🔴 LE BLACK FRIDAY EN DIRECT ! 🔴 LE BLACK FRIDAY EN DIRECT !

Explosion en Turquie : Instagram, Facebook, Twitter, YouTube temporairement interdits

15 novembre 2022 à 10h47
10
Drapeau turc © © Dima Rogachevskiy / Unsplash
© Dima Rogachevskiy/Unsplash

À la suite de l’explosion survenue à Istanbul ce 13 novembre, les autorités turques ont décidé de grandement restreindre l’accès aux plus importants réseaux sociaux du pays. 

L’explosion, qualifiée d’attentat par les autorités, s’est produite dans la très fréquentée avenue Istiklal. Elle a causé la mort de huit personnes et en a blessé 81. 

La plupart des fournisseurs internet turcs touchés

Peu de temps après l’attaque, plusieurs personnes sur place ont affirmé qu’elles ne pouvaient plus accéder à plusieurs plateformes de réseaux sociaux, à l’instar d’Instagram, Twitter, Facebook, YouTube et Telegram

« Les mesures en temps réel de NetBlocks montrent que les réseaux sociaux et les plateformes de communication Twitter, Instagram, Facebook, YouTube et certains serveurs Telegram ont été restreints à partir de dimanche après-midi. La mesure a été initialement mise en œuvre sur le principal opérateur de réseau Turk Telekom, puis étendue à la plupart des principaux fournisseurs d'accès à Internet. Les mesures sont prises à partir d'un ensemble initial de 50 points d'observation à travers le pays et corroborent les rapports des utilisateurs sur l'indisponibilité du service », explique NetBlocks, organisation qui surveille les agissements en ligne. 

Le ban a été décidé par le Conseil suprême de la radio et de la télévision turque (RTÜK) pour empêcher la propagation d’images liées à l’explosion, et éviter la panique et les émeutes, ainsi que le partage d'informations qui pourraient aider les groupes terroristes. L’accès est désormais en train d’être rétabli. 

Les craintes d’une censure à grande échelle dans le pays

Cette décision des autorités rappelle la loi récente sur la désinformation instaurée en Turquie et faisant craindre une censure de grande ampleur. Celle-ci sanctionne jusqu’à trois ans de prison les plateformes ou journalistes ayant propagé des fausses informations susceptibles de semer la panique et de mettre en danger les forces de sécurité ou la santé générale de la société turque. 

Une coalition de 22 organisations de défense de la liberté de la presse a déclaré que le projet de loi « fournit un cadre pour une censure étendue de l'information en ligne et la criminalisation du journalisme, ce qui permettra au gouvernement de soumettre et de contrôler davantage le débat public à l'approche des élections générales en Turquie en 2023 ».

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
10
11
fbz
Les vidéos tournent déjà, de toute façon le temps que la censure se mette en place il est déjà trop tard.
Loposo
Peut être parceque la Turquie est classé 149eme sur 180, et la France 26eme, USA 46, l Italie moins bien classé<br /> Reporters sans frontières a déjà pointé du doigt les problème lors de la couverture des gilet jaunes,… Et continue à pointé la concentration des gros media par les milliardaires.<br /> La Turquie, même si c est un attentats terrible pour les gens, il faut pas oublié qu actuellement elle détient le droit d entrer dans l otan pour des pays nordiques qui a des membres du pkk réfugiés chez eux. La Turquie demande quasi de les livrés aux autorités turc en échange du droit d être dans l otan.<br /> Bref état islamique ou pkk derrière cet attentat chacun se fera son avis par rapport à l historique des attentats dans cette même rue et des différents modes op.
Highmac
Et la Turquie voudrait rentrer dans l’union européenne…
jvachez
Sauf qu’au contraire ça facilite les attentats et ça même en France on ne l’a pas compris.<br /> Censurer c’est aussi couper une source d’information pour la police.
nauxz
Quand tous les prétextes sont bons pour appliquer la censure…
Korgen
Quand on ne coupe pas l’info on se trouve avec des chaines d’info ou des réseaux qui mettent en danger la vie de civils, comme en 2015.
JohnLemon
Ah tiens, voilà que les ayatollah de la liberté d’expression se plaignant de la bien-pensance, de ne plus pouvoir rien dire et vouant un culte à Elon, sont en train de nous expliquer que cette censure de masse est parfaitement normale.<br /> Pourquoi je ne suis absolument pas étonné ? x)
justepourlefun
Erdogan est en train de se préparer une belle petite dictature à la poutine…
Belgarath
C’est déjà fait. Il a même commencé à s’en prendre à un de ses voisins.
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Réseaux sociaux : comment la Chine cache les protestations... avec du porno
Magnifiques photos de la capsule Orion, sur son orbite avec vue sur la Terre et la Lune !
Trottinettes en libre-service interdites aux mineurs, ça arrive à Paris
Gigabyte laisse fuiter ses GeForce RTX 4070 Ti et Radeon RX 7900 !
Black Friday : Amazon brade le prix du MacBook Air M1 (mois de 950€) !
Ce casque gaming Corsair est presque à -50% pour le Black Friday
Profitez d'une remise de prix sur le Smart Keyboard d'Apple pour le Black Friday
Cyber Monday Amazon : TOP 10 des promos high-tech jusqu'à ce soir minuit !
Après le Black Friday, le Cyber Monday s'attaque au prix des écouteurs Jabra Elite 3
Ces enceintes LG pourraient être invisibles dans nos voitures... mais y offrir un son 3D
Haut de page