Après la NBA, voilà que la F1 noue un partenariat avec Zoom !

© Formula 1 / Zoom

Le spécialiste de la visioconférence , Zoom , a annoncé avoir signé un partenariat pluriannuel avec la Formule 1, dont il devient un partenaire officiel.

Après avoir contracté avec la NBA et la WNBA en 2020, fort de 3 700 réunions et webinaires et de plus de 3 millions de minutes de conférences de presse en streaming, Zoom a signé un nouveau partenariat majeur, mais cette fois du côté des sports… mécaniques ! La plateforme américaine a annoncé, le 26 mars, avoir conclu un partenariat avec Formula 1 portant sur le Championnat du monde de F1 et les suivants, pour la tenue d'opérations à distance, mais pas que.

Une F1 cinq étoiles via Zoom

Cet accord n'est pas le fruit du hasard ni encore moins du bouche-à-oreille, puisque les deux entités avaient déjà collaboré sur la saison 2020, très fortement perturbée par la pandémie de coronavirus. Formula 1 et Zoom avaient lancé, en avril dernier, l'expérience Virtual Paddock Club, une sorte d'accès VIP à la course et au paddock, pour les particuliers et entreprises, avec des contenus plus personnalisés et exclusifs.

Forts de ce succès, et avec une saison 2021 qui ne verra pas le retour du public tout du moins pas en grande partie, Formula 1 et Zoom travaillent à la création de ce qui pourrait devenir, d'ici quelques années, un modèle hybride permettant de faire tomber la barrière de la distance, pour la personne ou le groupe qui se retrouve de l'autre côté de l'écran.

L'expérience Virtual Paddock Club est donc renouvelée pour la saison qui a démarré dimanche avec une belle bataille entre Lewis Hamilton et Max Verstappen, mais aussi pour les suivantes. Sur l'ensemble de la saison, les invités, mais aussi partenaires et équipes de la F1 pourront rejoindre ce paddock virtuel pour profiter de toute une gamme d'offres dites « d'hospitalité » virtuelle sur mesure (un terme marketing synonyme d'« avantages »), comme des mises à jour en temps réel, des commentaires et réactions de légendes de la F1.

Un modèle hybride à imposer

Sur certaines courses, si les conditions et réglementations sanitaires le permettent, il sera possible de se défaire de la notion de distance et de rejoindre directement le Virtual Paddock Club, où des Zoom Rooms seront installées dans les salons d'affaires, pour par exemple mener d'autres activités. « Alors que la saison 2020 a montré que le Virtual Paddock Club offrait une expérience sportive VIP engageante malgré les limites fixées par la pandémie mondiale, cette nouvelle saison offre l'opportunité d'un modèle hybride transparent apportant le meilleur des deux mondes pour les entreprises et leurs VIP. Cela facilitera l'engagement virtuel et sur site lorsque la situation le permet », a réagi Janine Pelosi, Directrice marketing de Zoom.

Zoom, nous l'avons déjà évoqué précédemment sur Clubic, est loin de se résumer à un simple logiciel de visioconférence. L'entreprise empiète sur le physique et vise à occuper tous les terrains, consciente qu'un environnement de travail mix, ou hybride donc, se met en place pour les années à venir. Et en ce sens, comme ce fut le cas pour la NBA ou avec les Zoom Rooms, la firme américaine compte mettre à profit ses solutions techniques et son matériel.

L'entreprise fait aussi jouer un argument qui se défend, certes, mais qui ne nous apparaît pas comme très convaincant à cette heure : celui de la réduction des émissions de carbone. Car les réunions virtuelles limitent en effet les déplacements, mais elles ne sont pas sans émission pour autant.

Source : communiqué de presse

Modifié le 29/03/2021 à 16h45
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
1
2
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Comment contrôler vos données personnelles sur smartphone ?
Quel est le meilleur service de SVoD pour vos films et séries du week-end ?
PlayStation : plus de 40 jeux et DLC devraient bientôt être disponibles sur Steam
Le gouvernement américain suspend (définitivement ?) le ban de Xiaomi
Voiture électrique : quelle solution de recharge choisir ?
Le nouveau Google Assistant prend des couleurs pour l'arrivée d'Android 12
Première séquence de gameplay et première cinématique pour Total War: Warhammer 3
Shadow and Bone : la nouvelle série de fantasy de Netflix serait-elle l'élue ?
Avis Coinhouse (2021) : une plateforme crypto sécurisante mais encore trop lacunaire
Les messageries décentralisées, de vraies alternatives à WhatsApp ?
Haut de page