le réseau social professionnel annonce le lancement d'une nouvelle fonction censée satisfaire ceux qui envisagent éventuellement de quitter leur travail.

Baptisée Open Candidates, cet outil permet aux cabinets de recrutement et autres chasseurs de tête d'éventuellement prendre en compte votre profil afin de les intégrer dans leurs bases de données. Selon Business Insider, LinkedIn a d'ores et déjà envoyé des notifications à certains utilisateurs afin de leur permettre d'utiliser cette fonctionnalité.

La recherche d'emploi est la pierre angulaire de LinkedIn. Le réseau social est en concurrence directe avec des services tels que Monster, Indeed ou même Glassdoor (aux Etats-Unis) pour que les collaborateurs cherchent et trouvent un emploi par le biais de sa plateforme. L'objectif ici est de permettre cette recherche sans toutefois éveiller les soupçons de son entourage professionnel ou sa propre société.

08541174-photo-linkedin-illus.jpg


A lire également
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Black Friday : elle achète un iPhone 6 et se retrouve avec des patates
Une smartwatch Google Pixel à la rentrée ?
Pour Apple, l’iPhone X est
La menace terroriste prive les Apple Store français d’iPhone X
L’iPhone X fait la fortune de… Samsung
Comment régler les couleurs de son écran PC ?
4 techniques simples pour nettoyer son PC
Alimentation de 850 W pour le multi-GPU chez Corsair
USB Type-C : tout savoir sur la nouvelle norme USB
De Facebook... à Sexebook, réseau social coquin ?
Haut de page