Emmaüs, la Croix-Rouge et le Groupe SOS vont accueillir une partie des conseillers numériques de l'État

24 mars 2021 à 17h35
0
© Gouvernement français

Le gouvernement a annoncé ce mercredi que les trois associations allaient accueillir une partie des conseillers numériques formés et financés par l'État, dans le cadre du plan France Relance.

Une initiative qui implique Emmaüs, la Croix-Rouge française et le Groupe SOS.

Un renforcement des efforts d'inclusion numérique des citoyens

Le 17 novembre dernier, le gouvernement avait dévoilé son plan d'investissement visant à former et accompagner les Français sur le chemin de la numérisation, avec la formation et le déploiement sur tout le territoire de 4 000 conseillers numériques France Services.

Mercredi, les secrétaires d'État Cédric O (Transition numérique et Communications électroniques) et Olivia Grégoire (Économie sociale, solidaire et responsable) ont annoncé le déploiement des 1 000 premiers conseillers dès cet été. Une partie est destinée à renforcer les rangs d'Emmaüs Connect, de la Croix-Rouge française et de Groupe SOS.

Les trois organisations, toutes actrices de l'économie sociale et solidaire, ont décidé d'accueillir une partie de la première salve de ces conseillers numériques France Services, 285 au total, pour un investissement de l'État à hauteur de 11,4 millions d'euros.

La Croix-Rouge française accueillera 125 conseillers numériques, ce qui correspond à une enveloppe de 5 millions d'euros. Le Groupe SOS, de son côté, se verra renforcer de 100 conseillers, un investissement équivalent à 4 millions d'euros. Et enfin, Emmaüs Connect, la branche consacrée à l'inclusion numérique de l'association fondée par l'Abbé Pierre, accueillera 60 conseillers France Services, soit un investissement de 2,4 millions d'euros.

Les trois organisations ont désormais deux mois pour finaliser le projet d'accueil des conseillers, en collaborant avec les collectivités territoriales et les préfectures des départements concernés. « Le dispositif Conseiller Numérique France Services va permettre à Emmaüs Connect d'accompagner plus de personnes près de chez elles, y compris dans des zones reculées, en agissant directement au sein de structures sociales ou en embarquant ces structures à agir dans la durée comme de véritables relais numériques sur tout le territoire » a commenté la co-directrice d'Emmaüs Connect, Marie Cohen-Skalli.

Déjà 700 postes (sur 4 000) déterminés

Le recrutement et la formation de ces 4 000 conseillers sont compris dans une enveloppe de 250 millions d'euros déduite du plan France Relance, au même titre que le Pass numérique. Ces professionnels du numérique sont formés à organiser des ateliers d'initiation au numérique, qui aideront les bénéficiaires à échanger avec leurs proches, à créer ou mettre à jour leur CV, à suivre la scolarité des enfants en ligne (une thématique de plus en plus abordée aujourd'hui), mais aussi à vérifier et à distinguer les vraies des fausses informations, et à maîtriser leurs données personnelles.

« L'engagement du Groupe SOS, d'Emmaüs Connect et de la Croix-Rouge française aux côtés de l'État pour déployer des conseillers numériques France Services vient conforter la coopération entre le gouvernement et les acteurs associatifs et solidaires pour accompagner les Français aux usages du numérique » a commenté Cédric O. « Ce sont déjà plus de 700 postes qui ont été actés pour 25 territoires partout en France en autant de conseillers en train d'être progressivement recrutés. Bientôt sur le terrain, ils vont changer concrètement la vie des gens. »

Outre les associations, les conseillers numériques œuvreront au sein des mairies, des maisons de retraite, des Ehpad, des bibliothèques ou des centres d'action sociale. Il faudra désormais attendre et voir comment tout cela s'opère sur le terrain, car de la théorie à la pratique, en matière de numérique, il n'y a hélas pas qu'un pas.

Source : communiqué de presse

Modifié le 24/03/2021 à 17h49
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Toyota tease son prochain crossover électrique, le premier modèle
Vous pouvez effectuer une capture d'écran précise dans Vivaldi
La sonde OSIRIS-REx a survolé une dernière fois l'astéroïde Bennu
MG diffuse les premières photos du Cyberster
Ducati mise sur le développement des carburants synthétiques plutôt que sur l'électrique
La rumeur enfle autour de l'annonce de GTA VI à l'E3
Le malware Joker a infecté plus de 500 000 terminaux Huawei Android via l'AppGallery
Vélo électrique : le Xiaomi Mi Smart Electric Folding Bike est 250€ moins cher
Apple MacBook Air : 100€ de réduction sur toute la gamme chez Fnac 🔥
Les données de 1,3 million d'utilisateurs de Clubhouse auraient fuité, le P.-D.G. dément
Haut de page