Le gouvernement veut accélérer la révolution numérique dans les PME

21 septembre 2018 à 12h28
0
Transformation numérique

De passage au siège de Dassault Systèmes jeudi dernier, le Premier ministre Édouard Philippe a annoncé une série de mesures visant à faciliter la mutation des PME en « smart entreprises ». Car si les petites et moyennes entreprises sont prépondérantes dans l'économie française, elles il ne luttent pas à armes égales avec les géants de l'ère numérique.

La première bonne nouvelle pour les PME vient du grand retour du suramortissement. Le dispositif a été testé entre 2015 et 2017, mais il concernait alors toutes les entreprises et tous les types d'équipement.

L'achat de matériel en partie déduit des impôts


Pour les deux prochaines années, il ne visera que les PME et les biens d'équipement liés au monde numérique. Un bon coup de pouce pour ces entreprises qui pourront déduire de leur imposition jusqu'à 40 % du coût d'une imprimante 3D, d'un logiciel de gestion ou de capteurs connectés.

Les initiatives du gouvernement ne s'arrêtent pas là, car elles annoncent une volonté d'aider un panel de PME plus important dans leur transition numérique. En partenariat avec les régions, le nombre d'entreprises accompagnées pourrait passer de 5 200 actuellement à 10 000 d'ici 2022.

Baisse de fiscalité sur les dépenses énergétiques des data centers


Le gouvernement souhaite aussi renforcer l'attractivité de la France pour les data center (ou centres de stockage des données) en baissant leur fiscalité sur leurs dépenses énergétiques. Une mesure qui anticipe l'appel d'air provoqué par le Brexit et le Cloud Act, annonceurs de nouveaux investissements dans le Cloud européen.

Le gouvernement confirme aussi la mise en conformité du régime fiscal français relatif aux brevets conformément aux règles de lutte contre l'optimisation fiscale, prévues par l'OCDE. Le taux réduit de ce régime fiscal ne profitera désormais qu'aux œuvres protégées par le droit d'auteur, ayant été conçues et développées en France. La nouveauté concerne surtout les licences d'exploitation des logiciels, qui rentre dans les bénéficiaires de cette mesure.

Le sur-amortissement en matière d'équipement numérique est la mesure phare de ce plan, dont le coût se chiffre à 500 millions d'euros. Ce dispositif devrait permettre aux PME de doper leur croissance par le numérique.
2 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
Des scientifiques réinventent l'air conditionné grâce au froid de l'espace
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top