La CNIL a ouvert une enquête sur TikTok, qui aurait illégalement collecté des données utilisateurs

12 août 2020 à 17h30
17
tiktok

L'autorité française va travailler de concert avec ses équivalents européens sur les pratiques du réseau social en matière de protection des données personnelles.

C'est à la suite d'une plainte d'un utilisateur en mai dernier que la CNIL s'est penchée sur TikTok , le réseau social préféré des ados.

La CNIL, alertée par une plainte, se penche sur les pratiques de TikTok

Cet utilisateur a contacté le gendarme des libertés individuelles concernant le retrait de l'une de ses vidéos. "Après instruction, le plaignant a été invité à exercer ses droits auprès de TikTok au titre du Règlement général sur la protection des données (RGPD), démarche qu’il n’avait pas faite au préalable", a répondu la CNIL.

Cette plainte a néanmoins attiré l'attention de l'autorité, qui a déclenché une enquête pour connaître les pratiques du réseau social en matière de données personnelles et si ce dernier respecte le RGPD .

TikTok a réagi à cette action de la CNIL dans un communiqué publié ce mardi 11 août et entend collaborer avec l'autorité de régulation : "La protection de la vie privée de nos utilisateurs et leur sécurité est une priorité absolue pour TikTok. Nous sommes informés de l'enquête de la CNIL et coopérons pleinement avec elle".

Les régulateurs européens se regroupent pour vérifier que TikTok se conforme au RGPD

Le Comité européen pour la protection des données (EDPB) s'intéresse également de près à TikTok. Cet organisme, qui coordonne l'action des différents régulateurs européens, a créé une équipe pour "approfondir les connaissances sur les pratiques de l'application".

"Les principaux points d’attention relevés par la CNIL sont par ailleurs les problématiques d’information des personnes, celles des modalités d’exercice des droits, les flux hors de l’Union européenne, les mesures prises à l’égard des mineurs, auprès desquels l’application est très prisée", explique l'autorité française qui participe aux travaux.

TikTok a par ailleurs annoncé ces derniers jours vouloir s'installer en Irlande et a annoncé la construction d'un centre de données dans le pays pour centraliser les informations de ces utilisateurs européens. Le réseau social ne dépendrait plus alors que de la Data Protection Commission (DPC), mais avant cela TikTok doit prouver à la Commission européenne que son installation est conforme au RGPD.

Source : Le Figaro

Modifié le 21/08/2020 à 10h06
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
17
12
cirdan
«&nbsp;La CNIL a ouvert une enquête sur TikTok, qui aurait illégalement collecté des données utilisateurs&nbsp;»<br /> «&nbsp;Cet utilisateur a contacté le gendarme des libertés individuelles concernant le retrait de l’une de ses vidéos.&nbsp;»<br /> C’est quoi le rapport entre les deux ?
Vanilla
C’est une figure de style du journaliste qui ne voulait pas se répéter, « le gendarme des libertés « ca veut dire « CNIL » c’est le même organisme. Et je crois que tu n’avais pas compris cela. En espérant éclaircir ce point pour toi, et potentiellement d’autres.
c_planet
C’est presqu’un gag, avec le nombre d’appareils chinois que les français achètent, c’est comme si une équipe scientifique criminelle venait s’occuper d’un corps sur la plage du débarquement.
cirdan
C’est simplement que je ne vois toujours pas le rapport entre la plainte de l’utilisateur qui concerne le retrait d’une de ses vidéos et la problématique de la protection des données. Ce sont 2 choses différentes.<br /> On n’a aucune précision factuelle, donc c’est difficile de se faire une opinion.
Fatima
Ils ouvrent quand une enquête pour les app étanusiens? Watsupp, Instagram, Facebook , Google , Apple etc
crrptd
Je pense que ce qu’il voulait dire était que demander le retrait de ses données n’a rien à voir avec une collecte illégale de données.<br /> Enfin du moins, c’est comme ça que je l’ai compris.
zeebix
Appareils chinois avec système Américain <br /> Dans tout les cas on se fait espionner, autant l’être à moindre coût.
Vanilla
Juste par curiosité, tu reproches quoi à Apple ? Parce que je ne vois vraiment pas ce que Apple vient faire dans ta liste…
k43l
Gafam<br /> Google Amazon Facebook Apple Microsoft<br /> C’est juste les 5 sociétés qui récupère le plus de données directement ou indirectement de leurs utilisateurs que ce soit bancaire, consommation, recherche, santé. Mais c’est tiktok que tout le monde a dans le collimateur.<br /> Et certes certaines tiennent tête aux administrations américaines d’état mais pas tout le temps…
Hollyvier
Il faut dégager tout ce qui est chinois
mcbenny
Le rapport c’est qu’en recevant cette plainte, la CNIL a découvert l’existence de Tiktok.
c_planet
A la différence qu’aux USA, la NSA n’oblige pas unanimement les constructeurs et développeurs à faire allégeance, dirons-nous. En chine, le gouvernement n’en laisse probablement pas passer un seul sous radar.
arbor111
La cavalerie arrive toujours trop tard. Il serait temps que la CNIL prouve son utilité et travaille en amont plutôt que de jouer les traines savates, toujours en retard de 12 trains sur ce que vivent les Français.
juju251
Et concrètement tu préconises quoi ?<br /> Que la CNIL interdise tout nouveau site ou service tant qu’ils n’ont pas pu s’assurer que tout était conforme ?<br /> Et si le service évolue, re-audit avec blocage tant que tout n’a pas pu être révisé ?<br /> Il va falloir qu’ils embauche alors …<br /> Ah et ça va hurler à l’ingérence de l’état (enfin de la CNIL) et à l’entrave à la liberté d’entreprendre …<br /> Encore un coup, le dénigrement est facile, hein …
zeebix
Ouais enfin ça c’est la version officielle hein, c’est comme l’histoire des gentils américains qui n’espionnent pas leur alliers etc…<br /> C’est bien pour ceux qui y croient…, pour moi ils ne sont pas mieux que la Chine.
cirdan
Tous les pays ont des services de renseignement et les utilisent selon leurs moyens, la différence est l’utilisation qui est faite des données récoltées. Quitte à être surveillé ou espionné, il vaut mieux l’être par des pays démocratiques que par des dictatures.
arbor111
juju251:<br /> Et concrètement tu préconises quoi ?<br /> Que la CNIL interdise tout nouveau site ou service tant qu’ils n’ont pas pu s’assurer que tout était conforme ?<br /> Et si le service évolue, re-audit avec blocage tant que tout n’a pas pu être révisé ?<br /> Il va falloir qu’ils embauche alors …<br /> Ah et ça va hurler à l’ingérence de l’état (enfin de la CNIL) et à l’entrave à la liberté d’entreprendre …<br /> Encore un coup, le dénigrement est facile, hein …<br /> Tu as l’air de me reprocher de ne pas proposer de solution, alors que tu ne fais qu’énumérer des entraves politiques au travail de la CNIL.<br /> Je suis pour un vrai service avec de vrais pouvoirs et la possibilité de sanctionner très lourdement les sites qui violent impunément les droits des internautes français. Le numérique n’est plus une option, il nous faut une police indépentante réellement compétente, pas un organisme impuissant qu’on peut museler à loisir. Quand Facebook ou Tik-Tok pillent nos données, ils doivent pouvoir ordonner une fermeture temporaire de leur service sur notre territoire, l’interdiction de diffuser leur application, ou de très très lourdes amendes. Faire une petite enquête deux mois après pour arriver à une conclusion du genre «&nbsp;ce n’est pas bien du tout&nbsp;», n’est pas suffisant.<br /> On voit bien que ce genre de problème se généralise :<br /> Clubic.com – 13 Aug 20<br /> Instagram accusé de collecter illégalement les données biométriques des...<br /> Instagram, propriété de Facebook, est accusé de collecter et de conserver illégalement les données biométriques de plus de 100 millions d'utilisateurs de l'application. Pour la deuxième fois en deux mois.<br />
juju251
Je ne te reproche rien, mais je te demandais juste ce que tu voyais comme possibilités.<br /> Tout en rappelant le fait que certains hurlent après la CNIL après chacun de leurs interventions.<br /> J’aurais sans doute pu mieux formuler mes propos.<br /> Ceci dit, on ne peut pas dire que les amendes de la CNIL sont inexistantes non plus. ^^<br /> Exemple :<br /> Clubic.com – 21 Jan 19<br /> La CNIL inflige une amende de 50 millions d'euros à Google<br /> La CNIL semble déterminée à faire respecter le RGPD et a décidé de frapper fort. Sa cible : Google. La sanction infligée : une amende de 50 millions d'euros. Le motif : de graves manquements répétés au règlement général sur la protection des données.<br />
arbor111
juju251:<br /> J’aurais sans doute pu mieux formuler mes propos.<br /> Ceci dit, on ne peut pas dire que les amendes de la CNIL sont inexistantes non plus. ^^<br /> Mais on voit bien que ce n’est pas suffisant. Les GAFAM sont les pires escrocs de l’histoire du numérique. Ils ne respectent pas les lois, ne paient pas de taxes et pillent leurs utilisateurs. Il est temps de les assommer et de montrer qui commande dans notre pays.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

100€ de réduction sur le pack HP PC portable + sacoche + imprimante (ODR)
GTA Online : la mise à jour Los Santos Summer Edition est sortie
Les smartphones Android embarquant un processeur Snapdragon touchés par des failles de sécurité
Ford Kuga hybride rechargeable : le SUV fait l'objet d'un rappel pour risque d'incendie
En Allemagne, les ventes de véhicules électriques ont explosé en juillet
100€ de réduction sur le pack HP PC portable + sacoche + imprimante (ODR)
Profitez d'un Echo Dot et d’1 mois de musique pour 19,98 €
La tablette Samsung Galaxy Tab S6 10
Tesla baisse le prix de la conversion vers la prise CSS sur les Model S et X
Vente flash : un écran PC Samsung 27
Haut de page