Le Monde franchit nettement la barre des 200 000 abonnés numériques

Le Monde

La version web de l'un des deux principaux quotidiens généralistes français continue de fidéliser, avec un gain significatif d'abonnés en un an.

Il est coutume de dire que la presse et les médias français, au sens traditionnel du terme, ont raté la transition du numérique. C'est en partie vraie. Mais ce qui est tout aussi vrai, c'est que les principaux acteurs ont enfin déterminé, ces dernières années, le chemin à emprunter pour établir une sorte de souveraineté financière sur la toile, sans entrer dans le débat de la publicité et des régies. Ce chemin, c'est celui du freemium, sur lequel de plus en plus de médias, comme Le Monde, osent s'aventurer, mélangeant contenu gratuit et contenu payant.


Le Monde devrait être dans le vert cette année

Pour l'historique média fondé par Hubert Beuve-Méry, les choses se décantent plutôt bien sur Internet. Désormais propriété de la holding détenue par les hommes d'affaires Xavier Niel et Matthieu Pigasse, Le Monde comptait 180 000 abonnés numériques fin 2018 et devrait en totaliser 230 000 à la fin de l'année 2019. Au mois d'avril dernier, ils étaient déjà 200 000. « Cela représente le plus grand volume d'abonnés en ligne en France parmi les médias d'information généralistes alors que notre tarif mensuel est sensiblement supérieur », se réjouit le président du directoire, Louis Dreyfus, dans une déclaration relayée par nos confrères de l'AFP.


Preuve que les signaux sont au vert, le chiffre d'affaires de la marque devrait légèrement progresser, autour de 305 millions d'euros cette année, avec un résultat opérationnel satisfaisant, et stable, « de l'ordre de 6 millions d'euros ».

Outre l'offre à un euro valable un mois, l'abonnement mensuel à la version numérique du Monde est accessible contre 9,90 euros par mois, et 99,90 euros en cas d'abonnement annuel réglé en une fois. Du côté du Figaro, principal concurrent, le tarif mensuel est fixé à 14,90 euros, et 149 euros si abonnement annuel. Le panier moyen de l'abonné en ligne étant estimé entre 10 et 12 euros par mois, Le Monde dispose donc encore d'une certaine marge.

Lutter contre le multi-compte et niveler les tarifs

Le Monde a l'intention de diversifier ses revenus en planchant sur le lancement d'offres payantes sur les mobiles, via son offre « Le Monde Afrique ». Le média souhaite aussi lutter contre la pratique du multi-compte, « aujourd'hui souvent clandestin » pour Louis Dreyfus, et procéder à une différenciation des niveaux tarifaires d'abonnements.


En octobre dernier, la diffusion payée du journal, comprenant les exemplaires papier et numérique, a frôlé les 335 000 unités quotidiennes, ce qui représente une hausse de 15 % par rapport à octobre 2018.

Malgré les relations parfois compliquées entre Xavier Niel et Matthieu Pigasse, les titres du groupe (Le Monde, L'Obs, Courrier international etc.) emménageront tous ensemble dans un même bâtiment, à compter de la mi-janvier. Un bâtiment dont les médias seront propriétaires. Ce qui devrait faciliter les passerelles entre eux.

Source : AFP
Modifié le 10/12/2019 à 09h16
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
7
7
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Le Oppo Reno 3 Pro aura lui aussi son écran perforé
Le Canon EOS R Mark II déjà sur le terrain en vue d’une présentation au Photokina 2020
Wunderlist ne sera plus fonctionnel en mai prochain, Microsoft vous invite à passer sur ToDo
Ghostbusters: Afterlife s'offre un premier trailer
Remise exceptionnelle sur le smartphone Asus Zenfone 6 à 499€ au lieu de 559€ à la Fnac
Windows 7 : il existe un hack pour obtenir les mise à jour de sécurité malgré la fin du support
Une nouvelle méthode pour savoir si une exoplanète a une atmosphère
Just Eat va-t-il se faire manger ?
Haut de page