La start-up française Kinéis lève 100 millions d'euros pour une constellation de 25 satellites

04 février 2020 à 11h26
0
Satellite

La start-up Kinéis a annoncé avoir rempli son objectif visant à réunir 100 millions d'euros. Avec des actionnaires incluant sa maison-mère, l'enseigne entend utiliser cette somme pour finaliser sa constellation de 25 nanosatellites.

La mise en place de l'ensemble de la constellation, destinée aux objets connectés, sera terminée en 2022.


Satellites IoT

À l'heure actuelle, l'enseigne dispose déjà de huit satellites opérationnels. Nous avions évoqué ce projet lors de l'envoi à Kourou d'ANGELS, le prototype et premier satellite de l'enseigne.

Les 100 millions d'euros aujourd'hui réunis doivent permettre à Kinéis de poursuivre son projet de mise en orbite de 25 satellites, constituant, selon la start-up, la première constellation de nanosatellites intégralement financée à être entièrement dédiée à l'Internet des objets (IoT). Dans son communiqué de presse, l'enseigne affirme : « Ce nouveau fournisseur français de connectivité globale, qui dispose déjà de huit satellites opérationnels, devient ainsi le premier acteur de connectivité spatiale IoT à financer son développement, de la construction de sa constellation au lancement de ses 25 nanosatellites, prévu pour 2022, en passant par le développement de son segment sol ».


Les nanosatellites embarquent un système Argos sur lequel l'entreprise dit travailler depuis plus de 40 ans. Celui-ci s'est déjà distingué par la rapidité de sa mise au point et son faible coût de production. Selon Les Echos, le système sera en mesure de communiquer avec 2 millions de balises, contre 20 000 actuellement. Parmi les 25 satellites, une dizaine doit aussi embarquer le système AIS, utile à l'identification navale.

Ces nanosatellites mesurent 20 centimètres de côté pour 40 centimètres de haut. Avec un poids inférieur à 30 kilos, ils respectent la Loi sur les opérations spatiales et sont prévus pour ne pas créer de débris spatiaux. Le communiqué précise qu'« ils seront équipés d'un système de propulsion électrique qui sécurisera les désorbitations en fin de vie et permettra d'éviter les collisions ».

En route pour l'exploitation commerciale

Parmi les actionnaires ayant participé à la levée de fonds, on retrouve la maison-mère de Kinéis, CLS, ainsi que le CNES et le Programme Investissements d'Avenir (PIA) du Secrétariat général pour l'investissement (SGPI). Des groupes comme Thales ou la société d'ingénierie CELAD se sont également joints à l'effort.

Alexandre Tisserand, récemment devenu P.-D.G. de Kinéis, a déclaré qu'« avec les fonds nécessaires au lancement de notre constellation, nous avons maintenant l'esprit libre pour nous concentrer entièrement sur la fabrication des satellites et le déploiement commercial ». La société, qui emploie désormais 25 personnes, affirme avoir déjà conclu des partenariats avec des groupes comme Suez, Bouygues Télécoms et Wize Alliance. L'architecte IoT chez Bouygues, Philippe Cola a déclaré que « la solution hybride LoRa-Kinéis est en cours de développement et sera mise à disposition de nos clients pour des tests dans les prochains mois ».

Source : GeoSpatialWorld
Modifié le 04/02/2020 à 11h26
1
2
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Renault accuse une perte nette de 141 millions d'euros en 2019
Une taxe sur chaque connexion aux réseaux sociaux, pour remplacer la redevance TV ?
La justice allemande demande à Tesla de mettre en pause la construction de sa Gigafactory
L'Europe s'est équipée de parcs éoliens offshore d'une capacité record de 3,6 GW en 2019
Des températures supérieures à 20 °C enregistrées pour la première fois en Antarctique
Volkswagen et E.ON dévoilent un projet de stations de charge rapide pour véhicules électriques
Citroën devrait dévoiler une voiture électrique particulièrement abordable le 27 février
L'iPhone 11 Pro émet deux fois plus de radiations que la limite recommandée
Le Batman interprété par Robert Pattinson se dévoile en vidéo

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top